« La danse, c’est la vie» : un entretien avec Johnson Mayet

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Interviews

Originaire de SImageantiago de Cuba, Johnson Mayet est aujourd'hui l'un des plus éminents représentants de la Rumba cubaine en Europe. Né en 1972, il a fait partie pendant plusieurs années de la compagnie Kokoye, avant de s'installer en Slovénie où il réside depuis maintenant trois ans, participant à de nombreux festivals en Europe.

J'avais réalisé un premier entretien avec lui durant l'un de mes séjours à Santiago de Cuba en 2010. J'ai pu récemment compléter ce texte et le mettre à jour à l'occasion de sa venue au festival Caribandanza d'Argenteuil. J'y ai retrouvé le  Johnson que j'aime, avec sa danse à la fois nerveuse, rapide et légère, son amour rayonnant pour l'art Rumbero, son empathie chaleureuse pour le talent de ses collègues, sa manière à la fois poétique et profonde de parler de la danse cubaine. Bref, non seulement un artiste, mais aussi un idéaliste auquel je laisse maintenant la parole.

Rey Cabrera : L’histoire du Son au bout des doigts

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Interviews

En guise d'introduction...

Installé à Bruxelles depuis 2003, le tresero et chanteur Rey Cabrera est aujourd’hui l’un des représentants les plus éminents de la tradition musicale populaire de Santiago de Cuba. C’est un plaisir immense de l’écouter jouer le Son avec son Septet Rey Cabrera y Sus Amigos. Ces excellents artistes interprètent, avec talent et sans chichis, un répertoire composé de thèmes à la facture simple et forte, souvent composés par Rey lui-même. Une musique merveilleusement propice à la danse, mais que l’on peut aussi goûter en mélomane, tranquillement assis devant un mojito.

Mais Rey Cabrera est aussi une mémoire vivante de l’histoire du Son Santiaguero aux cours de la seconde moitié du XXème siècle. Né comme cette musique dans les collines des alentours de la ville, il a commencé très jeune tôt sa carrière comme musicien de rue en duo avec... Eliades Ochoa, avant de donner vie, pendant plusieurs décennies de travail artistique à Cuba, à la musique populaire sous toutes ses formes : émissions de radio et de télévision, concerts et descargas en compagnie des nombreux groupes auxquels il a participé dans les différents lieux de spectacles de Santiago - au premier rang desquels la fameuse Casa de la Trova…

Il a bien voulu égrener pour nous ces riches souvenirs, bourré d’anecdotes souvent drôles, toujours pleines d’enseignements sur la vie quotidienne des artistes cubains et sur l’histoire de la musique populaire. Cela pourrait fournir la trame d’un véritable roman, dont les péripéties rappellent celle des fameux musiciens du Buena Vista Social Club - un groupe dont il aurait pu de toute évidence faire partie.

Je vous propose de découvrir ce témoignage, enrichi par des captations réalisées lors du concert donné par Rey aux Hangar d’Ivry le 14 juin dernier, dans l'article suivant. Vous y découvrez également une présentation de son dernier CD, Controversia, révélé au public lors d’un concert à Bruges le 5 octobre dernier, et qui s’inscrit comme le reste de l’œuvre de Rey dans la tradition du meilleur Son cubain.

Manuel José Denis Martinez « Denis » : une Timba chaleureuse et souriante

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Interviews

Manuel José Denis Martinez est une valeur importante de la Timba cubaine et plus généralement de la Salsa. Ce musicien au talent multiforme a en effet été rien moins que membre fondateur du Trabuco de Manolito Simonet, chanteur du groupe Klimax et du Afro-Cuban All Stars, et compositeur de nombreux thèmes interprétés par les chanteurs les plus célèbres comme Gilberto Santa Rosa. Il a également collaboré avec Pancho Amat, Diego Peláez et Willy Rosario.

Orchestre Kabiocile : Salut à votre Majesté !

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Interviews

 Orchestre Kabiocile : Salut à votre Majesté !

Le groupe parisien Kabiocile, créé et dirigé par le trompettiste cubain Alexander Batte, vient de sortir son premier CD, El Niche la Lleva. Il nous y propose une musique assez nettement ancrée dans le style Timba, mais plus romantique, moins âpre et plus métissée que celle à laquelle nous ont habitué les groupes actuels les plus emblématiques de la Havane, comme Habana d'Primera ou Los Van Van.

Rares sont en effet les morceaux de l'album où ne se glisse pas une référence appuyée à d'autres styles aux sonorités très variées : Jazz funk, Afro-cubain, Reggae, Feeling, Son, Salsa romantique, Chachacha... Kabiocile nous invite ainsi à un vaste parcours musical à travers les styles musicaux des caraïbes et du nouveau monde, qui prend le risque de désorienter un public conservateur habitué aux délimitations figées, mais qui m'a séduit par ses sonorités originales et toniques.

De La Pizza A Pogolotti !

Écrit par Ahinama le . Publié dans Interviews

C’était un soir… A Rome, un vendredi 26 Janvier 2007 …Imaginez une boite dans la proche banlieue de Rome…Toute neuve…Magnifiquement conçue pour ce genre d’événements… Claudio, Indochino et moi débarquons dans un endroit quasiment vide… et devant la scène, Pupy…en train de discuter avec los que Son Son !!

Il nous accorde alors sans aucune difficulté mais au contraire avec plaisir une interview dans la plus grande intimité des loges…