De que estamos hablando

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Paroles commentées

ImageL'oeuvre

Cette chanson de Timba a été composée par Elito Revé avec des arrangements de Pachi Naranjo et Andy Fornet. Elle a été enregistrée en 2010 par l'orchestre Elio Revé y su Charangon dans l'album éponyme avec Dagoberto Vázquez en voix principale.

Le texte, consacré à une auto - célébration de l'orchestre Elio Revé, présente l'originalité de mentionner le nom de plusieurs émiments salseros amis du groupe, cubains ou étrangers - dont le DJ français Jack el Calvo. Cette attention crée chez l'auditeur un sentiment de chaleureuse intimité avec l'orchestre tout en lui faisant prendre conscience de son appartenance à une sorte de réseau planétaire à taille humaine des amateurs de timba cubaine. C'est tout le phénomène de la globalisation culturelle et de la sociabilité en réseau des danseurs de salsa qui est ainsi décrit en quelques mots, beaucoup plus efficaces qu'une longue thèse universitaire. La musique, excellente, et l'énergie communicative du chanteur font le reste...

Fabrice Hatem


Ses interprétations par Elio Revé y su charangon


- A l'émission "Super 12" de la télévision cubaine

Ses paroles en espagnol[1]

Sa traduction en français

¿De qué estamos hablando?
(Elito Revé / Pachi Naranjo & Andy Fornet)

Ésta es mi música la que te hace vibrar de emociones
La que te hace cantar mis canciones
Y con mi ritmo te lleva a la felicidad
Ésta es mi orquesta
Que dentro tiene 15 corazones
Y que respeta bien la tradición
Y la raíz de mi changüí por naturalidad
Entonces que
54 años sonando para usted[2]
Entonces que
Tú que decías que no que no podía que yo
Y aquí usted me ve[3]
Entonces que
24 de septiembre el día en que yo nací
Entonces que
Mi mamá se llama Rumba y mi padre es el Changüí
Entonces que
Changüí, changüicero somos los que estamos aquí
Entonces que
Esta música se hizo pa' que baila el bailador
Entonces que
Si tienes sangre en las venas
Respete el secreto de mi sabor
Entonces que
Ah ha ha ha ha ha ha ha
¿De qué estamos hablando?
Seeeeeeriiiiii
¿De qué estamos hablando?
Échate pa'cá pa'que me entiendas mejor
¿De qué estamos hablando?
Esto que traigo se llama así
¿De qué estamos hablando?
¿Ay por dónde le entra el agua al coco?[4]... ¡muchachos!
¿De qué estamos hablando?
¿Por dónde le entra el agua al coco?
¿De qué estamos hablando?
Sosa[5] por allá por Camagüey
¿De qué estamos hablando?
¿Y qué me dice la gente de allá de Francia?
¿De qué estamos hablando?
¡Jack El Calvo! Esto es pa'que lo goces
¿De qué estamos hablando?
Antonio de Alemania ¡ A sancochar boniato![6]
¿De qué estamos hablando?
Siiiiiii yea
¿De qué estamos hablando?
¿De qué estamos hablando?
Siempre hay un comentario y ya yo no creo en eso
Porque aquí pa' mantenerse eso lleva su proceso
Ahora sigo pa'lante y yo nunca me detengo
Por eso te traigo un coro que dice
"Ay mamá como vengo"
Caigo pa'bajo y sin freno
Ay mamá como vengo
Me llevo la roja[7] y sigo pa'lante
Ay mamá como vengo
Y ahora sí que no hay quien me aguante
Ay mamá como vengo
Ay con permiso señores
Ay mamá como vengo
Ay con permiso señores
Ay mamá como vengo
¡Oye DJ Melao! Como vengo
Ay mamá como vengo
Que que que que que ha ha ha ha ha ha
Ay mamá como vengo
Venezuela son de escena
Ay mamá como vengo
José Antonio y Elisa wea
Ay mamá como vengo
Ay mamá como vengo

El que sabe, sabe y el que no que lo aprenda
Ay mamá como vengo
Dicen que hay escuela y yo soy la leyenda
Ay mamá como vengo
Loma abajo y contra el tráfico[8]
Ay mamá como vengo
Repeat loma abajo y contra el tráfico
Ay mamá como vengo
¡Ay Dios mio!
Como vengo
Mira como vengo
Como vengo
Tú no sabes na'
Como vengo
Ahora es cuando es
Como vengo
Viene la tormenta mayora'[9]
Como vengo
Suelta los perros mayora'
Como vengo
Viene la tormenta mayora'
Como vengo
Suelta los perros mayora'... aaah
Como vengo
Como vengo

Son bacheche[10]
Como vengo
Güiro
Como vengo (rép.)
Para los que preguntaban
Como vengo
Como estaba el charangón
Como vengo
Ahora vengo con más fuerza
Como vengo
Con más fuerza que un ciclón
Como vengo
Pregúntale a María
Como vengo
Que bailó con Fresquecito
Como vengo
Que le dijo que es fanática
Como vengo
Del charangón de Elito
Como vengo
Y yo le dije "Chiquita"
Como vengo
"Yo me estoy actualizando"
Como vengo
Como vengo fresquecito
Como vengo
Ahora de qué estamos hablando
Como vengo
....

De quoi parlons-nous ?
(Traduction de Fabrice Hatem)

Voila ma musique, celle qui te fait vibrer d'émotion
Celle qui te fait chanter mes chansons
Et avec mon rythme te conduit au bonheur
Voici mon orchestre
Qui possède en lui 15 coeurs
Et qui respecte bien la traduction
Et les racines de mon Changüi naturellement
Et donc voila
54 ans que nous jouons pour vous
Et donc voila
Toi, tu disais que moi je ne pouvais pas,
Et vous me voyez ici
Et donc voila
Le 24 septembre, le jour où je suis né
Et donc voila
Ma maman s'appele Rumba et mon père est le Changüi
Et donc voila
Changüi; changüicero, voila ce que nous sommes ici
Et donc voila
Cette musique est faite pour que dansent les danseurs
Et donc voila
Su tu as du sang dans les veines
Respecte le secret de ma saveur
Et donc voila
Ah ah ah ah ah ah
De quoi parlons-nous ?
Seeeeeeriiiiii
De quoi parlons- nous ?
Venez par ici pour mieux nous entendre
De quoi parlons- nous ?
Ce que j'apporte s'appelle ainsi
De quoi parlons- nous ?
Ah, est-ce que tu a la clé de l'énigme ? Les gars !
De quoi parlons-nous ?
Est-ce que tu as la clé de l'énigme ?
De quoi parlons-nous ?
Eh toi là bas, Sosa de Camaguey
De quoi parlons-nous ?
Et que me disent là-bas les gens de France
De quoi parlons-nous ?
Jack El Calvo ! Ça c'est pour que tu en profites
De quoi parlons-nous ?
Antonio d'Allemagne ! Vas faire cuire les parates douces !
De quoi parlons-nous ?
Oui Yeah
De quoi parlons-nous ?
De quoi parlons-nous ?
Il y a toujours un commentaire, et je ne crois plus à ça
Parce que ici pour exister, on fait des procès
Alors je poursuis mon chemin et moi personne ne m'arrête
C'est pour ça que je t'amène un choeur qui dit :
"Ah chérie, voila, je reviens "
Je tombe, je tombe sans frein
Ah chérie, comme je reviens
Je mets le drapeau rouge et je continue de l'avant
Ah chérie, comme je reviens
Et alors oui, il n'y a personne que me résiste
Ah chérie, comme je reviens
Ah, s'il vous plaît, messieurs
Ah chérie, comme je reviens
Ah, s'il vous plaît, messieurs
Ah chérie, comme je reviens
Ecoute DJ Melao ! Je reviens
Ah chérie, comme je reviens
Quoi quoi quoi Ah ah ah
Ah chérie, comme je reviens
Le Vénézuéla est sur la scéne
Ah chérie, comme je reviens
José Antonio y Elisa wea
Ah chérie, comme je reviens
Ah chérie, comme je reviens
Celui qui sait, il sait, et celui qui ne sait pas, qu'il apprenne
Ah chérie, comme je reviens
On dit qu'il y a des écoles, moi je suis la légende
Ah chérie, comme je reviens
La colline en bas, et contre le trafic
Ah chérie, comme je reviens
Repeat la colline en bas, et contre le trafic
Ah chérie, comme je reviens
Ah, mon Dieu !
Comme je reviens
Regarde comme je reviens
Oui, je reviens
Tu ne sais rien
Comme je reviens
Maintenant c'est maintenant
Comme je reviens
Que vienne la grande tempête mayora
Comme je reviens
Souple les chiens mayora
Comme je reviens
Que vienne la grande tempête, mayora
Comme je reviens
Souple les chiens mayora... ahhh !
Comme je reviens
Comme je reviens
Son Bacheche
Comme je reviens
Güiro
Comme je reviens
Pour ceux qui demandent
Comme je reviens
Comment allait le Charangon
Comme je reviens
Maintenant je reviens avec plus de force
Comme je reviens
Avec plus de force qu'un cyclone
Comme je reviens
Demande-le à Maria
Comme je reviens
Qui danse avec Fresquecito
Comme je reviens
Moi je dis que c'e'st une fanatique
Comme je reviens
Du charangon de Elito
Comme je reviens
Et je lui dis : "Petite"
Comme je reviens
Je suis en train de de me mettre à jour
Comme je reviens
Et je viens tout frais
Comme je reviens
Maintenant de quoi parlons nous
Comme je reviens
....

Références complémentaires

- Discographie de l'orchestre Elio Revé y su Charangon

- Sur l'histoire de l'orchestre Elio Revé y su Charangon

- Biographie de Elio Revé (le père, en espagnol)

- Sur l'album ¿De que estamos hablando?



[1] Le texte est basé sur la version de l'interprétation télévisée proposée en lien. Les parties chantées par le chœur figurent en italiques.
[2] C'est ici l'histoire de l'orchestre qui est évoquée.
[3] Il peut s'agir ici d'une allusion à la chanson de Beni Moré Que bueno baila usted qui contient un vers similaire.
[4] Expression populaire cubaine signifiant à peu près : « Est-ce que tu la clé de l'énigme ? »
[5] Compte tenu du contexte, j'ai interprété ici Sosa comme un nom de famille. Mais ce terme peut aussi signifier « bébête », « mièvre » ou « terne » en argot cubain.
[6] Noms du titre d'une chanson de l'orchestre Elio Révé
[7] Faux sens possible dans la traduction. Ayudame !!
[8]Traduction littérale. Je ne comprends pas le sens de ce vers très obscur. Ayudame !
[9] Cette série de phrases un peu énigmatiques pourrait avoir une relation avec la danse. La mayora était la maîtresse de cérémonie dans les ballets de Tumba Francesa. Suelta = allusion a salsa suelta ???
[10] Référence possible à l'orchestre du Sonero Steve Berrios