Decisiones

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Paroles commentées

ImageL'oeuvre

Cette salsa écrite par Rubén Blades, avec des arrangements musicaux de Oscar Hernández, a été enregistrée dans l'album Buscando America en 1984. L'auteur y poursuit sa galerie de portraits des personnages du faubourg latino-américain, dans son style si particulier, tenant autant de la nouvelle ou de la série à épisodes que de la poésie chantée.

Nous voyions ainsi défiler devant nous en trois couplets, une jeune fille enceinte, un mari se préparant à casser la figure d'un voisin trop entreprenant avec sa femme, et un jeune ivrogne provoquant un accident de circulation mortel : bref, une chronique des faits divers du quartier sur un rythme de Salsa.

Fabrice Hatem

 


Ses interprétations par Rubén Blades


- Dans le vidéo-clip basé sur l'album Buscando America

- En show télévisé

Ses paroles en espagnol[1]

Sa traduction en français

Decisiones
(Rubén Blades)

La ex-señorita no ha decidio que hacer...
En su clase de geografia
La maestra habla de Turquía
Mientras que la susodicha
Solo piensa en su desdicha y en su dilema
Ah que problema
En casa el novio ensaya que va a decir
Seguro que va a morir
Cuando los padres se enteren
Y aunque él otra solucion prefiere
No llega a esa decision
Porque esperar es mejor
A ver si la regla viene.

Decisiones cada día
Alguien pierde alguien gana
Ave Maria
Decisiones todo cuesta
Salgan y hagan sus apuestas
Ciudadania Oooooh

El señor de la casa de alquiler
A pesar de que ya tiene mujer
Ha decidido tener una aventura
(A lo Casanova)
Y le ha propuesto
A una vecina que es casada,
De la manera mas vulgar y descarada,
Que cuando su marido al trabajo se haya ido
Lo llame para él ser su enamorado.
La señora que no es boba
Se lo cuenta a su marido
Y el bravo decide,
Como no,
Invitar al atrevido
Y ella lo cita
Cuan lo acordado
(Le llama por telefono)
Y el vecino sale todo perfumado
Con ropa limpia
Que su esposa le ha planchado
Y trae una flor
Que se encontro en el tendedero
Dentro en casa de la vecina
Está el marido
Indeciso sobre donde dar primero
Con un bate de beisbol del extranjero
(De esos que dicen Tonny Armas)(2)
Y suena el timbre,
Riing riing...
Comienza la segunda del noveno(3)

Decisiones cada día
Alguien pierde alguien gana
Ave Maria
Decisiones todo cuesta
Salgan y hagan sus apuestas
Ciudadania Oooooh

El borracho esta convencido
Que a él el alcohol
No le afectan los sentidos
Por el contrario
Que sus reflejos son mucho mas claros
Y tiene mas control
Por eso hunde el pie en el acelerador
Sube el volumen de la radio
Para sentirse mejor
(Bien chevere)
Y cuando la luz cambia a amarilla
Las ruedas del carro chillan
Y el tipo se cree un James Bond
Decide la luz del semaforo comerse
Y no ve el troque
Aparecerse en la oscuridad
Ahhhhh grito choque y la pregunta
"¿Que paso?" para la eternidad
(Persignate brother)

Decisiones cada día
Alguien pierde alguien gana
Ave Maria
Decisiones todo cuesta
Salgan y hagan sus apuestas
Ciudadania Oooooh
(Amen)

Décisions
(Traduction de Fabrice Hatem)

L'ex-demoiselle n'a pas décidé quoi faire...
Dans la classe de géographie
La maîtresse parle de Turquie
Pendant que la susdite
Ne pense qu'à son infortune et à son dilemme ah,
Quel problème
A la maison, le petit ami répète-ce qu'il va dire
Sur qu'il va mourir
Quand les parents vont apprendre ça
Et bien qu'elle préfère l'autre solution
Elle n'a pas encore pris cette décision
Parce qu'il vaut mieux attendre
Si viennent les règles.

Décisions tous les jours
Certains perdent, d'autres gagnent
Ave Maria
Décisions tout coûte
Allez-y faites vos jeux
Citoyens Ohhhh

Le propriétaire de la maison de location
Bien qu'il ait déjà une femme
A décidé d'avoir une aventure
(A la Casanova)
Et il a proposé
A une voisine qui est mariée,
De la manière la plus vulgaire et grossière,
Que quand son mari sera allé travailler,
Qu'il l'appelle pour venir être son amant.
La dame qui n'est pas idiote
Dit tout à son mari
Et le type, qui a des tripes, décide,
Pourquoi pas,
De donner une correction au vicieux
Et elle lui donne un rendez-vous
Convenu avec le mari
(Elle l'appelle par téléphone)
Et le voisin sort tout parfumé
Avec des vêtements propres
Que son épouse lui a repassés
Et il apporte une fleur
Qu'il a trouvée dans la buanderie,
A l'intérieur de la maison de la voisine
Le mari est caché
Il est indécis sur où frapper le premier coup
Avec une batte de base-ball de l'étranger
(Une de celle où il y a marqué Tonny Armas)
Et il tire la sonnette,
ring, ring,
Et la fin de la partie va commencer.

Décisions tous les jours
Certains perdent, d'autres gagnent
Ave Maria
Décisions tout coûte
Allez-y faites vos jeux
Citoyens Ohhhh

L'ivrogne est convaincu
Qu'à lui l'alcool
N'affecte pas la lucidité
Au contraire
Que ses réflexes sont beaucoup plus clairs
Et qu'il contrôle mieux les choses
Alors il appuie sur l'accélérateur
Augmente le volume de la radio
Pour se sentir mieux
(C'est top)
Et quand la lumière du feu passe à l'orange
Les roues de la voiture crissent
Et le type se croit un James Bond
Il décide de brûler le feu
Et ne voit pas le camion
Apparaître dans l'obscurité
Ahhhh cri choc et la question
« Qu'est-ce qui s'est passé ? » pour l'éternité
(Signe-toi, brother)

Décisions tous les jours
Certains perdent, d'autres gagnent
Ave Maria
Décisions tout coûte
Allez-y faites vos jeux
Citoyens Ohhhh
(Amen)

Références complémentaires

- Une biographie en français de Ruben Blades

- Une biographie en anglais de Ruben Blades

- Une discographie en français de Ruben Blades

- Une discographie très complète (en espagnol) de Rubén Blades

- Un site internet très complet consacré à Rubén Blades

- Une analyse des personnages des chansons de Rubén Blades



[1] Le texte est basé sur la version du vidéo clip proposé en lien. Les parties interprétées par le chœur figurent en italiques.
[2] Jouer de base-ball très connu.
[3] Terne de Base-Ball désignant une fin de partie.