Desnudate mujer

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Paroles commentées

ImageL'œuvre

C'est en 1987, deux ans après avoir quitté l'orchestre La Primerisima de Tommy Olivenca et débuté une carrière de chanteur soliste, que Frankie Ruiz enregistre son second album solo Voy pa'Encima.

Y figure notamment, aux côtés d'autres thèmes mémorables comme Quiero Llenarte, Si No te Hubieras Ido, Imposible Amor ou Voy Pa' Encima, une chanson de Valter Pulignano, Desnudate Mujer. Son thème assez cru et direct - un homme désirant une femme lui enjoint de se mettre nue afin de passer à l'acte et de vérifier si ses talents amoureux sont à la hauteur de son art de séductrice - est assez éloigné de ceux des Salsas romantique chantées par Frankie Ruiz au début de sa carrière, comme La Rueda.

Mais le public semble apprécier, et cette chanson, comme le reste de l'album, va remporter un très grand succès qui vaudra cette année-là à Frankie Ruiz l'octroi d'un « Disque de platine ».

Fabrice Hatem


Ses interprétations par Frankie Ruiz

 

- Cd Voy pa' encima (1987)

- Show à New York, invité de Andy Montañez (fin des années 1980 ?)

Ses paroles en espagnol[1]

Sa traduction en français

Desnudate mujer
(Valter Pulignano)

Yo no se porque me engañas
Si yo si yo te adoro
Quizás la culpa fue mía que no supe
Imponerme desde el principio (bis)
Pero no sabia que tú serias capaz de traicionarme
Capaz de engañarme

Desnúdate mujer yo quiero ver también
El arte que tú tienes cuando haces el amor
Desnúdate mujer que estoy vibrando todo
Estoy palidecido y un poco asustado de ti....
Me engañaste, tu cuerpo me hace extraño
Eres otra mujer desnuda....

Yo no se porque me engañas
Si yo si yo te adoro
Yo te busque entre mil mujeres
Pero me equivoque
Con tu cara infantil representaste
Un papel de gran actriz
Si ya se acabo la comedia termino
Ya te quite la mascara que tanto yo quería

Desnudate mujer...

Desnúdate mujer así te quiero ver
Ese ángel que tú tienes
Cuando hacer el amor mujer
Desnúdate mujer así te quiero ver
Mamita tu no me vez que yo estoy vibrando
Cada vez que yo te miro
Desnúdate mujer
Así te quiero ver
Hay denúdate desnúdate mujer
Ppor que así yo te quiero ver
Desnúdate mujer
Desnúdate
Asi te quiero ver
Yo te busque entre miles de mujeres
Pero mamita ya te encontré
Te busque y te encontré.

Desnúdate mujer, así te quiero ver
Ha llegado la oportunidad de encontrarnos
De nuevo otra vez
Desnúdate mujer, así te quiero ver
Yo yo yo mamacita yo quiero verte también
Desnúdate mujer, Así te quiero ver
Desnúdate mujer estoy empalidecido
Y todavía tu me tienes temblando.

Y si tu superias de que forma
Tu me tienes temblando, ahi

Femme, déshabille-toi
(Traduction de Fabrice Hatem)

Je ne sais pourquoi tu me trompes
Si moi, si moi je t'adore
Peut-être est-ce ma faute, parce que je n'ai pas su
M'imposer depuis le début
Mais je ne savais pas que tu serais capable de me trahir
Capable de me tromper

Déshabille-toi, femme, car je veux découvrir
Le talent qui est tien lorsque tu fais l'amour
Déshabille-toi, femme, je vibre tout entier
Je suis pâle, très pâle et un peu effrayé de toi ...
Tu m'as trompé, ton corps me surprend
Tu es une autre femme, dénudée...

Je ne sais pourquoi tu me trompes
Si moi, si moi je t'adore
Je t'ai cherché entre mille femmes
Mais je me suis trompé
Avec ta figure d'enfant, tu m'as fait
Un numéro de grande actrice
Et voila, c'est fini, la comédie est terminée
Tu as enlevé le maquillage que j'aimais

Déshabille-toi, femme ...

Déshabille-toi, femme, je veux te voir ainsi
Ce charme que tu as
Lorsque tu fais l'amour, femme
Déshabille-toi, femme, je veux te voir ainsi
Ma chérie, tu ne vois pas comme je vibre
Chaque fois que je te regarde
Déshabille-toi femme
Je veux te voir ainsi
Ah ! Déshabille-toi femme,
Car je veux te voir ainsi
Déshabille-toi femme
Déshabille-toi
Je veux te voir ainsi
Je t'ai cherchée entre des milliers de femmes
Mais maintenant chérie, je t'ai rencontrée
Je t'ai cherchée et je t'ai rencontrée.

Déshabille-toi femme, je veux te voir ainsi
Maintenant nous pouvons nous rencontrer
A nouveau, encore une fois
Déshabille-toi femme, je veux te voir ainsi
Moi moi moi petite chérie je veux te voir aussi
Déshabille-toi femme, je veux te voir ainsi
Déshabille-toi femme, je suis pâle, tout pâle
Et cependant je suis aussi tout tremblant.

Et si tu savais le genre de tremblement
Que tu me provoques, oh la la !

Références complémentaires

- Excellente bio-discographie de Frankie Ruiz par Robert Tèllez


[1] Paroles correspondant au CD Voy pa'Encima. Les parties interprétées par le choeur sont indiquées en italiques.