El Cucurucho

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Paroles commentées

ImageL'œuvre

Cette Timba a été enregistrée en 2009 par l'orchestre la Charanga Habanera dans l'album Lo mejor de la Charanga, avec une interprétation à plusieurs voix solistes (Noel, Aned, Ebblis).

Ses allusions plus que coquines au « petit cornet » dans lequel le monsieur rêve visiblement de tremper, disons, ses lèvres, ne semble pas beaucoup gêner les cubains ni les cubaines : c'était de loin l'un des titres les plus entendus dans les soirées lors de mon dernier séjour à Santiago de Cuba à la fin de l'année 2010.

A peu près au même moment, un autre monsieur demandait d'ailleurs avec insistance à sa voisine, à quelques orchestres de là, de lui « prêter son petit seau » (Vecina, prestame el cubo, de Pupy y Los que son son). Décidément, les relations de voisinages semblent très étroites dans les quartiers populaires de Santiago et de La Havane...

A noter, derrière l'apparente décontraction d'une interprétation exubérante, l'extraordinaire professionnalisme du groupe où les différents solistes, le chœur et l'orchestre se répondent à toute allure dans un contrepoint milllimétré.


Fabrice Hatem

Ses interprétations par La Charanga Habanera


- Dans le clip vidéo associé au CD Lo mejor de la Charanga (2009)

- En concert "live" (date et lieux non précisés)

Ses paroles en espagnol[1]

Sa traduction en français

El Cucurucho
(David Calzado y su Charanga Habanera)

Ay, ay, ay, ay, ay, ay, ay
Oye mamita tú me estás dañando
¡Killer!
Mi corazón por ti está penando
Dame, dame...dame, dame
Es que tu eres mi china
La vitamina que mi cuerpo domina
Aja
Es que tú tienes morena
Una cosita que por dentro me quema
Candela, candela
Dame
Lo que la otra noche me negaste
Dame
Dame de tu cariñito
Dame
Dame de tu cucu mi amor
Dame
Dame de tu cucuruchito
Dame
Dame más, dame mucho
Dame
Pa'que se rompe el cartucho
Dame
Dame de tu cucu mi amor
Dame, que eso si tiene valor
La otra noche me dijiste
Que tu amor era un cucurucho
Después me dijiste que tu cuerpo tenía mucho
Ay, con demasia'o
Pa' este corazón que está pela'o
Ya mi corazón se ha trastorna'o
Y ahora mi corazón anda marea'o
Pero no importa dame más
Dame
Lo que la otra noche me negaste
Dame
Dame de tu cariñito
Dame
Dame de tu cucu mi amor
Dame
Dame de tu cucuruchito
Dame
Dame más, dame mucho
Dame
Pa'que se rompe el cartucho
Dame
Dame de tu cucu mi amor
Dame, que eso si tiene valor
Ay, ay, ay, ay, ay, ay, ay
Mamita tú eres una asesina
¡Killer!
Porque me estás quitando la vida
Dame, dame
La otra noche me dijiste
Que tu amor era sabrosura, ja
Después me dijiste que tu amor era sin duda
Ay como mela'o
Pa' este corazón que está pelado
Y ya mi corazón se ha trastornado
Y ahora mi corazón anda mareado
Pero no importa dame más
Dame
Lo que la otra noche me negaste
Dame
Dame de tu cariñito
Dame
Dame de tu cucu mi amor
Dame
Dame de tu cucuruchito
Dame
Dame más, dame mucho
Dame
Pa'que se rompe el cartucho
Dame
Dame de tu cucu mi amor
Dame, que eso si tiene valor
Ay, ja ja jay
Dame tu calor, dame tu querer
Dame, dame
Dame un besito
Y un pedazo de tu piel
Dame, dame...dame
Yo te prometo que te voy a amar
Dame, dame...dame...dame, dame
Aned: Yo te prometo voy a ser te fiel
Dame, dame
Dame, dame más
A ja
Dame mucho
Dame pa'que se rompe el cartucho
Mami dame tu cariño
Echámelo en el cucurucho
Pa' entirme como un niño
Dame, dame más,
Dame mucho
Dame pa'que se rompe el cartucho
Si tú me lo das yo te lo daré
Te besaré de la cabeza a los pies
Dame, dame más,
Dame mucho
Dame pa'que se rompe el cartucho
Mira que lucho porque cucurucho me gusta mucho
Dame, dame más,
Dame mucho
Dame pa'que se rompe el cartucho
Si se rompe, se compone
Dame, dame, da, da, dame, dame
Brindemos pa'que suceda lo bueno
Candela, candela
Es que tu fuego me quema
Dame, dame más cucurucho
Llegó el momento de decirte lo que siento
Porque me gusta tanto
Porque me gusta mucho
Dame corriendo mamacita
Un pedacito de tus sentimientos
Dame, dame más
Aned: Dámelo sin demora
Cucurucho
Llegó la hora ahora
Porque me gusta tanto
Porque me gusta mucho
Es que tu sabes que te quiero
Y es por eso que me adoras derrochadora
Dame, dame más cucurucho
Dámelo a tu manera nena
No temas, no tengas pena
Porque me gusta tanto
Porque me gusta mucho
Que tú eres mi linda cubana
Eso lo sabe todita la Habana
Porque me gusta tanto
Véte le imaginando
Porque me gusta mucho
Porque conmigo tú estás acabando
Porque me gusta tanto
Lo quiero para mí
Porque me gusta mucho
Qué sabrosito y calentico cucurucho de maní[2]
Porque me gusta tanto
Dame, dame...dame
Porque me gusta mucho
Mano arriba así
Dame, dame...dame
Porque me gusta tanto
Dame, dame... dame
Porque me gusta mucho
Da, da...dame, dame
El cucu, el cucurucho
Mami goza a tu manera
Porque me gusta tanto:
Es de la Charanga Habanera
Porque me gusta mucho
El cucu, el cucurucho
Porque me gusta tanto
Porque me gusta mucho

Le petit cornet
(Traduction de Fabrice Hatem)

Ay ay, ay
Oh petite chérie tu me fais mal
Killer !
Mon cœur est triste à cause de toi
Donne-moi ...donne moi
C'est parce que tu es ma chérie
La vitamine qui domine mon corps
Voila
C'est que tu possèdes, ma brune,
Quelque chose qui me fait brûler de l'intérieur
C'est chaud, c'est chaud
Donne-moi
Ce que l'autre nuit tu m'as refusé
Donne-moi
Donne-moi de ta tendresse
Donne-moi
Donne-moi de ton cornet mon amour
Donne-moi
Donne-moi de ton petit cornet
Donne-moi
Donne-moi plus, donne m'en beaucoup
Donne-moi
Pour qu'à la fin il se brise
Donne-moi
Donne-moi de ton cornet mon amour
Donne-moi, pour moi c'est très important
L'autre nuit tu m'as dit
Que tu amour était comme un petit cornet
Ensuite tu m'as dit que ton corps en avait beaucoup
Ah, il y en a trop
Pour mon cœur qui est tout simplet
Et mon cœur à moi s'est retourné
Maintenant mon cœur est tout chaviré
Mais peu importe, donne m'en plus
Donne-moi
Donne-moi ce que l'autre nuit tu m'as refusé
Donne-moi
Donne-moi de ta tendresse
Donne-moi
Donne-moi de ton cornet, mon amour
Donne-moi
Donne-moi de ton petit cornet,
Donne-moi
Donne-moi plus, donne m'en beaucoup
Donne-moi
Pour qu'à la fin, il se brise
Donne-moi
Donne-moi de ton cornet mon amour
Donne-moi, oui c'est très important
Aie aie ie aie aie
Chérie, tu es une meurtrière
Killer !
Pourquoi tu me démolis la vie
Donne-moi, donne-moi
L'autre nuit, tu m'as dit
Que ton amour avait de la saveur, oui
Ensuite tu m'as dis que tout amour était surement
Aie comme le jus de canne
Pour ce cœur qui est tout simplet
Et déjà mon cœur est tout retourné
Et maintenant mon cœur a le vertige
Mais peu importe, donne-moi plus
Donne-moi
Ce que l'autre jour tu m'as refusé
Donne-moi
Donne-moi de ton amour
Donne-moi
Donne-moi de ton cornet mon amour
Donne-moi
Donne-moi de ton petit cornet
Donne-moi
Donne-moi plus, donne-moi beaucoup
Donne-moi
Pour qu'à la fin il se brise
Donne-moi
Donne-moi de ton cornet, mon amour
Donne-moi, oui, c'est très important
Aie Aie Aie Aie
Donne-moi de ta chaleur, donne-moi de ton amour
Donne-moi, donne-moi
Donne-moi un petit baiser
Et un petit bout de ta peau
Donne-moi, donne-moi, donne-moi
Je te promets que je vais t'aimer
Donne-moi, donne-moi, donne-moi
Que te promets que je vais être fidèle
Donne-moi, donne-moi
Donne-moi, donne-moi davantage
Ah oui
Donne-moi beaucoup
Donne-moi pour que se brise le cornet
Chérie, donne-moi ta tendresse
Verse-moi tout dans le petit cornet
Pour que je ne sente comme un enfant
Donne-moi, donne-moi plus,
Donne-moi beaucoup
Donne-moi pour que se brise le cornet
Si tu m'en donnes, je t'en donnerai aussi
Je t'embrasserai de la tête aux pieds
Donne-moi, donne-moi plus,
Donne-moi beaucoup
Pour que se brise le cornet
Regarde, je me bats car ce cornet me plaît beaucoup
Donne-moi, donne-moi plus,
Donne-moi beaucoup
Donne-moi pour que se brise le cornet
S'il se brise, on le répare
Donne-moi, donne-moi, donne, donne, donne-moi
Trinquons pour tout se passe bien
C'est chaud, c'est chaud
C'est ton feu qui me consume
Donne-moi, donne-moi plus de ton cornet
Le moment est arrivé de te dire ce que je ressens
Parce que cela me plaît tant
Parce que cela me plaît beaucoup
Donne-moi bien vite, petite chérie
Un petit bout de tes sentiments
Donne-moi, donne-moi plus
Donne le moi sans attendre
Petit cornet
Maintenant le moment est arrivé
Parce que ça me plaît tant
Parce que ça me plaît beaucoup
C'est que tu sais que je t'aime
Et c'est pour ça que tu m'adores, dépensière
Donne moi, donne-moi plus de ton cornet
Donne-en moi à la manière petite
N'aie pas peur, n'aies pas de peine
Parce que cela me plaît tant
Parce que cela me plaît beaucoup
C'est que tu es ma belle cubaine
Et cela toute la Havane le sait
Pourquoi cela me plaît tant
Regarde-toi l'imaginer
Pourquoi cela me plaît beaucoup
Parce que tu es en train d'en finir avec moi
Parce que cela me plaît beaucoup
Je le veux pour moi
Parce que cela me plaît beaucoup
Comme il est savoureux et chaud le cornet de Mari
Parce qu'il me plaît tant
Donne-moi, donne-moi... donne-moi
Parce qu'il me plaît beaucoup
Les mains en l'air comme cela
Donne-moi, donne-moi, donne
Parce qu'il me plaît tant
Donne-moi, donne-moi, donne-moi
Parce qu'il me plaît beaucoup
Donne-moi, donne-moi
Le cornet, le petit cornet
Chérie, amuse-toi à ta manière
Parce que cela me plaît tant
C'est de la Charanga Habanera
Parce qu'il me plaît beaucoup
Le cornet, le petit cornet
Parce qu'il plaît tant
Parce que qu'il me plaît beaucoup

Références complémentaires

- Présentation générale de La Charanga Habanera

- Présentation détaillé de la trajectoire artistique de La Charanga Habanera

- Discographie complète de La Charanga Habanera

- Site officiel de La Charanga Habanera

- Présentation de l'album Lo Mejor de la Charanga

[1] Le texte est basé sur la version de l‘album Lo mejor de la Charanga. Les parties interprétées par le chœur figurent en italiques. Les noms des différents solistes qui se succèdent (Aned, Noel, Ebblis, etc.) ne sont pas mentionnés.
[2] Le véritable texte pourrait être « cucurucho de mari », mais je ne comprends pas ce que cela veut rien dire. Je préfère donc entendre « cucurucho de mani », c'est-à-dire « cornet de cacachuètes », avec alors une allusion au célèbre Son El Manicero, qui évoque aussi, dans un texte à double sens coquin, le passage nocturne du vendeur de cacahuètes. Mais il s'agit peut-être d'une projection personnelle...