Gozando en La Habana

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Paroles commentées

ImageL'oeuvre

Cette Timba a été enregistrée en 2009 par La Charanga Habanera, avec la participation du chanteur de rap El Chacal, dans l'album No me mires La Caratula.

L'émigration, notamment aux Etats-Unis, constitue pour tous les cubains, partagés entre l'amour de leur pays et le désir d'en fuir les épouvantables difficultés quotidiennes, un sujet extrêmement douloureux et source de vifs débats où les clivages politiques et idéologiques sont omniprésents.

Les réactions épidermiques que l'on peut lire sur Internet à propos de cette chanson - les émigrés cubains anti-castristes et les partisans du régime actuel se traitant mutuellement de tous les noms - donnent un intéressant - et inquiétant - témoignage de cette profonde coupure qui sépare les deux parties du peuple cubain.

L'album No me mires La Caratula a rencontré à Cuba un très vif succès qui a permis à la Charanga Habanera de continuer à caracoler ces deux dernières années en tête des groupes les plus populaires de l'île, surtout auprès de la jeunesse.

Fabrice Hatem

Ses interprétations par La Charanga Habanera

- Clip tiré de l'album No ne mires la caratula (2009)

Ses paroles en espagnol[1]

Sa traduction en français[2]

Gozando en La Habana
(David Calzado et la Charanga Habanera)

Ladies & gentlemen, now from Cuba
Que lo que hay con Cuba
Pa' que lo vamo hacer en ingles
Mejor sueltalo en el español
Hello !
Cuentame, como te ha ido
Si has conocido la felicidad ah ah !
Cuentame , como te va, yo por aqui my bien
Y tu por alla que bola !
Charanga Habanera !
Dicen que se siente bien
Que Miami es la locura,
Pero le falta la Habana,
El chisme y la sabrosura
Dicen que tiene dinero,
El carro que ella soño
Pero no encuentra en Miami,
Lo que en la Habana dejo !
Ahora te voy a contar algo que me sucedio
Yo que la queria tanto,
Pero se fue y me dejo
Lachy ![3]
Queria hacerse famosa
Queria ganarse un Grammy
Y salio a provarse su suerte
Avion destino Miami
Dicen que se siente bien
Oye Chacal ..... Te oigo
Que Miami es la locura,
Pero le falta la Habana,
El chisme y la sabrosura
Dicen que tiene dinero,
Mentira mentira
El carro que ella soño
Pero no encuentra en Miami,
Lo que en la Habana dejo !
Pa'que tu lloras
Si te fuiste sufre mami
Que le van hacer
De que te sirve Mickey Mouse
Si te gusta el pidio Valdes[4].
Tu solo eres pa'mi
Bien lucrativo pa ti,.....
Pa'que vivir de cuento que cuento,
Sigo comiendo picadillo pero contento[5]
Y ahora me llama llorando,
Dice que no encuentra el modo
Que no se siente feliz,
Que de Cuba extraña todo
Extraña a Los Van Van , Hectico y PMM[6]
Extraña a la Charanga ,
Y el papi que ella mas quiere
Yo sigo charangueando
Como me da la gana
Tu llorando en Miami,
Yo gozando en la Habana
Tu llorando en Miami,
Yo gozando en la Habana
Se siente triste porque,
Alla no hay Capri ni Tropicana
Tu llorando en Miami,
Yo gozando en la Habana
Extrana mi Habana tu
Y al Bucanero que ella tomaba
Tu llorando en Miami,
Yo gozando en la Habana
Hasta donde mami ? Hasta cuando?
Si te comportas como Yuma,
Tu tienes que ir tumbando
Hasta donde mami ? Hasta cuando ?
Si te comportas como Yuma
Tu tienes que ir bajando
Tumbando , tumbando, tumbando
Si te comportas como Yuma,
Tu tienes que ir bajando
Tumbando , tumbando tumbando
Si te comportas como Yuma,
Tu tienes que ir bajando
Ella esta hablando ingles conmigo
Y yo no se lo que esta hablando
Si te comportas como Yuma,
Tu tienes que ir bajando
Y preparado, vamo a gozalo !
Mano pa' arriba to' el mundo
Vamo to' el mundo a cantarlo!
Cuentame, como te ha ido
Si has conocido la felicidad
Cuentame, como te va,
Yo por aqui my bien
Y tu por alla que bola !
Cuentame, como te ha ido
Si has conocido la felicidad
Cuentame , como te va,
Yo por aqui my bien
Y tu por alla que bola !
Oye chula, yo sigo con lo mio
Y no lo cambio por nada
Por eso me mantengo
Por eso sigo siendo lo que me da la gana,
La reverenda gana !
Desde el cuartel Pavel, Frank dos metra, repeta,
Camina pa que aprenda,
Esto es pa que goces
Y no pa que usted me reprenda
Pa que tu quieres pan
Si yo tengo confi cake
Copiaste
Cuentame !

Plaisir à La Havane
(Traduction de Fabrice Hatem)

Ladies and gentlemen, now from Cuba
Qu'est-ce qui ne va pas avec Cuba
Pour qu'on se mette à chanter en anglais
C'est mieux de le faire en espagnol
Hello !
Dis-moi comment vont les choses
Si tu as rencontré la félicité ah ah !
Dis-moi comment ça va pour toi, ici tout va bien
Et toi par là-bas, c'est le pied !
Charanga Habanera !
On dit qu'elle se sent bien
Que Miami c'est la folie,
Mais il lui manque La Havane
Les ragots et le plaisir de vivre
On dit qu'elle a de l'argent
La voiture dont elle rêvait
Mais elle ne rencontre pas à Miami
Ce qu'elle a laissé à La Havane !
Maintenant, je vais te raconter ce qui m'est arrivé
A moi qui l'aimais tant,
Mais elle est partie et m'a laissé
Lachy !
Elle voulait être célèbre
Elle voulait se gagner un Grammy
Elle est partie tenter sa chance
Avion destination Miami
On dit qu'elle se sent bien
Ecoute Chacal... Je t'écoute
Que Miami c'est la folie
Mais il lui manque La Havane
Les ragots et le plaisir de vivre
On dit qu'elle a de l'argent
Mensonge, mensonge
La voiture dont elle rêvait
Mais elle ne rencontre pas à Miami
Ce qu'elle a laissé à La Havane !
Pourquoi est-ce que tu pleures
Si tu es partie, souffres chérie
Qu'est-ce on en a à faire
A quoi te sert Mickey Mouse
Si tu aimes le Pidio Valdès
Tu étais faite pour moi
C'est bien lucratif pour toi...
Pourquoi vivre d'illusion, quelle illusion ...
Je continue à manger des nouilles, mais content
Et maintenant elle m'appelle en pleurant
Elle dit qu'elle ne se trouve pas à sa place,
Qu'elle ne se sent pas heureuse,
Que tout lui manque de Cuba
Les Van Van lui manquent, Hectico et P&M
Elle regrette la Charanga
Et le chéri qu'elle aime le plus
Moi je continue à Charanguer
Comme l'envie m'en vient
Toi tu pleures à Miami
Moi je m'amuse à la Havane
Toi tu pleures à Miami
Moi je m'amuse à la Havane
Elle se sent triste parce que
Là-bas il n'y a ni Capri ni Tropicana
Toi tu pleures à Miami
Moi je m'amuse à la Havane
Elle regrette ma Havane
Et le Bucanero qu'elle buvait
Toi tu pleures à Miami
Moi je m'amuse à la Havane
Jusqu'où chérie ? Jusqu'à quand ?
Si tu veux faire la Yankee,
Alors tu peux t'en aller où tu veux
Jusqu'où chérie, jusqu'à quand ?
Si tu veux faire la Yankee,
Tu n'as qu'à aller au diable
N'importe où, n'importe où
Si tu veux faire la Yankee,
Alors tu peux aller au diable
N'importe où, n'importe où
Si tu veux faire la Yankee,
Tu n'as qu'à aller au diable
Elle parle anglais avec moi
Je ne sais pas ce qu'elle est en train de dire
Si tu veux faire la Yankee,
Tu n'as qu'à aller au diable
Allez, on se prépare, on va faire la fête !
Les mains en l'air, tout le monde
Allez, tout le monde va chanter
Dis-moi, comment ça va pour toi
Si tu as rencontré la félicité
Dis-moi comment ça va pour toi
Moi ici ça va bien
Et pour toi, là-bas, quel pied !
Dis-moi, comment ça va pour toi
Si tu as rencontré la félicité
Dis-moi comment ça va pour toi
Moi ici ça va bien
Et pour toi, là-bas, quel pied !
Ecoute, chérie, moi je continue mon chemin
Et je ne le change pour rien
Et c'est pour ça que je reste moi-même
Car je continue à faire ce dont j'ai envie,
La chère envie !
Depuis la caserne, Pavel Franck dos metra, répète
Il faut vivre pour apprendre
Tout ça c'est pour ton bien
Et pas pour que tu m'en veuille
Pourquoi tu veux du pain
Si j'ai du Cake confi
Tu as copié
Dis-moi !

Références complémentaires

- Présentation générale de la Charanga Habanera

- Présentation détaillée du parcours artistique de la Charanga Habanera

- Discographie complète de la Charanga Habanera

- Site officiel de la Charanga Habanera

- Présentation de l'album No me mires la caratula

- Pour écouter plusieurs titres de l‘album No me mires la caratula (accessibilité du site aléatoire)

- Une interview de David Calzado à l'occasion de la sortie de l'album No me mires la caratula



[1] Le texte est basé sur la version du clip vidéo tiré de l‘album No me mires la Caratula proposé en lien. Les parties interprétées par le chœur figurent en italiques. Je n'ai pas repris le nom des différents interprètes solistes (le rappeur El Chacal, David, Dantes, Randy, Lachy), qui se succèdent et se répondent au cours du morceau. Il manque quelques paroles inaudibles du rappeur El Chacal.
[2] Remerciements à Cheila Rosso Micheli.
[3] Nom de l'un des chanteurs du groupe La Charanga Habanera.
[4] Personnage de bandes dessinées cubaines.
[5] Signification : à mal manger
[6] Noms de différents groupes de musique cubaine.