La Habana me llama

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Paroles commentées

ImageL'œuvre

Ecrite par Roberto « Cucurucho » Rodriguez Valdes et Jorge Diaz Varela, cette chanson a été enregistrée en 2008 par Manolito Simonet y su trabuco dans l'album Control.

Musicien prodige de la timba cubaine, Cucurucho a malgré son jeune âge (il a aujourd'hui 30 ans à peine), a déjà joué dans plusieurs très grands orchestres, comme Los Van Van, Paulito FG, Issac Delgado, Charanga Forever, Charanga Habanera. Il a également écrit plusieurs chansons à succès, dont notamment de « hit » Me mantengo de Los Van Van.

La chanson est construite comme un hymne à la beauté de Cuba, prenant la forme attachante, mais peut-être un peu laborieuse d'un guide des curiosités touristes locales. C'est d'ailleurs avec le Guide du routard à la main que je l'ai traduite. Mais j'ai finalement trouvé mieux : une très intéressante explication de texte où toutes les références de la première partie du texte, parfois un peu obscures pour un non-cubain, sont systématiquement explicitées.

Fabrice Hatem


Ses interprétations par Manolito Simonet y su trabuco

- Clip basé sur le CD Control (2008)

- Programme de la télévision cubaine Donde si no

Ses paroles en espagnol[1]

Sa traduction en français

La Habana me llama
(Roberto Rodriguez Valdès / Jorge Diaz Varela)

A mi Habana...Con amor... Otra vez
Quiero cantarle hoy a esta tierra santa
Lindo Caiman[2] que ya se levanta
A son de cana, tabaco y ron.

Quiero cantarle cosas maravillosas
A mis provincias que son hermosas
Como el canto del ruisenor.

Tierras santiagueras
Cuna de trova y sabroso son
Camaguey con sus llanuras
Y su autentico tinajon
Santa Isabel en Cienfuegos
Donde naciera aquel gran cantor
Matanzas con su rumba y su religion[3]
Sigo, a Villa Clara con su Sandino
Recuerdo mucho a Pinar del Rio
Donde me quieren con mucho amor
Guantanamo, ciudad que tiene mucha virtud
La isla con su juventud
Granma siempre con su sabor
La ciudad de Holguin me dio la elegancia
La monumental me llevo a la Habana
La Habana que siempre siempre
La llevo dentro
Porque alimenta mis sentimientos
Ahora le quiero cantar
Otra vez, otra vez ez ez !

Y es que La Habana tiene un swing
Que tiene y que se mantiene
Y es por eso que me llama
Pero si la nostalgia y l'ausencia
En mi alma se me gozaran,
No sufrirìa de pena
Porque me queda La Habana,
La Habana entera
Y es que la habana tiene un swing
Averigua, camina a La Habana
Y es por eso que me llama
Mira tù !
La Habana tiene un no sé qué
La Habana tiene un no sé cuanto
Ya te lo puedo decir
La Habana tiene su swing
La Habana tiene su incanto
Tù lo sabes
Sube! Ay dios!
Qué es lo que tiene?
Qué tiene que no conviene?
Y es que La Habana tiene un swing
Mira tù
Y es por eso que me llama La Habana
Y es por eso que me llama
Camina a La Habana,
Llegò el trabujo, tù lo sabes
Y es por eso que me llama
Hace calor en La Habana,
Hace calor en La Habana mi hermana (rép.)
Y es por eso que me llama.

Y es que la habana tiene un swing
Y es por eso que me llama
Camina a La Habana,

Mambo !

(Variante non reprise dans le clip)

Si voy a Parìs, Londres o Madrid
Qué dicen de mì ?
Y es por eso que me llama
Oye bien, como dirìa el sonero
"Ay como te gusta hacerte en habanero"
Y es por eso que me llama
Repito, hace calor en La Habana,
Hace calor en la habana, mi hermana
Y es por eso que me llama
Te digo ahora:
Es que La Habana tiene un swing
Y es por eso que me llama
Camina a La Habana
Mambo!ooooh la habana
Y es por eso que me llama La Habana
Disciplina!
Y es por eso que me llama La Habana
Pa' la gente del Cerro, Santa fe, Marianao
Chinito dice! Ahahahah!
Y es por eso que me llama.

La Havane m'appelle
(Traduction de Fabrice Hatem)

A ma Havane... Avec amour... Encore une fois
Je veux chanter aujourd'hui cette terre sainte
Jolie Caïman qui déjà s'éveille
Au rythme de la canne, du tabac et du rhum.

Je veux chanter des choses merveilleuses
Pour mes provinces, qui sont si belles
Comme le chant du rossignol.

Terre Santiaguera,
Berceau du son savoureux et de la trova
Camaguey, avec ses plaines
Ses authentiques citernes d'argile
Santa Isabel de Cienfuegos
Où est né ce grand chanteur
Matanzas avec sa rumba et sa religion
Je continue, vers Villa Clara avec son Sandino
J'ai des souvenirs à Pinar del Rio
Où l'on me donne beaucoup d'amour
Guantanamo, ville qui tant de vertu possède
L'île avec toute sa jeunesse
Granma, pleine de charme; toujours
La ville de Holgun ma offert l'élégance
La Monumentale m'a conduit à la Havane
La Havane que toujours, toujours
Je porte dans mon cœur
Parce qu'elle nourrit mes sentiments
Aujourd'hui, je veux la chanter
Encore une fois, encore une fois !

C'est que La Havane a son swing
Qui dure et qui perdure
C'est pour cela qu'elle m'attire
Mais si la nostalgie et l'absence
Prenaient possession de mon âme
Je n'aurais pourtant pas de peine
Car elle reste avec moi, La Havane
La Havane toute entière
C'est que La Havane a son swing
Vérifie, marche à La Havane
C'est pour cela qu'elle m'attire
Regarde !
La Havane a un je-ne-sais-quoi
La Havane a un je-ne-sais-combien
Je ne peux te l'expliquer
La Havane a son swing
La Havane a son charme
Tu le sais
Vas-y ! Ah Dieu !
Qu'est ce qu'elle a ?
Qu'est ce qu'elle a qui ne convient pas ?
C'est que la Havane a son swing,
Regarde
C'est pour cela qu'elle m'attire, la Havane
C'est pour cela qu'elle m'attire
Marche à la Havane,
Le trabujo est arrivé, tu le sais
Et c'est pour cela qu'elle m'attire
Il fait chaud à La Havane
Il fait chaud à La Havane, ma sœur
C'est pour cela qu'elle m'attire.

C'est que La Havane a un swing
C'est pour cela qu'elle m'attire
Marche à La Havane.

Mambo !

(Variante non reprise dans le clip)

Si je vais à Paris ; Londres ou Madrid
Qu'est-ce qu'on dit de moi ?
Et c'est pour cela qu'elle m'attire
Ecoute bien, comme dirait le Sonero
« Ah, comme cela te plaît de faire le Habanero »
Et c'est pour cela qu'elle m'attire
Je répète, il fait chaud à La Havane
Il fait chaud à la Havane, ma soeur
Et c'est pour cela qu'elle m'attire
Je te le dis maintenant,
C'est que La Havane a un swing
Et c'est pour cela qu'elle m'attire
Marche à la Havane
Mambo ! oh La Havane
Et c'est pour cela qu'elle m'attire, La Havane
Disciplina !
Et c'est pour cela qu'elle m'attire, La Havane
Pour les gens de Cerro, Santa Fé, Marianao ;
Chinito dit !! Ahahahah !
Et c'est pour cela qu'elle m'attire.

Références complémentaires

- Sur Manolito Simonet

- Sur Roberto « Cucurucho » Rodriguez Valdès

- Explication des paroles de la chanson La Havana me llama


[1] Le texte est basé sur la version du clip proposé en lien. Les parties interprétées par le chœur figurent en italiques.
[2] Surnom de Cuba.
[3] Terme à entendre ici au sens de Santeria, religion afro-cubaine.