La medicina cubana

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Paroles commentées

ImageL'œuvre

Ecrite et composée par Cheni Navarro, cette chanson - une salsa dont la structure intègre nettement des éléments venus du son et de la guaracha - fut enregistrée en 2000 par Celia Cruz dans l'album Siempre Viviré.

Je suis personnellement convaincu qu'au dela de son côté humoristique, la thèse exposée dans cette chanson - les bienfaits de la danse en général et de la Rumba en particulier sur la santé physique et mentale - possède un fond de vérité scientifique.

Cette chanson drôle et tonique, merveilleusement propre à la danse, est très écoutée à Cuba. J'ai d'ailleurs retrouvé, en préparant cette présentation, la vidéo d'une petite chorégraphie de salsa que j'avais dansé en octobre 2010 à Santiago de Cuba avec ma partenaire Darita.

Fabrice Hatem


Ses interprétations par Celia Cruz

- Dans l'album Siempre viviré (2000)

Ses paroles en espagnol[1]

Sa traduction en français

La medicina Cubana

(Cheni Navarro)

La rumba, la rumba es
La medicina cubana
Que de la noche a la mañana
A un muerto pone de pie
Si lo ves todo al revés
Y te sientes decaido
Oye bien lo que te digo
Remedio la rumba es

Digame usted Don José
Que mal tiene
Si de siempre tuvo suerte
Y las cosas le van bien
Cuénteme usted Don José
Si le parece
Si es por culpa de los años
O producto del estrés
Lo cierto es
Que se esposa Doña Rosa
Va diciendo que en las cosas de la vida
No la tiene usted bien atendida
Y no le pone demasiado interés

La rumba, la rumba es
La medicina cubana
Que de la noche a la mañana
A un muerto pone de pie
Si lo ves todo al revés
Y te sientes decaido
Oye bien lo que te digo
Remedio la rumba es

Digame usted Don José
Que le pasa
Pues ya no sale de casa
Ni a los amigos quiere ver
Y en el Café
Entre la gente se murmura
Que en la cura de su mal ya no confia
Que va perdiendo dia a dia la alegria
Y ya no es ni la mitad de lo que fue

jAy! Don José escuche usted
Pues le conviene
La receta que a mi me dio un viejo doctor

La rumba, la rumba es
La medicina cubana
Que de la noche a la mañana
A un muerto pone de pie
Si lo ves todo al revés
Y te sientes decaido
Oye bien lo que te digo
Remedio la rumba es

Si te duelen hasta las muelas
Y no te puedes mover
Tu lo tienes que saber
Remedio la rumba es
Cuando acosan los temores
Y por ellos te preocupas
Si no encuentras soluciones
Remedio la rumba es
Para los males de amores
Que te complican la vida
Si estas buscando salida
Remedio la rumba es

Óigame usted Don José
Remedio la rumba es

Una vez que yo tenia
Unos extraños dolores
Me fue para la enfermeria
Para ver a los doctores
Y muy serios me dijeron
Ni pastillas ni vapores
Vayase usted pa'la rumba
Se le van todos los dolores

Óigame usted Don José
Remedio la rumba es

La rumba es, la rumba es
Remedio la rumba es

Rumba, rumba es
Rumba, rumba es

Rumbita buena que rumba
Rumbita para José

Rumba, rumba es
Rumba, rumba es

La rumba es la medicina
Mi medicina pa'usted.

La médecine cubaine

(Traduction de Fabrice Hatem)

La rumba la rumba est
La médecine de Cuba
A elle, une nuit suffira
Pour vous remettre un mort sur pieds
Si tu as les idées brouillées
Si tu te sens un peu flapi
Ecoute bien ce que je dis
Le remède, c'est la rumba

Dites-moi donc, Don José
Ce que vous avez
Si vous êtes toujours debout
Et si les choses vont bien pour vous
Expliquez-moi donc, Don José
S'il vous paraît
Que c'est à cause des années
Ou de la conjonction des planètes
Ce que je sais
C'est que votre épouse Dona Rosa
Dit partout que pour les choses de la vie
Vous êtes un petit peu ra pla pla
Et qu'elle n'est pas très bien servie

La rumba la rumba est
La médecine de Cuba
A elle, une nuit suffira
Pour vous remettre un mort sur pieds
Si tu as les idées brouillées
Et si tu te sens tout flapi
Ecoute bien ce que je dis
Le remède c'est la rumba

Dites-moi donc, Don José
Ce qui arrive
Vous ne sortez plus la maison
Vous n'voulez plus voir les amis
Et au café
Entre les gens il se murmure
Que vous n'avez pas confiance dans vos cures
Que vos perdez jour après jour la gaieté
Que vous n'êtes plus ce vous étiez

Ah ! Ecoutez bien, Don José
Peut-être vous appréciez
La recette qu'un vieux docteur m'a donné

La rumba la rumba est
La médecine de Cuba
A elle, une nuit suffira
Pour vous remettre un mort sur pieds
Si tu as les idées brouillées
Et si tu te sens tout flapi
Ecoute bien ce que je dis
Le remède c'est la rumba

Si tu as une rage de dent
Si tu ne peux même plus bouger
Il faut alors que tu le saches
Le remède, c'est la rumba
Quand tu es harcelé par l'angoisse
Et par les préoccupations
Sans trouver aucune solution
Le remède, c'est la rumba
Pour toutes les peines d'amour
Qui te compliquent la vie
Si tu cherches une voie de sortie
Le remède, c'est la rumba

Ecoutez moi bien, Don José
Le remède c'est la rumba

Une fois que je souffrais
De bien étranges douleurs
A l'hôpital, je suis allé
Pour consulter les docteurs
Et très sérieux ils m'ont dit
Ni comprimés, ni piqûres
Allez donc danser la rumba
Elles partiront, les douleurs

Ecoutez moi bien, Don José
Le remède c'est la rumba

C'est la rumba, c'est la rumba
Le remède c'est la rumba

C'est la rumba, la rumba
C'est la rumba, la rumba

La petite rumba, que c'est bon
Une petite rumba pour José

C'est la rumba, la rumba
C'est la rumba, la rumba

La rumba, c'est mon remède
Le remède que je vous conseille.

Références complémentaires

- Dossier multimédia du Smithonian Institute sur Celia Cruz

- Biographie en français de Célia Cruz

- Fabrice et Darita dansant une salsa à Santiago de Cuba sur « La medicina cubana »

 



[1] Les parties interprétées par le chœur figurent en italiques.