La oportunitad

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Paroles commentées


ImageL'œuvre

La Oportunidad est une Salsa composée par Tite Curet Alonso.

Elle a été enregistrée en 1972 par Ismael Miranda, accompagné par l'orchestre de Larry Harlow, dans l'album éponyme.

Le thème de la chanson - un jeune homme se réjouit de ce que son heure de chance soit enfin arrivée - a sans doute une résonnance autobiographique. En effet, l'album dont elle fait partie - et qui porte d'ailleurs le titre éponyme - est le premier à avoir été enregistré en solo par le jeune Ismael Miranda : ce fut pour lui une immense opportunité. Mais le directeur de l'orchestre dont il faisant jusque là partie, Larry Harlow, lui a prêté main forte à cette occasion, acceptant de l'accompagner avec ses musiciens. Peut-être faut-il voir là la « main amie « à laquelle le chanteur fait référence dans le texte ?

Fabrice Hatem


Ses interprétations par Ismael Miranda


- Dans l'album La oportunitad (1972)

Ses paroles en espagnol[1]

Sa traduction en français

La Oportunidad
(Tite Curet Alonso)

Ahora si, ahora si llego la mía
Ahora si, que no la dejo pasar
Que no que no
Esta es mi oportunidad.

Que sería del que vive
Sin ser nada en esta vida,
Ay si nadie le da la mano
De manera decisiva.

Pero la mía llegó
Ahora si llegó la mía
Ahora si, que no la dejo pasar
Que no que no,
Esta es mi oportunidad.

A la larga asi llegó, llegó
Mi oportunidad. (répét.)

Ay mucho tiempo yo esperaba,
Y ahora accaba de llegar.

A la larga asi llegó, llegó
Mi oportunidad.

Ay lo mucho que yo sufrí,
Y ahora voy a disfrutar.

A la larga asi llegó, llegó
Mi oportunidad.

Ahora me siento contento,
Y tu va ver tu verás.

A la larga asi llegó, llegó
Mi oportunidad.

A la larga y a la larga,
Llegó mi oportunidad.

(Instrumental)

A la larga asi llegó, llegó
Mi oportunidad. (répét.)

Ay yo sufrí amargamente,
Y ahora que risa me da.

A la larga asi llegó, llegó
Mi oportunidad.

Yo me siento tan contento,
Tengo ganas de bailar.

A la larga asi llegó, llegó
Mi oportunidad.

Oye que dile a quel que me la dió,
No no la dejaré pasar.

 

L'opportunité
(Traduction de Fabrice Hatem)

Maintenant oui, mon heure est arrivée
Maintenant oui, je ne dois pas la rater
Ah non ah non
C'est mon opportunité.

Que dire de celui qui existe
Sans n'être rien dans cette vie,
Ah si personne ne vient l'aider
De manière décisive.

Mais mon heure est arrivée
Maintenant oui, mon heure a sonné
Maintenant oui, je ne dois pas la rater
Ah non ah non
C'est mon opportunité.

Enfin elle est arrivée, elle est arrivée,
mon opportunité.

Ah ça fait longtemps que j'attendais
Et maintenant, elle est enfin arrivée.

Enfin elle est arrivée, elle est arrivée,
mon opportunité.

Ah j'ai tellement souffert
Et maintenant ce sera la belle vie.

Enfin elle est arrivée, elle est arrivée,
mon opportunité.

Maintenant, je suis content,
Tu vas voir, tu verras.

Enfin elle est arrivée, elle est arrivée,
mon opportunité.

Enfin, enfin, elle est arrivée,
Elle est arrivée mon opportunité.

(Instrumental)

Enfin elle est arrivée, elle est arrivée,
mon opportunité.

Ah j'ai souffert amèrement
Et maintenant comme cela me fait rire.

Enfin elle est arrivée, elle est arrivée,
mon opportunité.

Je me sens si content
Que j'ai envie de danser.

Enfin elle est arrivée, elle est arrivée,
mon opportunité.

Ecoute, dis-le à celui qui me l'a donnée,
Que je ne vais pas la laisser passer.

Références complémentaires

- Bio-discographie en français de Ismael Miranda

- Bio-discographie en anglais de Ismael Miranda

- Quelques précisions sur l'album La oportunitad



[1] Le texte est basé sur la version de l'album La Oportunitad. Les parties interprétées par le chœur figurent en italiques.