Mi vecina

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Paroles commentées

ImageL'oeuvre

Cette Salsa-Timba écrite par Roberto Morales, a été enregistré en 1999 par l'orchestre Elio Révé Jr y su Charangon dans l'album Se Sigue Comentando.

Une nouvelle version de l'album a été enregistrée en 2004 avec les voix de Dagoberto Vazquez, Alexei Sanchez et Roberto Morales.

Elio Revé et son fils Elito ont ancré leur oeuvre dans la lignée de la musique cubaine traditionnelle, à travers notamment la réappropriation du style Changüi (une variante du Son). Le thème Mi vecina constitue un bon exemple de cette filiation revendiquée, tant par son atmosphère musicale que par ses paroles.

Le thème de la voisine inquisitrice et faiseuse de ragots se retrouve en effet assez fréquemment dans les chansons de Son traditionnelles. L'un des exemples les plus connus de ce personnage fut créé en 1929 par Miguel Matamoros dans sa chanson La mujer de antonio.

Fabrice Hatem

 



Ses interprétations par l'orchestre Elio Revé y su Charangon


- Dans l'émission de la TV cubaine Super 12 (2007)

Ses paroles en espagnol[1]

Sa traduction en français

Mi vecina
(Roberto Morales)

¡Ay, vecina, eso es pa' ti!
Tengo una vecina chismosa
De esas que existen por ahí
Y te quiere coger pa' sus cosas
Que no me deja ya vivir
Que sabe lo que pasa en el barrio,
Toda la información
Debería trabajar en la radio o en la televisión
Sí, yo tengo una vecina que se ha vuelto loca,
Se ha vuelto loca,
Por saberlo todo casi vende hasta su ropa
Hasta su ropa
Yo quisiera saber qué es lo que está pasando
¿Qué? ¿Qué?
Ya la gente por ahí anda comentando
¡Ah! Dale trombón, que no hay ma' na'
Vecina, yo tengo mi conciencia tranquila,
Yo no me meto con nadie
Así que déjame vivir la vida
Sí, así soy yo
Y tengo mi conciencia bien,
Pero bien tranquila
Tenga el capricho, vecina
Y déjame vivir, déjame vivir la vida
Vecina, yo tengo mi conciencia tranquila
¡No! que me haga la fila
Yo no me meto con nadie
Así que déjame vivir la vida
Y yo te digo así, ¡mira!
Ay, vecina, vecinita
No te me siguas portando mal
Estáte tranquila
Mi chiquitica, dice
Bip bip
¡Ay, chiquita! Ah ah
y ¿hasta dónde me piensas llevar? Ah !
¿Hasta dónde, hasta dónde?
Déjame, déjame, déjame tranquilo
Escucha,
Deje el chisme que yo no quiero lío
Repítelo otra vez
Déjame, déjame, déjame tranquilo,
¿cómo?
Deje el chisme que yo no quiero lío
¡Anda! Así, tú sigues comentando
Eso es el problema de usted
Si la gente en la calle sabe que
El nene está cantando
¡Ay! con el Charangón de Revé
Déjame, déjame, déjame tranquilo
Y me va súper bien
Deje el chisme que yo no quiero lío
Pero pa' que, pa' que sigue comentando
Pa' que sigue criticando,
Pa'que me sigue buscando
Cállate la boca ahora, nena,
Que la rumba está empezando
¡Anda! Que venga Changüí que te doy
Deje el chisme que yo no quiero lío (rép)
Hay una cantidad de chisme en este mundo
¡Ay! pero que a mí que me da
¡Ah, sí, a mí no me importa na'! ah
Pero no sigas comentando
Que todo el mundo te anda diciendo en la calle,
¡Mira! No sigas chismoseando
Chismosa, tú dice, chismosita
Ya ve que ese bla bla bla ah
Pero que éso no da na'
Chismosa, celosa, chismosita
¡Ay! yo soy él que te conviene
Y todo el mundo sabe que yo sigo siendo el nene
Chismosa, chismosita
Pa' que sepa, ¡oye!
No siga por ahí comentando de mí
Sí yo soy feliz ¿qué te pasa, chiquita?
Chismosa, chismosita
¡Cierre la boca, mamita!
Pa' arriba la Habana completa
Pa' que sepa
Chismosa, chismosita
Chismosa, chismosita
Chismosa, celosa, chismosita
!Ahí, na' ma'!
Chismosa, chismosita

Ma voisine
(Traduction de Fabrice Hatem)

Ah ! Voisine, c'est pour toi!
J'ai une voisine ragoteuse
Comme il en exite par ici
Et qui veut te prendre pour elle
Qui ne me laisse pas vivre
Qui sait tout ce qui se passe dans le quartier
Toute l'information
Elle devrait travailler à la radio ou à la télévision
Oui, j'ai une voisine qui est devenue presque folle
Elle est devenue folle
Pour tout savoir, elle vendrait même ses vêtements
Même ses vêtements
Je voudrais savoir tout ce qui se passe
Quoi, quoi ?
Et les gens par ici continuent à commenter
Ah; vas-y, trombonne, c'est tout bon !
Voisine, j'ai la conscience tranquille
Je ne cherche querelle à personne
Alors laisse-moi vivre ma vie
Voila, je suis comme ça
J'ai la conscience en paix
Bien bien tranquille
Laisse tomber tes caprices, voisine
Et laisse-moi vivre, laisse moi vivre ma vie
Voisine, j'ai la conscience tranquille
Arrête de me tourner autour
Je ne cherche d'histoires à personne
Alors laissez moi vivre ma vie
Je te le dis, regarde !
Ah, voisine, petite voisine
Arrête de mal de te comporter avec moi
Tiens toi tranquille
Ma petitiote, je dis
Bip bip
Ah, ma petite, ah ah !
Et jusqu'où tu penses aller avec moi comme ça ? ah ?
Jusqu'où, jusqu'où ?
Laisse-moi, laisse-moi tranquille
Ecoute,
Laisse les ragots, je m'aime pas les histoires
Je le repète encore
Laisse-moi, laisse-moi tranquille
Quoi ?
Laisse les ragots, je m'aime pas les histoires
Alors, ainsi, tu continues à papoter
Ca, c'est ton problème
Si les gens dans la rue savent que
Le petit va chanter
Ah, avec le Charangon de Revé
Laisse-moi, laisse-moi tranquille
Et ça me va super-bien
Laisse les ragots, je ne veux pas d'histoires
Mais pourquoi, pourquoi elle continue à commenter
Pourquoi elle continue à critiquer
Pourquoi elle continue à me chercher
Ferme toi la bouche, alors, petite,
Parce que la Rumba va commencer
Allez ! Que vienne le Changui que je te chante
Laisse les ragots, je ne veux pas d'histoires
Il y a beaucoup de ragots de par le monde
Mais a moi que m'importe
Ah, mais a moi que m'importe, ah !
Mais ne contiunes pas à commenter
Ce que tout le monde te dit dans la rue
Ecoute ! Arrête de ragoter
Ragoteuse, que tu dis, petite ragoteuse
Je vois que ce bla bla bla
Qu'il n'about à rien du tout
Ragoteuse, jalouse, petite ragoteuse"
Ah ! ah ! Je suis celui qui te plaît
Et tout le monde sait que je suis toujours le Nené
Ragoteuse, petite ragoteuse
Pour que tu saches, écoute
Arrête tout de suite de faire des commentaires sur moi
Oui, je suis heureux, Qu'est-ce qui t'arrive; petite ?
Ragoteuse, petite ragoteuse
Ferme ta bouche, chérie
Les main en l'air, toute La Havane
Pour qu'elle sache
Ragoteuse, petite ragoteuse
Ragoteuse, petite ragoteuse
Ragoteuse, jalouse, petite ragoteuse
Ah ! C'est tout !
Ragoteuse, petite ragoteuse

Références complémentaires

- Sur l'histoire de l'orchestre Elio Revé y su Charangon

- Discographie de l'orchestre Elio Revé y su Charangon

- Biographie de Elio Revé (le père, en espagnol)

- Sur le le CD Se Sigue Comentando


[1] Le texte est basé sur la version de l'émission télévisée proposée en lien. Les parties interprétées par le chœur figurent en italiques.