Solo tu y yo

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Paroles commentées

ImageL'oeuvre

Cette chanson fut composée dans les années 1960, sur un rythme de Bolero-feeling, par Giraldo Piloto (père) et Alberto Vera. Omara Portuondo en fit un grand succès en 1966.

C'est en hommage à son père et à cette grande chanteuse que Giraldo Piroto (fils) a repris ce thème en 2008, avec un rythme plus proche de la Timba, mais toujours avec la voix d'Omara, dans l'album éponyme Solo tu y yo de son groupe Klimax.

Fabrice Hatem





Ses interprétations par l'orchestre Klimax et Omara Portuondo

- Dans l'album Solo tu y yo (2008)

Ses paroles en espagnol[1]

Sa traduction en français

Solo tu y yo
(Piloto / Vera)

Mi corazón supo por fin que existías
Ya sin cessar late por ti día tras día
Y es que llegó lo que jamás soñó
Lo que su fe no presentía.
Y aunque jamás me has dicho que tú me quieres
Hay algo en ti que ya negar tú no puedes
Y es que estremece la emoción mi ser
Cuando al mirarnos me comprendes.
Ven, ven, a confirmar mi fe
Ven, ven, que encontraremos
Un sitio en el mundo donde estemos
Solo tú, solo tú y yo.
Solo tú, solo tú y yo.

Solo tú y yo podemos entender
Lo que en las noches queremos hacer, toda una vida.
Toda la vida estaria con tigo
Solamente una vez , solamente vez, una vez, y nada mas
Tu me quieres, yo te quiero,
Tu me adoras, y te adoro
Solo tu yo, vamonos pa'l monte[2],
Solo tu yo yo
Suavuevito suavecito suavetriocomo me gusta mas
Pero ponga tu mano aqui, sobre mi pom pom pom
Suavecito en la loma y besitos en el llano
Vamo' a ver , vamo'a ver
Tu y yo vamo' a hacer un revolico
Vamo' pa'l monte pa'dar besitos
Que no nos sigan....(rép.)

Seulement toi et moi
(Traduction de'Fabrice Hatem)

Mon coeur enfin a découvert que tu existais
Et depuis ne cesse de battre pour toi pour jour après jour
Parce qu'est arrivé ce qu'il n'avait jamais révé
Ce que ne pressentait pas son espérance.
Et même si tu ne m'as jamais dit que tu m'aimais
Il y a quelque chose en toi que tu ne peut nier
Et qui fait frémir mon être d'émotion
Quand d'un seul regard tu me comprends.
Viens, viens, pour répondre à mon espérance.
Viens; viens, pour que nous trouvions ensemble
Un endroit dans la monde où nous serions seuls
Seulement toi, toi et moi.
Seulement toi, toi et moi.

Seuls toi et moi pouvons nous comprendre
Que que nous voulons faire toutes les nuits, toute une vie.
Je serai toute ma vie avec toi.
Seulement une fois, seulement une fois, rien de plus
Tu m'aimes, je t'aime
Tu m'adores, je t'adore
Toi et moi seuls, partons dans la forêt,
Toi et moi seuls
Tout doux, tout doux, comme cela me plaît
Mets ta main ici, sur mon pom pom pom
Tout doux dans la colline, petits baisers dans la prairie
On va voir, on va voir
Toi et moi, nous allons faire un révolution
Allons dans la forêt pour nous embrasser
Et que personne ne nous suive...

Références complémentaires

- Présentation très complète de la trajectoire artistique de Giraldo Piloto (fils) et du groupe Klimax


[1] Le texte est basé sur la version de l'interprétation de l'orchestre Klimax proposée en lien. Les parties interprétées par le chœur figurent en italiques.
[2] Sans en être tout à fait certain, je pense que l'expression « Vamos pa'l monte », au-delà de son sens littéral, a aussi dans la langue cubaine une signification imagée : quelque chose comme : « Eloignons-nous de l'agitation et des problèmes quotidiens pour retrouver la solitude heureuse et la simplicité de la nature ».