Tu con el

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Paroles commentées

ImageL'œuvre

En 1985, Frankie Ruiz quitte l'orchestre La Primerisima de Tommy Olivencia pour devenir chanteur soliste. Il inaugure la même année cette nouvelle étape de sa carrière artistique par le lancement de son premier album solo Solista, Pero No Solo. Celui-ci contient plusieurs thèmes encore aujourd'hui célèbres, comme Esta Cobardia, La Cura,, El Camionero et Tu Con El.

Cette dernière chanson nous conte les sentiments d'un amant abandonné par une femme amoureuse d'un autre homme. Elle présente une double originalité de fond et de forme.

Sur le fond, le personnage masculin ne semble pas exprimer, comme si souvent dans ce type de situation, de rancœur vis-à-vis de son ancienne compagne. Il excuse son comportement avec intelligence, la dédouane de la souffrance qu'il éprouve et s'adresse à elle avec une grande tendresse mêlée d'amertume.

Quant au style utilisé, il fait davantage penser à une lettre d'amour qu'à un poème destiné à être mis en musique. Cette sincérité du texte, le caractère vraisemblable des situations et des sentiments exprimés donne à cette chanson un fort impact émotionnel.

L'album rencontra un grand succès et fit de Frankie Ruiz l'un des chanteurs de Salsa les plus en vogue du moment. Il fut couronné par le titre de « meilleur disque de l'année » aux Latin Music Awards en 1986.

Fabrice Hatem

 

 

 

Ses interprétations par Frankie Ruiz

- CD Solista pero no solo (1985)

- Enregistrement « live » en concert

Ses paroles en espagnol[1]

Sa traduction en français

Tu con el
(Eduardo Franco)

Seguro mujer que hoy eres feliz
Que nada de ayer hoy te hace llorar.

Tu con el, el tiempo corre
Yo te espero pero tu con el.
Ya no recuerdas mis locuras
Ni el amor aquel.
Estas tranquila lo mereces
Siempre fuiste bien.

Tu con el, no me sorprende
Sospechaba terminar así
Yo solamente fui la excusa
Para hacerle ver
Que tu podrías si querías
Vivir sin su amor.

Perdóname no me di cuenta
De ese juego y me enamore.
Después fue tarde
No podía ya volver atrás
Y te quería cada día mas y mas.

Seguro mujer que hoy eres feliz
Que puedes hacer lo que quieras tu.

Tu con el. Ya me han contando
Que estas linda mucho mas que ayer
Que no me odias
Y preguntas siempre algo de mi.
Al fin y al cabo un poquito
Yo me hice querer.

Discúlpame aquellos celos
Tan intensos que sentí por ti.
Estaba loco casi loco por aquel amor
Y al poco tiempo
Para siempre lo perdí.

Tu con el.

Aun recuerdo el romance que visiste conmigo.
Yo se que jugaste con mi sientimientos.
Todo fue un juego que tuviste conmigo.
Pero en ese juego yo me enamoré.
Yo no me di cuenta, escucha mujer,
Pero te lo juro mamita desperte.

Ya no recuerdas mis locuras ni el amor aquel.
Yo solamenta fui la excusa para hacerle ver.
Que tu podias si tu querias vivir sin el.
En el juego del amor, unos vienen y otros van.

Toi avec lui
(Traduction de Fabrice Hatem)

C'est sur, mon amie, aujourd'hui tu es heureuse,
Les choses du passé ne te font pas pleurer.

Toi avec lui. Le temps cours,
Je t'attends, mais toi avec lui.
Déjà tu as oublié mes folies
Et notre amour.
Tu es tranquille, tu le mérites,
Tu es quelqu'un de bien.

Toi avec lui, cela ne me surprend pas
Je soupçonnais que cela allait finir ainsi.
J'ai seulement été l'excuse
Pour lui faire voir
Que tu pouvais si tu voulais
Vivre sans son amour.

Pardonne-moi, je ne me suis pas rendu compte
De ce jeu et je suis tombé amoureux.
Ensuite, ce fut trop tard
Je ne pouvais plus retourner en arrière
Et je t'aimais chaque jour davantage.

C'est sur, mon amie, qu'aujourd'hui tu es heureuse
Et que tu peux faire ce que tu veux.

Toi avec lui. On m‘a dit
Que tu es belle, bien plus qu'avant.
Et que tu ne me détestes pas
Que tu demandes toujours de mes nouvelles.
A la fin des fins, je me suis fait
Un peu aimer.

Excuse moi pour cette jalousie
Si forte que j'ai senti pour toi.
Cet amour m'avait presque rendu fou
Et en peu de temps,
Je l'ai perdu pour toujours.

Toi avec lui.

Je me souviens de la romance que nous avons vécue.
Je sais que tu as joué avec mes sentiments.
Ce fut un jeu que tu a joué avec moi.
Mais au cours de ce jeu, je suis tombé amoureux.
Je ne me suis pas rendu compte, mon amie,
Mais je te le jure, ma chérie, je suis bien réveillé.

Tu as oublié mes folies et cet amour.
Je fus seulement l'excuse pour montrer.
Que tu pouvais si tu voulais vivre sans lui.
Dans le jeu de l'amour, les uns arrivent, d'autres partent.

Références complémentaires

- Une excellente bio-discographie de Frankie Ruiz par Robert Tèllez

- Paroles de la chanson en espagnol



[1] Paroles basées sur la version du CD Solista pero no solo (1985). Les paroles interprétées par le chœur figurent en italiques.