La Salsa : Un estado de ánimo

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Livres et revues

ImageCe tout petit livre, au départ presque décevant par sa taille minuscule (un in- octavo de moins de 100 pages), se révèle, à l'usage, extrêmement bien fait et instructif.

En une trentaine de courts chapitres se succédant selon un plan chronologique, il dresse un parcours des rythmes musicaux caribéens dont est issue la Salsa, décrit les principales étapes de son apparition et parcourt ses différentes formes stylistiques.

Les douze premiers chapitres sont ainsi consacré à un panorama historique des principaux rythmes caribéens (Son, Rumba, Plena, Bomba, Merengue, etc.) dans lesquels la Salsa plonge ses racines.

La seconde partie de l'ouvrage décrit ensuit le phénomène de métissage, essentiellement localisé dans la ville de New York, qui, à travers la saga du Latin Jazz, puis les modes du Mambo, de la Pachanga et du Boogaloo, conduit à la fin des années 1960 à l'apparition d'un nouveau courant musical, bientôt connu sous le nom générique de « Salsa ».

En fin, dans le dernière partie, sont présentées les évolutions du style « Salsa » au cours des trente dernières années du XXème siècle, de la Salsa de barrio à la Timba en passant par les Salsas consciencia, balada, erotica, romantica, sans oublier le revival du Merengue sous la forme de la Bachata.

Le livre réussit la performance d'être à la fois concis, précis, vivant et bourré d'exemples et de petites anecdotes sur quelques-unes des grandes figures de la Salsa. Une de ses forces pédagogiques consiste justement à associer à chaque genre ou style musical un court portrait d'un ou deux de ses représentants marquant. Une approche peut-être un peu simplificatrice, mais qui permet au lecteur de mémoriser les dates et les principaux faits de manière particulièrement efficace.

Arrivant à point nommé dans la construction de mon savoir sur la Salsa, cette ouvrage m'a permis, d'une part de vérifier mes connaissances sur les points déjà explorés à l'occasion de lectures plus spécialisées, d'autre part de combler mes lacunes par l'acquisition d'une sorte de bagage « minimal » dans les domaines où mon ignorance était encore presque totale (par exemple sur la Salsa dite « erotica »). Dommage qu'il s'arrête, date de publication oblige, à la fin des années 1990.

Un ouvrage à recommander tout particulièrement aux néophytes désireux d'acquérir un premier bagage sur le sujet... mais à condition, toutefois, qu'ils sachent lire l'espagnol, car le livre n'a malheureusement pas été traduit en français...

Fabrice Hatem

La salsa, un estado de ánimo, José Arteaga, 2000, éd. Acento, 91 pages