La salsa cubana (la Salsa cubaine)

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Films et DVDs

Documentaire de Otto M. Guzman, Cuba, 2013, 45 minutes

ImageGrande nouvelle !!! Plus besoin de faire 4000 kilomètres pour regarder les émissions musicales de la télévision cubaine. Il est désormais possible de le faire en direct, depuis son ordinateur, en se connectant sur le canal des programmes internationaux de Cubavision.

 

Bien sur, l'offre reste encore un peu limitée et répétitive. Mais, entre un documentaire sur « l'agression impérialiste », un discours-fleuve de Fidel Castro et une télénovela bas de gamme, il est possible au salsamane d'y dénicher quelques perles magnifiques.

C'est ce qui m'est arrivé samedi dernier, avec La Salsa Cubana de Otto Guzman : 45 minutes d'un excellent documentaire, associant de nombreux extraits de concerts avec des analyses musicologiques de bonne facture.

Le film était rythmé par des rappels forts instructifs sur la genèse de la Salsa, présentée comme une descendante en droite ligne du Son traditionnel. Les étapes de cette transformation étaient clairement articulées, au moins pour sa partie proprement cubaine, à travers les analyses de plusieurs musicologues : cristallisation du Son urbain dans les années 1930 à 1950 avec les orchestres d'Arsenio Rodriguez puis de Benny Moré ; poursuite de la modernisation de ce style dans le courant des années 1970 et 1980, à travers l'adjonction massive de cuivres, l'accélération du rythme, l'évolution des paroles et de la manière de chanter, enfin par l'importance accrue donnée à la partie finale, semi improvisée, du morceau, aboutissant à un climax frénétique. Une très intéressante interview de Juan Formell permettait à cet égard de mettre en lumière le rôle clé du Groupe Los Van Van dans la cristallisation de la Timba - sœur cubaine, si l'on veut, de la Salsa - à travers l'invention du style Songo.

Agréable surprise : le documentaire évite de tomber dans la dénonciation hargneuse du caractère supposément commercial et galvaudé du terme Salsa, considéré il y encore peu de temps dans l'île comme un vulgaire plagiat nord-américain de la musique cubaine authentique : il admet en effet sans autres débats, comme en témoigne son titre, l'existence d'une « Salsa cubaine ».

Voila pour la partie musicologique. Mais le film vaut aussi par la succession rapide, à l'écran, d'une profusion de groupes qui font aujourd'hui l'actualité salsera à Cuba : Los Van Van, la Charanga Habanera, Manolito Simmonet y su trabujo, Pedrito Calvo y su nueva Justicia, mais aussi quelques uns un peu moins connus du grand public, comme Arnaldo y su talisman, Ricardo Leyva y su Caraibe. Et malgré cette profusion, le film permet, grâce à quelques entretiens ou commentaires clairs et concis, de nous faire sentir la spécificité de chacun. C'est peut -être un peu superficiel ou incomplet pour un spécialiste, mais c'est un premier survol tout à fait utile pour un débutant.

Et surtout, cette chaîne va révolutionner la relation des « cubanophiles » à leur patrie de coeur, dès que ses programmes auront été un peu étoffés. Imaginez que toutes les émissions musicales de la télévision cubaine (et elles sont nombreuses, presque autant que les interminables discours de Fidel Castro) soient ainsi mises en ligne !! Quelle belle révolution dans le monde des amoureux de la salsa !

Fabrice Hatem

Pour visionner in vivo les programmes de la télévision cubaine : http://www.cubavision.icrt.cu/

(cliquez sur l'onglet « cartelera » pour la programmation. Attention ! Le décalage horaire est de 5h30)

Ps : merci à Patio Cubain de m'avoir mis sur la piste de cette info !!!