Un mini -lexique sur les grands auteurs de la littérature cubaine

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Culture populaire cubaine

Image L'amateur de salsa cubaine peut également souhaiter acquérir quelques rudiments sur la très riche littérature du pays. Cette fiche technique présente à cet effet quelques noms d'écrivains cubains ou liés à Cuba, parmi les plus connus d'entre eux (photo ci-jointe : José Marti).

Arenas, Reinaldo (1943-1990). Poète et romancier cubain, opposant au régime castriste, homosexuel, emprisonné à plusieurs reprises pour "déviation idéologique", Reinaldo Arenas finit par se réfugier aux Etats-Unis où il mourut du Sida en 1990. Un très beau film, Before the night falls, a été réalisé sur lui par Julian Schnabel. Parmi ses œuvres majuers, on peut citer le recueil de nouvelles Pentagonia, écrit entre le milieu des années 1960 et la fin des années 1980.

http://en.wikipedia.org/wiki/Reinaldo_Arenas

Barnet, Miguel (1940- ). Cet écrivain et ethnographe cubain est notamment connu pour ses ouvrages historiographiques racontant l'histoire du peuple cubain à travers la biographie d'individus représentatifs d'un groupe ethnique ou social. Parmi ses oeuvres majeures : Biografía de un cimarrón (1966), Galego (1983).

http://en.wikipedia.org/wiki/Miguel_Barnet

Cabrera Infante, Guillermo (1929-2005). Cet ex-partisan du régime castriste, tombé en disgrâce pour ses positions critiques, s'exila à Londres au milieu des années 1960. Son ouvrage le plus connu est Trois tristes tigres (1967).

http://en.wikipedia.org/wiki/Guillermo_Cabrera_Infante

Carpentier, Alejo (1904-1980). Un des maîtres de la littérature latino-américaine de l'après-guerre, Alejo Carpentier a notamment écrit plusieurs romans historiques sur les Caraïbes au tournant du XIXème siècle, comme El Reino de este Mundo (1949) et Le siècle des lumières (1962).

http://en.wikipedia.org/wiki/Alejo_Carpentier

Green, Graham (1904-1991). Le principal lien de cet auteur anglais avec Cuba est évidement son désopilant roman d'espionnage, qui fait revivre la ville de la Havane du régime de Batista : Notre Agent à la Havane (1958).

http://en.wikipedia.org/wiki/Graham_Greene

Gutierrez, Pedro Juan (1950 - ). Ce romancier cubain est notamment connu pour ses descriptions, crues et sans fard, de la vie dans les quartiers pauvres de la Havane, telles qu'on peut les trouver, entre autres, dans Trilogie Sale de La Havane (2001).

http://en.wikipedia.org/wiki/Pedro_Juan_Guti%C3%A9rrez

Hemingway, Ernest (1899 - 1961). Ce romancier américain passa de longs moments de sa vie à Cuba, dans les années 1940 et 1950. Parmi celles de ses œuvres qui ont été inspirées par l'île et ses habitants, on peut citer notamment Le Vieil Homme et la Mer (1952).

http://en.wikipedia.org/wiki/Ernest_Hemingway

Lima, Josè Lezama (1910 - 1976). Ce poète et écrivain Cubain est notamment connu pour son roman semi-autobiographique Paradisio (1966).

http://en.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9_Lezama_Lima

Manet, Eduardo (1930 - ). Ecrivain et cinéaste cubain, auteur notamment de Rhapsodie Cubaine (1996).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Eduardo_Manet

Marti, José (1853 - 1895). Poète et journaliste, il a également été l'une des plus grandes figures du mouvement indépendantiste cubain, pour lequel il donna sa vie llors de la guerre d'indépendance.

http://en.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9_Mart%C3%AD

Sarduy, Severo (1937- 1993). Poète, romancier et auteur dramatique, il passa les vingt dernières années de sa vie à Paris où il mourut du Sida en 1993. Il est l'un des auteurs les plus connus de la littérature cubaine du XXème siècle.

http://en.wikipedia.org/wiki/Severo_Sarduy

Valdès, Zoé (1959 - ). Ecrivain cubaine, vivant à Paris, elle décrit le quotidien difficile et désabusé des cubains d'aujourd'hui dans des romans tels que Le néant quotidien (1995) ou La douleur du dollar (2000).

http://en.wikipedia.org/wiki/Zo%C3%A9_Vald%C3%A9s

Pour une vision d'ensemble sur le thème de littérature cubaine, on pourra également consulter le lien suivant : http://fr.wikipedia.org/wiki/Litt%C3%A9rature_cubain

Fabrice Hatem