SONEROS ALL STARS, un collectif qui sonne fort...

Écrit par Ahinama le . Publié dans Critiques de CDs

Voilà une sortie qui va faire plaisir aux amoureux du Changüi, du Son et de la Timba.... Soneros All Stars est en fait un collectif de musiciens de Los Van Van, Issac Delgado, Elio Revé, Jr. qu'un musicien suédois passionné Janne Bogdan a réuni pour rendre hommage à l'un des plus grands représentants du Changüi : Elio Revé. D'où l'un des titres "A ti Papa" où il exprime ses remerciements pour tout ce qu'a fait Elio pour la musique de l'Oriente.


Le titre de l'album nous demande comment ça va : "Dime nagüe" (expression de Guantanamo), et franchement après l'écoute de cet album, on ne peut que répondre « très bien , merci ! »

 

On y retrouve l'ancien chanteur exceptionnel d'Orquesta la Revé : Pascual Matos Aguirre 'El Sinsonte' qui chante de la même façon nasillarde qu''El Indio' (pas le chanteur de Manolito mais bien celui de la Revé). Une tradition dans ce genre musical. Pour information, « El Sinsonte » a grandi dans la Province de Guantanamo, à Moa exactement situé à 3 heures de trajet du village de montagne Yateras où le genre du Changüi est né. Ce chanteur a été découvert en 1994 par Elio Revé et est devenu son chanteur pendant 10 années…

La personne qui est à l'origine de ce projet est donc un...suédois ! ! Le joueur de tres et producteur : Janne Miklos Bogdan (à gauche en blanc sur la photo) rencontre le chanteur "El Sinsonte" à Stockholm en 2003, ce qui marquera le début du projet…

Sont également de la partie, Samuel Formell (fils de Juan, batteur des Van Van) qui passe aux timbales , Boris Luna l'un des pianistes des Van Van, Papi Oviedo (guitariste qu'on ne présente plus !), Oderquis Reve (frère d'Elio et oncle d'Elio Revé Jr !) et surtout l'un des plus grands génies musicaux du moment à Cuba (et je pèse mes mots) le bassiste Arnaldo Jimenez qui fait sonner ce disque, par ses arrangements, comme un des plus grands disques d'Elio Revé père !!

Soneros All Stars



A l'aide de 14 musiciens, cela devient une explosion musicale, un orgasme de tous les instants pour les amoureux d'un mélange Timba-Changüi...

Les arrangements des cuivres sont exceptionnels (3 trompettes et deux trombones)... La tonicité est de rigueur... Ce disque est un bonheur...

Chaque fois que je programme "La tierra donde naci", cela fait des heureux et moi le premier... C'est un titre écrit par ce suédois en hommage au Changüi, c'est dire combien ce suédois a tout compris de cette musique... Décidément la Suède...ses suédoises , son Calle Real, son Gilito y su Clave...

Dime Nagüe (Universal/Pimienta 360736), 2005
Les titres :
1/ Nague ! Qué Bolá ?
2/ La Tierra Donde Naci
3/ Marcando La Cadencia
4/ Quiéreme Mujer
5/ Explotó La Rumba
6/ Soy Amigo
7/ La Razón Que Convence
8/ Changui Del Guaso
9/ Guantánamo
10/ Changui A Tres
11/ Goza Este Changui
12/ A Ti Papá

Les musiciens :

Pascual Matos Aguirre 'El Sinsonte', José Antonio Rodriguez Aguilera : chanteurs
Enrique Castellanos Cuesta : chœurs et maracas
Gilberto 'Papi' Oviedo, Miklos Bogdan 'Yanesito', Jorge Luis Villa : Tres
Boris Luna : Piano
Arnaldo Jiménez : Baby bass, basse électrique et choeurs
Gabriel Licea Dulcet 'El Chino' : Bongo
Jorge Luis Torrez Paumiel 'Papiosco' : Congas et guiro
Samuel Formell : Timbales
Oslén Céballo Brian, Francisco Padrón Jiménez, Klas Nilsson : Trompettes
Oderquis Revé : Timbales solo
Eulises Benavides Silveira 'El Caramelo De Zamorána', Ariel Guillot Manzano : Trombones