ELITO REVE y su CHARANGON conduisent « La Aplanadora de Cuba »

Écrit par Leonel le . Publié dans Biographies

Elito Revé a accordé une interview exclusive pour www.fiestacubana.net lors du Festival CUBADISCO 2012 où il nous relate les derniers changements dans le Charangon et où il nous révèle ses projets, notamment le prochain double CD « La Aplanadora de Cuba » !

Ce bulldozer vient d'arriver pour une tournée européenne ! Ne les ratez pas...

20 Juin Lyon
28 Juin Lille
29 Juin Tours summer Festival
30 Juin Bayonne festival Penas y salsa
4 Juillet Nice-Falicon
5 Juillet Carpentras
7 Juillet Rignac Aveyron Festival

C’est à la suite d’un concert comme toujours puissant et jubilatoire au Teatro America de La Havane dans le cadre de Cubadisco 2012 que Elito Revé nous a accordé un bref entretien plein de bonnes nouvelles.

Après plusieurs mois dans le grand froid scandinave où l’Orquesta Revé s’est produit sur des croisières nordiques, Elito Revé revient plus chaud que jamais prêt à tout écraser sur son passage avec une orchestre légèrement remaniée et désormais rebaptisée « La Aplanadora de Cuba » (La Dameuse ou le Caterpilar de Cuba), plus lourde, plus puissante que n’importe quelle « Maquina », plus que « El Tren », que « La Maquinaria », ou « La Locomotora » !

Le Charangon avait défié en ‘mano a mano’ il y a quelques années Manolito y su Trabuco, notamment en Allemagne lors du jubilé de Willie Colon. Mais cette fois-ci Elito s’attaque frontalement au Capitaine de la Musique Cubaine, Juan Formell.

Les premières escarmouches avaient eu lieu depuis 2008, puis avec la venue d’une voix féminine, celle de la China du Charangon, Susel, comme en réponse aux succès de Yeni Valdès.
Profitant certainement de certaines pannes à Alto Songo du « Tren De L’Alegria », à savoir Los Van Van perdus à la recherche (musicologique) du temps perdu, le Charangon de Elito Revé a souvent ravi la première place dans le cœur du public et tout le monde de confirmer que La Revé était redevenu un Tren, voire le Tren !


Depuis les succès de « Fresquecito » couronné du prix du meilleur CD au Cubadisco 2008 et aux FIESTA CUBANA AWARDS 2007 et plus récemment depuis la gloire octroyée au CD « De Que Estamos Hablando », couronné aussi du FIESTA CUBANA AWARDS 2010 avec notamment « Mi Amiga Chichi » et « Agua Pa’ Yemaya », la Orquesta Revé n’a quasiment jamais été autant en forme.

Le dernier tube « Jala Jala », cette collaboration brillante avec Cristian y Rey Alonso, a tout de suite emporté le suffrage du public.

Et pendant que le public jouissait de ces tubes, Elito Revé y su Charangon parcourait le monde, le Pérou, le Mexique puis la Scandinavie et préparait l’avenir…

Quelques changements ont notamment marqué le groupe avec le départ du très bon et très sympathique Tresero de Holguin, Jorge Luis Vila, puis celui de l’excellent tromboniste Ulises Benavides connu comme « El Caramelo de Zamorana ». Ces deux protagonistes furent des piliers du Charangon et leur absence nous manquera certainement mais Elito Revé entraine son orchestre vers de nouveaux horizons avec toujours le génial Aisar Hernandez à la direction musicale.

La rencontre avec Los Van Van, longtemps attendue a finalement eu lieu, mais ni le jour ni dans le lieu attendu. Ce ne fut ni le 12 Mai, ni le 19 Mai à la Tropical. Mais finalement à Guantanamo fin Mai 2012, ces deux machines, locomotrices de la Musique Cubaine Populaire, se sont croisées sur la même scène.



Il n’y a pas de vainqueurs dans un ‘mano a mano’ car il n’il n’existe aucune échelle de valeur dans le domaine esthétique et artistique mais le défi entre ces deux formations annonce une émulation créatrice qui va satisfaire le public salsero.
Un autre ‘mano a mano’ est prévu prochainement a La Havane au Morro Cabaña.

Los Van Van ont redémarré avec du sang neuf, celui du grand timonier Arnaldo Jimenez a la basse et du chanteur probablement le plus complet de sa génération, Mandy Cantero.

Le Charangon de Elito Revé continue avec un géant, « El Gigante » Yosniel au Trombone et avec un jeune prodige de Santiago de Cuba au Tres, Renesito !

Renesito a été primé au précédent CUBADISCO 2011 pour son excellence au Tres et fut un disciple de l'immense PANCHO AMAT, "Almabre Dulce", le meilleur Tresero de Cuba selon Adalberto Alvarez.

Ces interventions font feu et flammes et vont ravir las amateurs de virtuosité au Tres.

En voici un léger exemple avec Elito Revé présentant sur scène Renesito en solo :




Elito Revé nous livre un scoop en nous annonçant qu’il renforce encore son attelage avec un cinquième chanteur qui devrait rejoindre l’orchestre très prochainement, aux côtés du roi Dagoberto Vasquez, Pascualito Ramos « El Sinsonte », Emilio Frias « El Niño » et Susel « La China »… Affaire à suivre de très près !

Mais surtout Elito Revé nous annoncent leur prochain Disque !

Un double CD de 24 morceaux intitulé :

LA APLANADORA DE CUBA !

Ce sera un double-CD de 24 titres : il y aura 12 nouveaux morceaux dont le tube « Jala Jala » et « no debo explicarte nada », une sublime chanson du pianiste Pachi Naranjo, interprétée de manière très émouvante par Susel.

Il y aura aussi 12 reprises de succès d’anthologie avec de nouveaux arrangements mais ce souci permanent d’Elito de rendre hommage à l’héritage de son père, Elio Revé, « el Padre de la Salsa », « El Rey Del Changui » ...


En attendant La Aplanadora de Cuba, la Dameuse de Cuba, va tout dévaster sur son passage lors de sa Tournée française :

20 Juin Lyon
28 Juin Lille
29 Juin Tours summer Festival
30 Juin Bayonne festival Penas y salsa
4 Juillet Nice-Falicon
5 Juillet Carpentras
7 Juillet Rignac Aveyron Festival

Voici l'interview originale réalisée le 21 Mai 2012 au Teatro America de La Havane (pardonnez la très mauvaise qualité sonore de cet enregistrement)