COMBINACION DE LA HABANA – Le renouveau de la Timba à la “Moda Habana”

Écrit par Leonel le . Publié dans Biographies

Le 25 Octobre 2010 COMBINACION DE LA HABANA fêtait déjà ses 5 ans d’existence à l’ endroit même de leur première présentation, la Casa De La Musica de Miramar, et célébrait le succès internationalement reconnu de leur nouveau CD-DVD « MODA HABANA ». C'est le résultat d’une évolution et d’une maturation d’un groupe de musiciens principalement issus du groupe de Michel Maza.

 

Le 22 Mai 2010 COMBINACION DE LA HABANA accordait à www.fiestacubana.net une interview exclusive au sein de La Casa De La Musica de Galiano.

Sous la houlette de Gerson Valdès, neveu de Chucho Valdès, clavier, directeur, compositeur et arrangeur de COMBINACION DE LA HABANA, ce groupe développe son style propre, en s’éloignant progressivement des influences de La Charanga Habanera pour adopter des Tumbaos plus accessibles aux danseurs et des sonorités en symbiose avec le son actuel de La Havane, mélange de Timba et de Reggaeton ou la mélodie et la cadence sont toujours destinées aux danseurs.

Regardez leur DVD EN VIVO a LA CASA DE LA MUSICA

L’histoire de COMBINACION DE LA HABANA remonte aux débuts du groupe solo de Michel Maza, ce chanteur légendaire, fils de Pepe Maza (Grupo Laye) et de Beatriz Marquez (chanteuse de boléro surnommée ‘La Musicalisima’) qui commence sa carrière dans La Charanga Habanera comme « El Menor De La Salsa » et qui a donné ses lettres de noblesse à la Timba Hardcore au sein de La Charanga Forever puis dans son propre groupe, la Bola et la Tentacion.

Après le départ de Michel Maza pour le Pérou, ses musiciens se regroupent autour de Gerson Valdès, saxophoniste et clavier du groupe. Ils fondent COMBINACION DE LA HABANA comme la combinaison (combinacion en espagnol) de talents hétéroclites connus chez Michel Maza, dans la rue ou lors de leurs études musicales.



On retrouve parmi les rescapés du groupe de Michel Maza, le pianiste Eugenio Rodríguez Sierra et le fameux chanteur Ricardito qui avait fait feu et flamme au sein d’Azucar Negra et surtout dans Maikel Blanco y su Salsa Mayor, aux côtés de Norberto Gomez et de Norisley « El Noro ».


Ricardo - Eugenio - Leonel


On retrouve aujourd’hui Julian « El Pillo » issu du Conjunto Folklorico Nacional et Yurisley Gómez Cambra , Yuri « La Amenaza »

Julian "El Pillo" - Leonel - Dayan

Petit à petit le groupe a développé ses morceaux, initialement inspirés par La Charanga Habanera, El Clan et puis par les tenants du Son Moderno comme Maikel Blanco.


COMBINACION DE LA HABANA avait filmé une de leurs présentations en 2007 au Solar de Calabazar où ils avaient interprété « La Criolla »



Leurs enregistrements en studio les amène finalement à sortir en 2010 un CD « MODA HABANA » en vente sur www.cubamusic.com :

1. El Pillo (Gerson E.Valdes)
2. La Moda (Gerson E.Valdes)
3. La Careta (Gerson E.Valdes)
4. Que tarde es (Maykel Llerena)
5. Por siempre te amare (Gerson E.Valdes)
6. Se te fue el avion (Gerson E.Valdes)
7. Ahora que se va (Maykel Llerena)
8. Un viaje espectacular (Noel Leon)
9. Estoy contigo (Maykel Llerena)

Le morceau “El Pillo” interprété par Julian est un tube qui propulse enfin ce groupe dans la notoriété et la popularité. Le clip vidéo rafraichissant, fait avec les moyens du bord et la créativité des jeunes talents de COMBINACION DE LA HABANA, permet à ce groupe de se faire connaitre à l’étranger et de conquérir un nouveau public.



« La Careta » rappelle le tube de la Charanga Habanera « Hit Parade » ( chanté par Leo Garrido, ex – Los Angeles De La Habana, passé depuis chez Klimax), ou les sonorités de Dayron y el Boom. Ce mélange de Reggaeton et de Timba est efficace et festif.

« Por Siempre Te Amare » rappelle aussi la Charanga Habanera dans son style Pop des années 2005.

« Que Tarde Es » est une Bachata romantique qui n’apporte rien de plus que de montrer l‘éventail et la versatilité de cet orchestre qui aime puiser dans les références étrangères de nouvelle sources d’inspiration. C’est l’occasion pour les chanteurs de l’époque, notamment Maikel Llenara, d’unir leurs voix et de se répondre.

« Se Te Fue El Avion » est probablement l’un des meilleurs morceaux de ce groupe avec une montée en puissance passant du style du Clan a une Timba implacable, irrépressible, explosive insufflée d’un Tumbao très puissant !

« Ahora Que Se Va » est une balade R&B, très américaine dans son inspiration, interprétée par leur ex-chanteur Maikel Llenara, à la mode entre Leonid Torres et Stevie Wonder.

« Un Viaje Espectacular » est un Songo avec une cadence mesurée et puissante. Cette fois ci on ressent plus le style Vanvanero, à la mode de Maykel Blanco, et ce morceau est très adapté pour le Casino.

« Estoy Contigo » reprend ensuite un style Timbero, entre Son et Funky, où on assiste à une champola débridée entre le saxophone de Emilio Valdès , le frère de Gerson et les trompettes qui se résout dans une Bomba survolée par les vocalises américanisantes de Maikel.

« La Moda » est le nouveau tube interprété par la nouvelle star « Ricardito », le phénomène de « Anda Pegate » de Salsa Mayor. Ses accents plus graves, plus profonds et solennels donnent une nouvelle couleur à Combinacion de La Habana. Ce morceau est moins agité mais mise sur un Tumbao plus clair, une cadence plus posée, plus puissante, appuyée par les trombones et les trompettes.


Le nouveau DVD EN VIVO a LA CASA DE LA MUSICA marque une étape importante pour COMBINACION DE LA HABANA.

Les sonorités et les arrangements ont encore muri et leur style s’affirme de plus en plus : la priorité est désormais aux danseurs avec une cadence mesurée et une mécanique plus constante, plus accessible.
Les chanteurs sont désormais Yuri , Julian et Ricardito.




Jugez par vous-même ! Car c’est désormais sur ce répertoire et sur ce DVD que Gerson Valdès et son orchestre souhaite être jugés.

Voici COMBINACION DE LA HABANA :




DVD EN VIVO desde la CASA DE LA MUSICA

1. Introduccion
Bienvenue a La Casa De La Musica de Centro Habana (Galiano) sur un thème éponyme d’Azucar Negra. Ceux qui connaissent cet endroit mythique sentiront un pincement au cœur avec cette introduction qui nous plonge vraiment dans le contexte des concerts populaires de la ‘matinée’.




2. El Traqueteo

« El Traqueteo » démarre sur les chapeaux de roues avec Julian. Une basse massive, une batterie omniprésente réglée comme une horloge, les cuivres, trombone et trompettes aux mambos simples et efficaces, le piano hypnotique s’unissent pour imprimer un Tumbao puissant propice à un Casino débridé.




3. La Moda
Ricardito entame ensuite « La Moda », le nouveau tube de Combinacion De La Habana avec sa voix profonde, son charisme populaire, ses attitudes Timberas, ses vocalises… Eugenio se déchaîne au piano alors que l’orchestre multiplie breaks et les Bombas, ces passages destinés au ‘despelote’.




4. La Pelicula
Julian « El Pillo » et Yuri « La Amenaza » enchainent « La Pelicula » dont la cadence est plus mesurée et le Tumbao parait pour le Casino. Si le début prend des couleurs plus Pop ou R&B, le morceau est finalement une bonne Timba, populaire, « Miki », « Repa » avec toujours cette basse puissante, ces sonorités légèrement sales et rêches qui donne cette saveur unique et ce relief à Combinacion De La Habana.




5. Discrecion
Julian continue sans retenue cette « Discrecion ». Le rythme fusionné de Timba et de Reggeaton est très accrocheur et moderne ainsi que les paroles provocantes qui en font un morceau intense, obsédant dont la pression ne retombe pas un seul instant.




6. La Razon Eres Tu
Cette balade à la sauce américaine est chantée par Eugenio, le pianiste et figure historique de l’orchestre de Michel Maza.




7. La Careta
La Careta est probablement le morceau le plus proche du style de La Charanga Habanera des années 2005. Rap, Cintura, Tembleque, Despelote.. C’est la Timba brute et authentique des quartiers de La Havane qu’on retrouve ici avec Yuri au chant. Avec ce morceau les masques tombent ! Quitate la careta !




8. Se Te Fue El Avion
Probablement l’un des morceaux les plus réussis de Combinacion avec Ricardo déchainant le public avec ses incursions vocales, avec des trompettes incendiaires, avec la mécanique imparable des claviers et le va-et-vient incessant des coros. Ici encore Combinacion ne lâche rien, imprimant une pression constante, un savant mélange de Tumbao dansant avec une attitude de la rue, un brin d’agressivité et un show pour la jeunesse de La Havane.




9. El Pillo
Julian interprète finalement le titre phare, « El Pillo » qui lui a valu son surnom. Ce morceau est extrêmement entrainant, il coule tout seul, aérien avec ses chœurs relançant toujours l’impulsion donnée par Julian. Combinacion De La Habana livre un son massif, plein, percussif qui soutient ce refrain prégnant « Camina Como Pillo » puis « Aceite, Agua, Yo Soy una Guagua » emprunté aux reggaetoneros de Los Confidenciales. Nous somme tous des ‘pillos’, des filous des rues avec ce morceau joyeux et typique de la vie quotidienne de la jeunesse de La Havane.

10. Despedida
Combinacion De La Habana vont enfin clore leur spectacle par un morceau plus lent, aérien aux accents mineurs et aux sonorités encore une fois empruntes à la R&B américaine. Le danseur de la Farandula, notre ami Bustamente, rejoint finalement les chanteurs afin de saluer le public emporté par ce concert très réussi.




En définitive, ce DVD démontre la maturité et la cohérence d’une Timba empruntée d’influences nord-américaines, entre Funk et R&B, où la construction des morceaux demeure relativement simple pour coller à un format dansant et où les rythmes sont savamment travaillés pour rendre une Timba populaire matinée d’un soupçon de Reggaeton.

La pianistique d’Eugenio est purement Timbera, hypnotique et obsédante alors que Gerson enrichit le tout avec ses contra-tumbaos aux claviers ou en égrainant des sonorités originales venus d’ailleurs… Cette collaboration entre ces deux cerveaux de Combination De La Habana est l’épicentre de forces telluriques complexes et enchevêtrées autours desquelles évoluent les Tumbaos entrainant, apparemment simples, impulsés par une section rythmique puissante et régulière, une basse massive et obsédante et des cuivres brillants, entre swing et funk.



Cette musique est sincère, authentique, purement originaire de La Havane, représente une Timba juvénile, populaire, fraiche et accessible sans pour autant être lissée, policée... Bien au contraire ! La Combinacion ne fait pas de compromis avec les critères de la Timba mais la joue avec saveur et intelligence pour nous tous les Timberos, les Casineros, le Reggaetoneros… Profitez de cette jeunesse !




Entrevista con Combinacion De La Habana
par Leonel “El Farandulero Mayor” le 20 Mai 2010

1ere Partie :



Leonel
: Bonsoir, nous sommes ici à la boutique EGREM de la Casa De La Musica de Galiano. Nous sommes en présence de la révélation de l’année… A vrai dire cet homme (Ricardito) n’est pas une révélation, nous le connaissons bien… Nous sommes avec COMBINACION DE LA HABANA avec Gerson, Julian, Yuri et Ricardito. Ricardito a déjà une longue carrière derrière lui, c’est un grand-père de la Timba : il est passé par Azucar Negra, Son Yoruba et Salsa Mayor de Maikel Blanco. Il fut le chanteur de “Anda Pegate”.
Gerson, je souhaitais faire cette interview parce que vous avez un groupe relativement jeune. Ca fait combien de temps qu’est né COMBINACION DE LA HABANA ?
Gerson Valdes
: en fait, cette année en Octobre nous allons atteindre nos 5 ans.

Leonel : Ca fait déjà 5 ans mais nous n’avons appris l’existence de Combinacion De La Habana que seulement depuis 1 ou 2 ans… Pourquoi ?
Gerson Valdes
: Evidemment car il faut du temps pour former un orchestre, le faire connaitre, le promotionner, pour travailler pour la première fois dans notre propre pays, établir les contacts pour développer notre travail dans toutes les provinces, pour enregistrer les maquettes, pour faire parvenir notre musique a ceux qui aiment la Timba, la Salsa… Du coup pour donner cette impulsion il a fallu 5 ans, en faisant toutes sortes de choses.
Leonel : Mais c’est votre premier groupe car vous êtes plutôt jeunes ?
Gerson : Auparavant chacun d’entre nous a eu une expérience dans différents groupes. J’ai joué dans la Tentacion, l’orchestre de Michel Maza, ce chanteur qui est passé par La Charanga Habanera

Leonel : Michel Maza est un monstre. Tout le monde le connaît. Nous le promouvons beaucoup.
Gerson
: J’ai été son directeur musical pendant 3 ans avant Combinacion De La Habana. Ensuite nous nous sommes séparés et j’ai formé mon propre groupe. Nous réunissons un groupe spécial issu d’étudiants de la même école de musique que moi, et le tout forme une combinaison. Nous sommes la combinaison de La Havane, Combinacion De La Habana... Ensuite nous avons intégré El Pillo et Ricardo, etc.

Leonel
: Donc vous êtes diplômés des écoles des arts?
Gerson
: Oui. Je suis diplômé de l’école de musique. Je suis diplômé en clarinette. Au service militaire je me suis retrouve dans l’orchestre a jouer du saxophone pendant 2 ans. Lorsque je suis rentre dans l’orchestre de Michel Maza, je jouais du saxophone et les claviers. Et de là j’ai commence à travailler, à faire des arrangements et a jouer des claviers. Il y a des enregistrements ou je joue du saxophone mais je me concentre désormais sur les claviers.



Leonel : Tu suis une carrière artistique comme celle d’Angel Bonne. Il ne te manque plus que de chanter !
Nous sommes des admirateurs du travail qui a été fait avec Michel Maza, qui est pour moi le meilleur chanteur de tous les temps… On dit qu’il s’est perdu au Pérou. Nous attendons qu’il revienne pour remettre la pression.




Bien... Et toi? (A Julian “El Pillo”)
Julián
: Moi, autrefois j’étais danseur. Je suis reste 2 ans au Conjunto Folklorico Nacional dans la deuxième troupe ou on dansait aux Orishas. Au final j’ai intégré Combinacion De La Habana. Je suis un nouveau chanteur, autodidacte. Je viens de la rue et j’ai appris sur le tas. J’ai passé une audition pour entrer dans Combinacion De La Habana et avec mon passe de danseur ca fait une sorte de combinaison et je suis là ! Ca fait 2 ans et demi et je pense rester encore longtemps dans Combinacion De La Habana. Avant je suis passé par d’autres groupes comme Noche Habana, Suena Cubano

Leonel : Tu as enregistré le disque “Mil Razones” de Suena Cubano?
Julian
: Je vais expliquer. Il y a une certaine confusion parce qu’il y a 2 groupes qui s’appellent Suena Cubana. Il y a un groupe Suena Cubana de Santiago de Cuba et l’autre qui est de La Havane et dont j’ai été membre.


Leonel : Maintenant il y a Jorgedian… Je ne sais pas si tu le connais.. Dans Suena Cubano de La Havane.




Et maintenant à toi Ivan ¡
Ivan
: Ivan, pareil ¡ Je suis autodidacte. Depuis que je suis tout petit j’ai étudié les percussions à ma façon, chez moi et petit a petit j’ai pénétré le monde du chant. Jusqu'à intégrer différents orchestres comme La Bola, la Charanga Forever… J’étais quasiment dans le groupe de Michel Maza mais pour assez peu de temps. Et maintenant je suis ici.

Gerson : Ricardito aussi a appartenu au groupe de Michel Maza

Ricardito : Oui mais personne ne me laisse parler ! Ahahahaha ! Avant tout je tiens à envoyer un message d’amitié depuis Combinacion De La Habana pour vous tous, public d’Italie, de France, des Etats-Unis qui ont eu la chance de m’écouter chanter. Je suis un chanteur autodidacte de toutes manières. Des gens m’ont dit « Tu as eu de la chance jusqu'à présent. Mais pourquoi Ricardito ? Tu mérites plus que ca ! Pourquoi tu n’es pas dans un autre groupe ? Meilleur ? » Me disent les gens dans la rue. Ce que je leur réponds c’est que dans Combinacion De La Habana je me sens en famille. Nous nous entendons à merveille. C’est un groupe très uni avant tout.




Leonel : Une question plus pour toi Gerson. Tu as une famille célèbre non ? Tu es un des neveux de Chucho Valdes ?
Gerson
: Mon père est cousin de Chucho Valdes, et neveu de Bebo Valdes.

Leonel : Tes parents sont musiciens aussi?
Gerson
: Mon père est musicien, mon oncle est musicien : il était avec Manolin, il a été le directeur musical du Medico De La Salsa. Mon père est musicien. Il travaille en Suède. Bebo travaille en Espagne et en Suede.

Leonel : Du coup vous avez des autodidactes et des Maitres de musique. Tous les gens disent que tu es un très bon musicien…

2ème Partie :



Leonel : Ce que je peux commenter c’est que lundi dernier, lorsque je suis passé a votre mâtinée régulière, votre musique sonnait très bien. Je ne savais pas que vous aviez travaille avec Michel Maza. Je crois que ce que vous faites maintenant est une Timba plus douce. Plus stable, plus claire. Vous avez un Tumbao plus musical.
Gerson
: Oui, c’est ça !

Leonel : Bon, je ne me suis pas trompé sur la direction musicale. Quel a été le motif de cette ligne. C’est parce que l’époque change ? La concurrence avec le Reggaeton ? Quel en est la cause si vous êtes des Timberos de pure souche. Pourquoi faire une Timba plus ronde et moins agressive ?
Gerson
: Oui…Je crois que ça à voir avec le Reggaeton. Avec le Reggaeton et les sonorités contemporaines. Pour arriver à faire danser, il nous a fallu nous asseoir pour travailler cette musique avec le Tumbao, les Coros (les chœurs), les Mambos, les cuivres… ll nous a fallu faire un travail bien profond pour arriver au résultat d’aujourd’hui.
Depuis que nous avons commencé cet orchestre c’était pour faire danser et toucher le public. Nous avons vu que les groupes de Reggaeton y arrivaient.



Du coup nous avons commencé à étudier comment ce qui se passait. Comment monter un répertoire, comment faire des chansons avec plus de piment, plus d’intensité, avec plus de Tumbao, plus de cuivres et nous avons commencé à trouver l’inspiration entre nous. Nous nous réunissons et nous revoyons ce Coro, ce Mambo, ce Tumbao. Petit à petit nous y sommes arrivés. Chanson après chanson, aujourd’hui nous avons notre répertoire.
Nous avons fait un DVD Live en Casa De La Musica où se trouve notre répertoire.

Leonel : Ce DVD va bientôt sortir sur Internet car je l’ai dans mes mains!

Ricardito (chantant avec Gerson, Julian y Ivan) : Hay un video por ahí ¡ Que dice lo que sientes Tu has visto mucha gente y tu no sabes nada mas..

(Il y a une Vidéo qui traine par là,
Qui parles de ce que tu ressens.
Tu a vu beaucoup de gens la mentionnant
Mais beaucoup plus tu ne sais toujours pas)

Leonel : Mais vous avez aussi un disque?
Gerson
: Non. Ce que nous avons, c’est une maquette. Nous n’avons pas encore de disque parce que nous n’avons pas encore présenté ce travail comme il devrait sonner mais nous avons une maquette de 8 morceaux. Nous avons enregistré des morceaux trois par trois jusqu'à pouvoir réaliser ce DVD pour faire une démo promotionnelle de nous autres et de notre musique, afin que le monde nous connaisse.

Julian : Effectivement. Nous souhaitons envoyer nos salutations, comme le disait Ricardo, aux gens en Europe, en Italie, en France, aux Etats-Unis, en Amérique Latine… Bon je m’appelle Julian et actuellement j’interprète un morceau qui est sur toutes les lèvres, qui est au hit parade de la radio et qui s’appelle « El Pillo ». C’est un morceau très frais, très actuel qui parle de la vie des cubains, de ce que c’est d’être cubain comme nous autres.

Ricardito : Et en plus tu es un ‘Pillo’, un filou !

Julian : Et du coup pour que nous marchions Tous comme des “pillos”, des filous ¡ Je vous envoie un salut cordial a Tous deux qui s’intéressent au travail de Combinacion De La Habana. Nous sommes ici et nous formons une très bonne combinaison !

Leonel : “El Pillo” est à la mode. C’est un morceau bien rafraichissant et la vidéo est très sympathique, très drôle. Ce morceau est très à la mode a Cuba et en dehors… Ne te fais pas de soucis !
Gerson
: C’est une vidéo que nous avons fait nous même…très simple !

Leonel : Très simple mais très originale et amusante…
Gerson
: Nous l’avons éditée nous même a la maison sur l’ordinateur.
Julian : Il fallu que nous sortions avec une camera, nous tous entre cubains… A parcourir toute la Havane, faire une virée.
Ivan: Jusqu’à l’aube! Ahahahaha

Leonel : Et bien félicitations! Sincèrement votre travail est très propre, très clair. C’est une musique et un spectacle qui se laisse très bien consommer, avec beaucoup de plaisir et je vous souhaite beaucoup de succès. Pour nous vous êtes la Révélation de l’Année. Nous allons vous suivre pour votre talent. Saluons votre public ! Merci !