[Danse] La danse cubaine et l'approche spectacle ...

Cours, stages. La salsa cubaine n'aura plus de secrets pour vous.
Kiriku
Staff
Staff
Messages : 7374
Enregistré le : mar. déc. 06, 2005 8:00 am
Localisation :
Contact :
Status : Hors ligne

Message par Kiriku » mar. mars 18, 2008 11:54 pm

Dernier message de la page précédente :

Yop Choco !

Merci pour ton retour !

Réflexions très intéressantes et pertinentes sur de nombreux points, points que je partage la plupart du temps, surtout :

Chocolate a écrit :C'est le casino et la timba qui m'ont fait me dire, wow, ca bouge, ca evolue, ca change, c'est la rue, c'est moi, je me sens la dedans. Respect des anciens et des traditions, yes mais surtout creation, sortir du carcan des codes, créer... hors des caricatures...
:arrow: On n'oublie pas d'où on vient.
Chocolate a écrit :Je passe de la rumba au son, du son a la timba et du casino à ma propre interpretation et j'essaie de le faire avec respect et sincérité. Peut être que vous comprendrez mieux mes reponses...
:arrow: Tout à fait. Comme on peut passer du Casino à la Danse Contemporaine ;) OK c'est de la provoc...

Chocolate a écrit :C'est d'ailleurs ce qui m'a fait venir à la salsa au depart (bon ok, au depart c'est que c'etait plein de nanas...)
:arrow: je blague bien sûr ;)
Chocolate a écrit :Je ne sais pas si j'ai manqué une question Kiri?
Ben en fait t'as manqué mes deux questions...
Kiri Delon a écrit :Au bout de combien d'années d'existence d'une danse penses-tu considérer qu'elle ne sera plus en évolution ?

Penses-tu que son essence est vouée à être oubliée de par cette évolution justement ?
La question entre les lignes par rapport à la première de celles-ci est la suivante. A quel moment pourras-tu dire que tu es capable d'identifier des codes qui pourront te permettre de qualifier une danse de Casino ou de Rock ou de Danse contemporaine par exemple ?

Par exemple quand tu parles de Timba, moi je te parle d'un courant du Casino. Quand tu me parles de la prestation de Yunaisy je te parle d'une interprétation en danse contemporaine de thèmes salsa et afro-cubain ;)

Quant à la seconde question, je ne sais pas, peut-être y as-tu répondu indirectement dans le point que j'ai souligné au-dessus - on n'oublie pas d'où on vient.

raymondo972 a écrit :C'est de la danse de couple (les mamboteurs diraient "danser en social").
J'en connais un qui va te remercier pour la précison sémantique (merci aussi).
raymondo972 a écrit :Je ne sais pas ce qu'on leur a demandé de faire, un show improvisé, une démonstration de casino? Ils n'ont pas l'air d'avoir compris la même chose
On est donc d'accord, tu ne vois pas du Casino de la part des deux danseurs ;)


faites vivre votre passion et la passion vivra


Avatar du membre
swingueur
Ivory
Ivory
Messages : 264
Enregistré le : dim. sept. 30, 2007 7:00 am
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Message par swingueur » mer. mars 19, 2008 12:06 am

Bon, je viens de visionner plusieurs videos de Show "a lo cubano" (bailar casino, aqui cuba). Apparemment, le grand écart est une partie intégrante de la danse, surtout pour les hommes !! Bon, là c'est une femme qui le fait, alors fatalement cela crée polémiques, jalousies etc...

En même temps, s'il faut savoir faire ça pour faire des Shows, vous êtes pas près de me voir sur scène... :evil: :lol:

Chocolate
Ivory
Ivory
Messages : 147
Enregistré le : dim. mars 12, 2006 8:00 am
Localisation : montpellier
Contact :
Status : Hors ligne

Message par Chocolate » mer. mars 19, 2008 12:21 am

Au bout de combien d'années d'existence d'une danse penses-tu considérer qu'elle ne sera plus en évolution ?

Penses-tu que son essence est vouée à être oubliée de par cette évolution justement ?

La question entre les lignes par rapport à la première de celles-ci est la suivante. A quel moment pourras-tu dire que tu es capable d'identifier des codes de danses qui pourront te permettre de qualifier une danse de Casino ou de Rock ou de Danse contemporaine par exemple ?
je crois que j'ai reussi à quoter :roll:
Kiri, j'ai ecris une page entiere et y avait pas le reponse à la question que tu me posais... tu vois ca c'est un peu de la zoukitude :)

au bout de combien de temps une danse n'evolue plus? ca n'est pas une question de temps mais de contexte et de codification.

1/ la danse indissociable de sa musique... la danse des années 70 correspondait à une façon de jouer la musique, à un contexte particulier d'accès limité à d'autres danses, d'autres influences. La musique et le contexte ayant changé il est naturel que la danse ait changé, et elle changera encore car les generations actuelles se nourrissent de reggaeton et de hiphop, ils nourriront forcement leur casino de ça et parce que la musique continue à evoluer. Dès que la musique disparait ou quitte son milieu naturel (solar, nightclub,bars...) alors la danse ne tarde pas à disparaître.

2/Comment je fais la difference entre un rock, de la danse contemporaine et du casino... Ca serait facile de repondre: a)j'ecoute la musique, je sais differencier eddie mitchell de Michel Maza, b) je procède par elimination... Nan, plus serieusement ces danses sont mortes (qui joue encore du rock a part dans des milieux spécialisés qui tentent de faire survivre le truc) parcequ'elles ont été codifiées.... enfin le contemporain c'etait niqué d'avance, ils ont même pas de zik, rien quoi... et va trouver une soirée contemporain et surtout va pecho en soirée contemporain... dead! Pour le rock, ou le lindy hop ce sont des danses crées en europe (norvege et Lyon) en s'inspirant des danses afroamericaines des années 20 aux années 60, codifiées et simplifiées pour être enseignées et dansées en Europe. Ben du coup, c'est clairement definissable mais les soirées rock sont uniquement le fait des ecoles, avec des gens qui apprennent pour ces soirées la....

3/Vouloir figer le casino c'est le déconnecter de l'evolution de son milieu, de sa musique qui changent et c'est perdre même l'essence de cette danse "reactionnaire". Après apporter d'autre chose n'a jamais été incompatible avec l'aspect racines pour peu qu'on s'entende aussi sur les racines dont on parle, leur ordre d'arrivée dans la creation de la danse, de son rythme etc...

Maintenant, je reconnais qu'il y a des grandes règles (qui en y regardant bien sont uniquement des faits biomecaniques ou de simple gestion de la cinetique) et un esprit general. Dans quel contexte elles sont valables, est ce qu'elle le seront toujours. Pourquoi au final la définition même de ces règles est toujours si variables au sein même des communautés cubaines émigrés ou locales, entre les villes, entre les danseurs etc... Le "Eso no se hace asi..." est quelquechose de recurrent dans les conversations... Y como se hace ? como yo lo hago, coño... ;). C'est une danse populaire, donc du peuple aussi diverse et indéfinissable de façon concrète, cartesienne que l'est le peuple dont elle est issue.
built for cuban linx... Callejero soy! <br />http://www.chocolate-entertainment.com<br />http://www.studio-latino.com<br />

Kiriku
Staff
Staff
Messages : 7374
Enregistré le : mar. déc. 06, 2005 8:00 am
Localisation :
Contact :
Status : Hors ligne

Message par Kiriku » mer. mars 19, 2008 1:19 am

Chocolate a écrit :je crois que j'ai reussi à quoter :roll:
:smt041
Chocolate a écrit :Kiri, j'ai ecris une page entiere et y avait pas le reponse à la question que tu me posais... tu vois ca c'est un peu de la zoukitude :)
Lol ouais sauf que je le savais déjà que c'était ça (entre autres bien sûr) ;)
Choco a écrit :au bout de combien de temps une danse n'evolue plus? ca n'est pas une question de temps mais de contexte et de codification.
On est d'accord, c'est pourquoi j'écrivais pas la suite que la codification était en fait la question implicite ;)
Choco a écrit :1/ la danse indissociable de sa musique... la danse des années 70 correspondait à une façon de jouer la musique, à un contexte particulier d'accès limité à d'autres danses, d'autres influences. La musique et le contexte ayant changé il est naturel que la danse ait changé, et elle changera encore car les generations actuelles se nourrissent de reggaeton et de hiphop, ils nourriront forcement leur casino de ça et parce que la musique continue à evoluer. Dès que la musique disparait ou quitte son milieu naturel (solar, nightclub,bars...) alors la danse ne tarde pas à disparaître.
Encore une fois on est d'accord.
Evidemment que la danse se nourrit de son contexte culturel, par exemple regarde cette vidéo. On ne peut pas dire qu'on ne dénote pas une influence hip hop dans le style de ce bogoss ! Et pourtant ça reste pour moi du Casino (voire même branche Timbahiphopesque ;)).
Mais si je posais la question à la base c'est parce que j'avais (certainement mal) saisi dans ton discours qu'on ne pouvait pas dire que le Casino pouvait être "défini", car c'était une danse trop jeune pour l'être. Et là tu me dis que si la danse vieillit elle n'existe plus :roll:
Question brute : qu'est-ce qui est du Casino pour toi ?
Et pourquoi la prestation de Yunaisy sur la vidéo en question, je rappelle que je ne remets pas du tout en cause ses très grandes qualités de danseuse devant lesquelles je m'incline et encore moins devant sa beauté de femme devant lesquelles je l'inviterais bien à l'inclinaison aussi - blague lourde merci de ne pas relever je sais c'est nul pardon Yunaisy je ne voulais pas te manquer de respect - représente pour toi une évolution du Casino plutôt que de la danse contemporaine.
Choco a écrit :2/Comment je fais la difference entre un rock, de la danse contemporaine et du casino... Ca serait facile de repondre: a)j'ecoute la musique, je sais differencier eddie mitchell de Michel Maza, b) je procède par elimination... Nan, plus serieusement ces danses sont mortes (qui joue encore du rock a part dans des milieux spécialisés qui tentent de faire survivre le truc) parcequ'elles ont été codifiées.... enfin le contemporain c'etait niqué d'avance, ils ont même pas de zik, rien quoi... et va trouver une soirée contemporain et surtout va pecho en soirée contemporain... dead! Pour le rock, ou le lindy hop ce sont des danses crées en europe (norvege et Lyon) en s'inspirant des danses afroamericaines des années 20 aux années 60, codifiées et simplifiées pour être enseignées et dansées en Europe. Ben du coup, c'est clairement definissable mais les soirées rock sont uniquement le fait des ecoles, avec des gens qui apprennent pour ces soirées la....
Le Casino n'est pas mort l'ami, et t'es pas sympa avec Dick Rivers même si en vrai ça devrait pas tarder pour lui... mon dieu bigard sors de mon corps !!...
(Et Miguel Enriquez c'est quoi ?) ;)
Et méga-lol pour la réflexion sur les soirées contemporaines... Bon concept ;)

Choco a écrit :3/Vouloir figer le casino c'est le déconnecter de l'evolution de son milieu, de sa musique qui changent et c'est perdre même l'essence de cette danse "reactionnaire". Après apporter d'autre chose n'a jamais été incompatible avec l'aspect racines pour peu qu'on s'entende aussi sur les racines dont on parle, leur ordre d'arrivée dans la creation de la danse, de son rythme etc...
Qui a parlé de figer ?
Pas moi en tout cas. Je parle de pouvoir qualifier, de pouvoir distinguer une chose d'une autre.
La force du Casino, c'est que chaque danseur a son style, sa personnalité qui respire dans sa danse. Mais ils sont reliés par certaines règles.
Y'aura toujours des gens qui danseront le rock sur de la salsa en soirée beauf, et pourtant ils ne danseront pas le Casino.
Y'aura toujours des gens qui danseront du Casino sur du reggaeton, et pourtant c'est ridicule.
Choco a écrit :Maintenant, je reconnais qu'il y a des grandes règles (qui en y regardant bien sont uniquement des faits biomecaniques ou de simple gestion de la cinetique) et un esprit general. Dans quel contexte elles sont valables, est ce qu'elle le seront toujours. Pourquoi au final la définition même de ces règles est toujours si variables au sein même des communautés cubaines émigrés ou locales, entre les villes, entre les danseurs etc... Le "Eso no se hace asi..." est quelquechose de recurrent dans les conversations... Y como se hace ? como yo lo hago, coño... ;). C'est une danse populaire, donc du peuple aussi diverse et indéfinissable de façon concrète, cartesienne que l'est le peuple dont elle est issue.
Voilà une réponse qui mérite d'être développée, anecdotes et dossiers à l'appui ;)

Damn, 3 pages pour que ma question soit claire, t'es sûr que la zoukitude est pas en moi aussi ?

Allez dodo...
faites vivre votre passion et la passion vivra


Avatar du membre
Lindasuave
Platinum
Platinum
Messages : 2276
Enregistré le : mar. juin 06, 2006 7:00 am
Contact :
Status : Hors ligne

Message par Lindasuave » mer. mars 19, 2008 2:38 am

swingueur a écrit :Bon, je viens de visionner plusieurs videos de Show "a lo cubano" (bailar casino, aqui cuba). Apparemment, le grand écart est une partie intégrante de la danse, surtout pour les hommes !! Bon, là c'est une femme qui le fait...
Oui, j'ai aussi l'impression que c'est peut-être ça qui gêne, ou du moins qui surprend;

Car si on est habitué à toutes sortes de pirouettes de la part des hommes (ou du moins, à leur "mise en valeur"), reconnaissons que c'est plus rare de voir ça chez les femmes.

Imaginez un instant que Yunaisy ait entrepris, pendant le show, de se départir de son petit haut (ou de sa petite jupe) pour la lancer négligemment sur le sol.... Qu'aurait-on entendu ??

(Le parallèle est à chercher dans la vidéo de David, où pendant le casino avec sa partenaire - pourtant souriante et complice - on le voit "tomber la veste", et retrousser ses manches.... le tout sans que personne a priori ne s'en offusque.. bien au contraire).


Peut-être finalement qu'on attend de la danseuse qu'elle se "contente" de suivre son cavalier, sans oublier cependant de l'honorer de quelques "tembleque" ou "mueve la cintura", histoire de faire monter la pression et de jouer le jeu...

Et si les femmes avaient décidé de se mettre elles aussi en valeur, indépendamment de leur cavalier ? évolution ou révolution ? :lol:

ricco
Gold
Gold
Messages : 1372
Enregistré le : mer. janv. 18, 2006 8:00 am
Localisation : bayonne
Contact :
Status : Hors ligne

Message par ricco » mer. mars 19, 2008 8:20 am

Sans accabler la Danseuse Yunaisy, qui n'a pas l'occasion de s'exprimer ici, même si elle a de bons avocats :wink: , on peut constater ici que même le Despelote est sujet à une interprétation Modern'jazz- contemporain:
http://it.youtube.com/watch?v=Xsf_ebnc9no

Avatar du membre
swingueur
Ivory
Ivory
Messages : 264
Enregistré le : dim. sept. 30, 2007 7:00 am
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Message par swingueur » mer. mars 19, 2008 8:43 am

Lindasuave a écrit : (Le parallèle est à chercher dans la vidéo de David, où pendant le casino avec sa partenaire - pourtant souriante et complice - on le voit "tomber la veste", et retrousser ses manches.... le tout sans que personne a priori ne s'en offusque.. bien au contraire).
Bien vu ! :lol:
Lindasuave a écrit : Peut-être finalement qu'on attend de la danseuse qu'elle se "contente" de suivre son cavalier, sans oublier cependant de l'honorer de quelques "tembleque" ou "mueve la cintura", histoire de faire monter la pression et de jouer le jeu...
Ben en tous cas, je pense que la salsa est principalement enseignée implicitement ou explicitement avec cette philosophie, malheureusement pour vous mesdames...
Lindasuave a écrit : Et si les femmes avaient décidé de se mettre elles aussi en valeur, indépendamment de leur cavalier ? évolution ou révolution ? :lol:
Ben, des membres de se forum savent bien le faire, il me semble, sans que cela impacte trop le cavalier. En fait, ce qu'il lui est reproché ici est peut être le fait d'en avoir trop fait...


PS : tu ne serais pas feministe sur les bords ? (ou complètement ?? :wink: )

Kiriku
Staff
Staff
Messages : 7374
Enregistré le : mar. déc. 06, 2005 8:00 am
Localisation :
Contact :
Status : Hors ligne

Message par Kiriku » mer. mars 19, 2008 9:38 am

Lindasuave a écrit :Et si les femmes avaient décidé de se mettre elles aussi en valeur, indépendamment de leur cavalier ? évolution ou révolution ? :lol:
Non. Ça s'appelle de la danse ;)

Content que tu l'aies compris, et d'ailleurs ça c'est senti sur les dernières soirées par le plaisir que j'ai éprouvé à danser avec toi ;)

Linda, regarde cette vidéo. Si ça c'est pas une danseuse Cubaine (Madeline) qui s'exprime et qui est pétée de style en Casino, je sais pas ce que c'est.

Regarde celle-ci aussi, en rueda. Les filles sont en claquettes et cartonnent, si elles ont pas du style non plus, je suis Arlette Laguillier.

En démo tu as cette vidéo...

Ou encore celle-là (OK je blague patapé).

Bien sûr qu'il faut que les filles s'expriment en danse, elles ne sont pas des faire-valoir, mais des partenaires avec lesquelles tu partages un moment de plaisir sur un morceau de musique.
Regarde La Mu danser, marquer les break, te lâcher pour chauffer quand la musique le demande, ça c'est de la danseuse. Même chose pour nos sorcières ou nos strasbourgeoises du forum.
T'es avec nous en soirée, tu le sais ça ;) Et même que tu te lâches aussi !

Le sujet est en train de dévier, reprenons-nous ;)

PS : tu me dois au moins une danse ce weekend...

ricco a écrit :Sans accabler la Danseuse Yunaisy, qui n'a pas l'occasion de s'exprimer ici, même si elle a de bons avocats :wink: , on peut constater ici que même le Despelote est sujet à une interprétation Modern'jazz- contemporain:
http://it.youtube.com/watch?v=Xsf_ebnc9no
Effectivement...

A mettre en regard de cette vidéo.
Cela confirme bien ce que je pense : c'est une danseuse extrêmement talentueuse qui est capable de danser aussi bien la rumba que la danse contemporaine, et qui s'est trompé un jour en démo et qui du coup fait croire à ses fans que le Casino c'est comme la danse contemporaine ;)
Ça arrive aux meilleurs ;)
faites vivre votre passion et la passion vivra

madinina
Platinum
Platinum
Messages : 2662
Enregistré le : ven. nov. 04, 2005 8:00 am
Localisation :
Contact :
Status : Hors ligne

Message par madinina » mer. mars 19, 2008 11:53 am

Chocolate a écrit :madinina... C'est de la rhetorique, le "jamais dans un sens" je le maintiens, le "presque" dans l'autre sens je l'ai mis par rapport au chinois (ben vu que je suis quand même en partie chinois... c'est presque quoi, voila...), ca marche pas pour l'aborigene par exemple.
ok merci pour la réponse! :wink:

Kiriku ai-je besoin de te dire que tu es une ordure? Traitre va! :evil: , tu vas voir ce week-end, un coup de pied dans les tibias pour toutes les fois où tu as fait réapparaîte cette vidéo!
Titi, canari des iles - Hace falta una loca como yo!

EL_GATITO
Silver
Silver
Messages : 552
Enregistré le : lun. juil. 17, 2006 7:00 am
Localisation : Fort de France
Status : Hors ligne

...

Message par EL_GATITO » mer. mars 19, 2008 12:02 pm

Interessantes tes vidéos Kiriku ! :wink:

Elles me font penser fortement que si Yunaisy avait été confrontée à ça, il n'y aurait pas eu débat. Et vu l'imagination de ces gars là (qui, entre nous, déchirent), ils auraient pu rebondir très très facilement après le grand écart, etc.
Lindasuave a écrit :Et si les femmes avaient décidé de se mettre elles aussi en valeur, indépendamment de leur cavalier ? évolution ou révolution ? :lol:
On est malheureusement dans un monde où cette question n'a pas sa place :? Malheureusement pour moi, car j'adore ça :wink: . Et pour répondre à ta question, je ne répondrais ni "évolution", ni "révolution", mais "nécessaire". :wink:
Miawww

raymondo972
Ivory
Ivory
Messages : 475
Enregistré le : mer. mars 01, 2006 8:00 am
Localisation : Montpellier
Contact :
Status : Hors ligne

Message par raymondo972 » mer. mars 19, 2008 12:04 pm

Kiriku a écrit :
ricco a écrit :Sans accabler la Danseuse Yunaisy, qui n'a pas l'occasion de s'exprimer ici, même si elle a de bons avocats :wink: , on peut constater ici que même le Despelote est sujet à une interprétation Modern'jazz- contemporain:
http://it.youtube.com/watch?v=Xsf_ebnc9no

A mettre en regard de cette vidéo.
Cela confirme bien ce que je pense : c'est une danseuse extrêmement talentueuse qui est capable de danser aussi bien la rumba que la danse contemporaine, et qui s'est trompé un jour en démo et qui du coup fait croire à ses fans que le Casino c'est comme la danse contemporaine ;)
Ça arrive aux meilleurs ;)

Selon moi ça ne l'accable pas... C'est son apprentissage. Elle considère qu'un cours de danse et plus facilement assimilé sous forme d'une chorégraphie. C'est sa formation scolaire en danse qui l'a conduit à cette "stratégie d'apprentissage" (c'est mon côté IUFM).
Pour avoir vu cette choré entièrement, il y a des passages de despelote (et de tembleque) qui sont enchainés par des passages au sol et des enchainement de modern jazz. Le passage qui a été filmé n'est qu'un de ces enchainements

Rq: On peut dire qu'à l'inverse son interprétation de l'Afro-jazz est fortement inspirée des danses cubaines d'hier et d'aujourd'hui

http://it.youtube.com/watch?v=zoE04FNW7 ... re=related

C'est une adepte de la fusion des danses :lol:

Je ne sais pas ce qu'en pense Choco mais je pense que Yunaisy (comme beaucoup des danseurs sortant des écoles) considèrent que le casino en lui même n'est pas une danse adaptée au show (au spectacle). Il danse le casino en soirée, ils l'enseignent mais quand ils montent sur scène, ils donnent autre chose.
Ils présentent deux types de spectacle:
- soit ils font dans les shows folkloriques (où là,il serait mal venu de mixer quoi que ce soit)

http://fr.youtube.com/watch?v=iTR5h9f6sCg

- soit ils font dans les shows "modernes". dans ce cas ils font une fusion de plusieurs influences cubaines mais aussi du jazz, du hip hop, du flamenco, du classique...Tout cela à des degrés divers

Exemple:Janet et rafael
http://fr.youtube.com/watch?v=7IiLRJPNyKM

Iris et Osbanis
http://fr.youtube.com/watch?v=uN3Ca8V9pIk

Je ne pense pas qu'on puisse mettre en doute la "cubanité" de ces 4 danseurs plus que reconnus (Iris est angolaise mais bon...)

Je pense que pour Yunaisy, on ne monte pas sur scène pour faire une danse comme si on était sur la piste de danse. On peut ne pas partager ce point de vue mais je pense que c'est assez répendu chez les danseurs professionnels (en particulier quand ils sont passés par les écoles de danse)
Modifié en dernier par raymondo972 le mer. mars 19, 2008 12:16 pm, modifié 1 fois.

EL_GATITO
Silver
Silver
Messages : 552
Enregistré le : lun. juil. 17, 2006 7:00 am
Localisation : Fort de France
Status : Hors ligne

...

Message par EL_GATITO » mer. mars 19, 2008 12:10 pm

Ray, je t'aime :smt058

Je n'ai que ça à dire.
Miawww

Avatar du membre
ochun
Ivory
Ivory
Messages : 163
Enregistré le : sam. oct. 21, 2006 7:00 am
Artiste(s) préféré(s) : NG la banda, Bamboleo, Elito Revé, Tirso Duarte.......
Localisation : Nantes
Contact :
Status : Hors ligne

Message par ochun » mer. mars 19, 2008 12:22 pm

Kiri: t'es dur! T'avais promis coupé decalé et Koffi à donf pour Tlse. C'étaiat juste qu'à une tite pause, j'ai eu envie de blagounette de potache au milieu de ce débat de haut vol. T'as pas le droit de me châtier de ma témérité! De tte façon, j'y connais rien en danse! :wink: BISOU qd même!

SalseroLocoVolante
Platinum
Platinum
Messages : 2721
Enregistré le : mar. févr. 28, 2006 8:00 am
Localisation : Le Monde... avec Paris pour base de départ...
Contact :
Status : Hors ligne

Message par SalseroLocoVolante » mer. mars 19, 2008 12:27 pm

De prime abord, en regardant la VDO rapidement, j'ai eu l'impression de non-professionnalisme de la part de Yunaisy, mais en revisionnant la VDO de façon plus attentive, je constate qu'elle joue le jeu au maximum.
A 3mn20, c'est même elle qui met le danseur en valeur dans la passe ; elle aurait pu esquiver.
A 3mn50, après avoir discrètement amené le danseur vers la sortie, elle a un geste pour dire au public "au revoir", le mec ne capte toujours pas qu'il y a incompatibilité. :smt102

Par contre, il est vraiment dommage qu'elle abandonne à 20s de la fin du morceau... :(
Et pour sur, ceux qui ont certainement eu l'idée de ce show sont incapables de réagir au moment opportun. :smt067

Mais il est évident qu'on voit sur la VDO 2 personnes qui ne sont pas sur la même longueur d'onde.
Le constatant, la danseuse n'a donc pas tort de s'esquiver (après avoir assuré 99% du morceau tout de même) afin de laisser le danseur montrer ce qu'il sait faire.

Maintenant, en ce qui concerne la prestation de Yunaisy, je ne suis pas un expert mais je dirais qu'elle reste dans l'esprit Salsa, en ajoutant à la sauce quelque chose qu'elle maitrise. On aime ou pas (personnellement, je ne suis pas fan), mais à mon humble avis, cela ne dénature pas la danse, cela y rajoute juste une note différente.

Elle aurait été une danseuse de hip-hop, danse plus roots moins stylisée, je pense qu'il y aurait moins eu débat.
J'ai l'impression que ce qui choque est le style qui se rapprocherait plus de la porto. :smt017

En tout cas, cette vidéo aura eu le mérite d'entrainer un vaste débat intéressant et à ramifications.
Un "ça se discute" timbesque. Il est ou Delarue ? :wink:

Kiriku
Staff
Staff
Messages : 7374
Enregistré le : mar. déc. 06, 2005 8:00 am
Localisation :
Contact :
Status : Hors ligne

Message par Kiriku » mer. mars 19, 2008 12:38 pm

Yop Raymondo on est d'accord.

Pour resituer clairement la polémique de départ, la discussion est partie du fait que sur la vidéo polémique :

1. c'est pas classe de la part de Yunaisy de se barrer avant la fin (et on est d'accord que David a manqué de lucidité)
2. la prestation de Yunaisy ne ressemble pas à du Casino a lo cubano

Après sur les choix des artistes quant à la prestation qu'ils proposent, ils leur appartiennent, on est bien d'accord, tout en appelant un chat, un chat.

Le débat sur la "cubanité" est un faux-débat, car il a été extrapolé du point 2 ci-dessus, personne n'a jamais dit que Yunaisy n'était pas Cubaine ;)
faites vivre votre passion et la passion vivra

EL_GATITO
Silver
Silver
Messages : 552
Enregistré le : lun. juil. 17, 2006 7:00 am
Localisation : Fort de France
Status : Hors ligne

Message par EL_GATITO » mer. mars 19, 2008 12:58 pm

Kiriku a écrit :Après sur les choix des artistes quant à la prestation qu'ils proposent, ils leur appartiennent, on est bien d'accord, tout en appelant un chat, un chat.
On m'appelle :?: :roll: :lol:

On est d'accord, mais la définition de Casino reste floue :
Que peut-on y incorporer sans la dénaturer ? Et dans quelle mesure ? Le réponses restent approximatives (Pas de contemporaine ou du modern, mais hip-hop oui oui oui)

L'approche scènique à adopter de cette danse reste tout autant problématique : Mon avis, c'est le Casino "Traditionnel" (c'est pour que tout le monde comprenne :wink: ), n'a pas sa place sur une estrade. D'où la confusion Scène/piste plus haut, par rapport à ce show.

D'ailleurs, je me demande : Est-ce qu'on aurait parlé de David Huo, s'il avait fait son show avec une danseuse "conventionnelle", et qui ne se serait pas barrée à la fin ?
Miawww


Répondre