Y a t-il trop de soirées ?

Présentation des nouveaux, anectodes, discussions générales autour de la salsa ou autre, petites annonces,...
tumbao
Platinum
Platinum
Messages : 2946
Enregistré le : ven. août 11, 2006 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : Havana D'Primera, Manolito y su Trabuco
Êtes vous un robot ? : NON
Localisation : TOULOUSE
Contact :
Status : Hors ligne

Re: HS, coups de gueule, port'Nawak

Message par tumbao »

Juste un coup de gueule à propos de la multiplication des soirées à Toulouse. Je ne sais pas comment ça se passe dans les autres villes mais là à Toulouse, on pourrait croire qu'il n'y a que le vendredi (voir le samedi) que les oirées peuvent se faire. Quelques uns tentent des soirées en semaine et le dimanche. Mais ça reste anecdotique quant à la quantité. Par contre tous les vendredis il y a au minimum 4 soirées, sinon plus. Je sais que chacun a le droit de faire des soirées, que ça diversifie mais je pense que le public salsa n'est pas assez nombreux à Toulouse et du coup ce sont les soirées qui en pâtissent car personne ne tire vraiment son épingle du jeu.

Je ne sais pas si je me fais comprendre mais ça me fait bien halluciner, c'est tout.

Tumbao en mode :x :evil:


Membre du staff FC

Audrey
Bronze
Bronze
Messages : 90
Enregistré le : ven. avr. 04, 2008 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : Pupy y los que son son
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Re: HS, coups de gueule, port'Nawak

Message par Audrey »

tumbao a écrit :Juste un coup de gueule à propos de la multiplication des soirées à Toulouse. Je ne sais pas comment ça se passe dans les autres villes mais là à Toulouse, on pourrait croire qu'il n'y a que le vendredi (voir le samedi) que les oirées peuvent se faire. Quelques uns tentent des soirées en semaine et le dimanche. Mais ça reste anecdotique quant à la quantité. Par contre tous les vendredis il y a au minimum 4 soirées, sinon plus. Je sais que chacun a le droit de faire des soirées, que ça diversifie mais je pense que le public salsa n'est pas assez nombreux à Toulouse et du coup ce sont les soirées qui en pâtissent car personne ne tire vraiment son épingle du jeu.

Je ne sais pas si je me fais comprendre mais ça me fait bien halluciner, c'est tout.

Tumbao en mode :x :evil:
c'est effectivement un sujet qui fait parler chez les danseurs toulousains.
Sepuis la rentrée, on ne comprend pas trop ce qui se passe. Tout le monde avait réussi a à peu pres s'accorder sur les stages. Et pour les soirées, c'était bien équilibré. Et hop, multiplication des soirées, effectivement quasi exclusivement les vendredi soirs... Je pense que le vendredi doit etre LA soirée danse de la semaine!
bref, pour dire que je ne comprends pas non plus et que je ne suis pas la seule dans les danseurs/danseuses!

salsarles
Silver
Silver
Messages : 853
Enregistré le : mar. juil. 31, 2007 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : intégriste cubain!!!
Localisation : arles
Contact :
Status : Hors ligne

Y a t-il trop de soirées ?

Message par salsarles »

tumbao, nous vivons cela aussi dans le triangle arles, avignon, nimes .... :(
j'avais crée ça à l'époque:

http://www.facebook.com/group.php?v=wal ... 0174407833

et ça aussi :

http://www.facebook.com/group.php?gid=9 ... 391&ref=nf

@+ :wink:

tumbao
Platinum
Platinum
Messages : 2946
Enregistré le : ven. août 11, 2006 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : Havana D'Primera, Manolito y su Trabuco
Êtes vous un robot ? : NON
Localisation : TOULOUSE
Contact :
Status : Hors ligne

Re: HS, coups de gueule, port'Nawak

Message par tumbao »

Oui je sais, je fais d'ailleurs partie du groupe que tu as créé. Là c'est juste un coup de gueule ponctuel parce que ça me prend un peu l tête mais sinon je peux comprendre tel ou tel point de vue. Sinon je kiffe ce que tu fais Salsarles :lol: :wink:
Membre du staff FC

arnaudwed
Gold
Gold
Messages : 1068
Enregistré le : mer. avr. 02, 2008 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : Trop nombreux ... croyez moi
Localisation : Courbevoie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: HS, coups de gueule, port'Nawak

Message par arnaudwed »

Audrey a écrit :
tumbao a écrit :Juste un coup de gueule à propos de la multiplication des soirées à Toulouse. Je ne sais pas comment ça se passe dans les autres villes mais là à Toulouse, on pourrait croire qu'il n'y a que le vendredi (voir le samedi) que les oirées peuvent se faire. Quelques uns tentent des soirées en semaine et le dimanche. Mais ça reste anecdotique quant à la quantité. Par contre tous les vendredis il y a au minimum 4 soirées, sinon plus. Je sais que chacun a le droit de faire des soirées, que ça diversifie mais je pense que le public salsa n'est pas assez nombreux à Toulouse et du coup ce sont les soirées qui en pâtissent car personne ne tire vraiment son épingle du jeu.

Je ne sais pas si je me fais comprendre mais ça me fait bien halluciner, c'est tout.

Tumbao en mode :x :evil:
c'est effectivement un sujet qui fait parler chez les danseurs toulousains.
Sepuis la rentrée, on ne comprend pas trop ce qui se passe. Tout le monde avait réussi a à peu pres s'accorder sur les stages. Et pour les soirées, c'était bien équilibré. Et hop, multiplication des soirées, effectivement quasi exclusivement les vendredi soirs... Je pense que le vendredi doit etre LA soirée danse de la semaine!
bref, pour dire que je ne comprends pas non plus et que je ne suis pas la seule dans les danseurs/danseuses!
Je ne suis pas expert en soirée du vendredi mais comme me disait La Bruja , il y a quelques temps en privé, le vendredi a ce quelque chose qui permet d'évacuer les mauvaises ondes de la semaine de boulot et le dimanche de prendre les bonnes ondes pour affronter la nouvelle semaine de boulot :wink:
Entre la Rumba y el Son - El Son de Altura - Adalberto Alvarez y su Son

Maximus
Silver
Silver
Messages : 803
Enregistré le : mar. déc. 12, 2006 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : Pupy y los que son son, La Charanga Habanera, Tirso Duarte, Los Van Van, Elio Revé y su Charangon, Bamboleo, Azucar Negra, Michel Maza, Dan Den, Maykel Blanco y su SalsaMayor, Adalberto Alvarez y su son
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Re: HS, coups de gueule, port'Nawak

Message par Maximus »

Audrey a écrit :
tumbao a écrit :Juste un coup de gueule à propos de la multiplication des soirées à Toulouse. Je ne sais pas comment ça se passe dans les autres villes mais là à Toulouse, on pourrait croire qu'il n'y a que le vendredi (voir le samedi) que les oirées peuvent se faire. Quelques uns tentent des soirées en semaine et le dimanche. Mais ça reste anecdotique quant à la quantité. Par contre tous les vendredis il y a au minimum 4 soirées, sinon plus. Je sais que chacun a le droit de faire des soirées, que ça diversifie mais je pense que le public salsa n'est pas assez nombreux à Toulouse et du coup ce sont les soirées qui en pâtissent car personne ne tire vraiment son épingle du jeu.

Je ne sais pas si je me fais comprendre mais ça me fait bien halluciner, c'est tout.

Tumbao en mode :x :evil:
c'est effectivement un sujet qui fait parler chez les danseurs toulousains.
Sepuis la rentrée, on ne comprend pas trop ce qui se passe. Tout le monde avait réussi a à peu pres s'accorder sur les stages. Et pour les soirées, c'était bien équilibré. Et hop, multiplication des soirées, effectivement quasi exclusivement les vendredi soirs... Je pense que le vendredi doit etre LA soirée danse de la semaine!
bref, pour dire que je ne comprends pas non plus et que je ne suis pas la seule dans les danseurs/danseuses!
Voilà ce que nous nous avons à Nice pour ce soir :

cours soiree au banana a golf-juan avec steve
cours soiree cubaine a opio avec salsa rayo del sol
cours soiree au nirvana a antibes avec fito
cours soiree a l idem avec u-tribe
cours soiree au fitngym a villeneuve avec hamidine
soiree salsa rock a vallauris auberge du gros pins avec djs marc & eric
cours avec bruno et laurence soiree dj constantin au kosmo a antibes

et demain soir vendredi :

cours soiree a l idem avec moliv
cours soiree au palm square a cannes avec steve
cours soiree a l adress a biot avec nicosalsa
cours soiree au blast a nice avec jose et babason
soiree salsa cubaine resto les serenades au cannet

y'a peut-être c'est vrai plus de demande sur la Côte que sur Toulouse, mais bon quand même vous voyez que c'est aussi du n'importe quoi 8O 8O
_____________________________________________________________________________________________________
Timba Para Siempre [web radio]* - Timba, Songo, Changüí, Son, Reguetón, Conga, Rumba y Cha Cha Chá… A lo cubano!

Titoufsalsero
Ivory
Ivory
Messages : 229
Enregistré le : mar. mars 04, 2008 8:00 am
Localisation : Orléans ville du néant
Contact :
Status : Hors ligne

Re: HS, coups de gueule, port'Nawak

Message par Titoufsalsero »

Maximus a écrit :
Audrey a écrit :
tumbao a écrit :Juste un coup de gueule à propos de la multiplication des soirées à Toulouse. Je ne sais pas comment ça se passe dans les autres villes mais là à Toulouse, on pourrait croire qu'il n'y a que le vendredi (voir le samedi) que les oirées peuvent se faire. Quelques uns tentent des soirées en semaine et le dimanche. Mais ça reste anecdotique quant à la quantité. Par contre tous les vendredis il y a au minimum 4 soirées, sinon plus. Je sais que chacun a le droit de faire des soirées, que ça diversifie mais je pense que le public salsa n'est pas assez nombreux à Toulouse et du coup ce sont les soirées qui en pâtissent car personne ne tire vraiment son épingle du jeu.

Je ne sais pas si je me fais comprendre mais ça me fait bien halluciner, c'est tout.

Tumbao en mode :x :evil:
c'est effectivement un sujet qui fait parler chez les danseurs toulousains.
Sepuis la rentrée, on ne comprend pas trop ce qui se passe. Tout le monde avait réussi a à peu pres s'accorder sur les stages. Et pour les soirées, c'était bien équilibré. Et hop, multiplication des soirées, effectivement quasi exclusivement les vendredi soirs... Je pense que le vendredi doit etre LA soirée danse de la semaine!
bref, pour dire que je ne comprends pas non plus et que je ne suis pas la seule dans les danseurs/danseuses!
Voilà ce que nous nous avons à Nice pour ce soir :

cours soiree au banana a golf-juan avec steve
cours soiree cubaine a opio avec salsa rayo del sol
cours soiree au nirvana a antibes avec fito
cours soiree a l idem avec u-tribe
cours soiree au fitngym a villeneuve avec hamidine
soiree salsa rock a vallauris auberge du gros pins avec djs marc & eric
cours avec bruno et laurence soiree dj constantin au kosmo a antibes

et demain soir vendredi :

cours soiree a l idem avec moliv
cours soiree au palm square a cannes avec steve
cours soiree a l adress a biot avec nicosalsa
cours soiree au blast a nice avec jose et babason
soiree salsa cubaine resto les serenades au cannet

y'a peut-être c'est vrai plus de demande sur la Côte que sur Toulouse, mais bon quand même vous voyez que c'est aussi du n'importe quoi 8O 8O

Vous avez quand même de la chance d'avoir du choix à Toulouse ou sur la côte d'azur, à Orléans les soirées se comptent sur les doigts d'une seule main.... A part le vendredi soir de chaque semaine et les quelques soirées des assos/écoles trop privées à mon gout... on a pas grand chose à se mettre sous la dent.... Meme si cette année le seul bar d'orléans du vendredi soir ainsi qu'une boite de nuit tente le pari grace à de passionnés de diversifier l'offre des soirées salsa à Orléans le dimanche pour l'un et les vendredis (aussi lol!) comme quoi le vendredi est "The" jour qui marche partout ;)

c'est un peu pareil à Paris meme si la, la population salsa est nombreuse.... et encore je pense que certaines soirées aussi en patissent exemple pour l'excellente soirée cubaine le vendredi soir à l'Acapulco de Jim.... je ne l'ai jamais vu bondé plein à craquer.... Comme quoi meme à Paris, trop de soirées salsa tue la salsa!!!!

pbooj
Gold
Gold
Messages : 1382
Enregistré le : sam. août 26, 2006 8:00 am
Localisation : Paris / Aix ça dépend !
Contact :
Status : Hors ligne

Re: HS, coups de gueule, port'Nawak

Message par pbooj »

De nombreuses soirées, c'est plus de choix pour le public, une bonne émulation entre les organisateurs qui les contraint à l'innovation ou à de meilleurs services, des nouveaux lieux pour la salsa, des Djs tout neufs... vive la compétition ! Et puis après un certain temps de décantation les meilleurs restent et les autres s'arrêtent, c'est pareil chaque année à la rentrée il y a pléthore de soirées, en février c'est beaucoup plus calme, reste les valeurs sures.
http://dicidense.free.fr/ Listen with your feet, dance on your ears. pee-poo-gee pmove pmueve pbouge pbooj πR

Maximus
Silver
Silver
Messages : 803
Enregistré le : mar. déc. 12, 2006 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : Pupy y los que son son, La Charanga Habanera, Tirso Duarte, Los Van Van, Elio Revé y su Charangon, Bamboleo, Azucar Negra, Michel Maza, Dan Den, Maykel Blanco y su SalsaMayor, Adalberto Alvarez y su son
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Re: HS, coups de gueule, port'Nawak

Message par Maximus »

pbooj a écrit :De nombreuses soirées, c'est plus de choix pour le public, une bonne émulation entre les organisateurs qui les contraint à l'innovation ou à de meilleurs services, des nouveaux lieux pour la salsa, des Djs tout neufs... vive la compétition ! Et puis après un certain temps de décantation les meilleurs restent et les autres s'arrêtent, c'est pareil chaque année à la rentrée il y a pléthore de soirées, en février c'est beaucoup plus calme, reste les valeurs sures.
dans un monde idéal peut-être. Le problème, c'est que, si je garde l'exemple de la Côte d'Azur que je connais bien, on se retrouve avec parfois donc 8 soirées avec autant de profs différents (ça peut être pas mal d'avoir de la diversité) mais par contre pas ou peu de DJs... Eh oui c'est le prof qui fait tout : le cours + sa playlist derrière... Donc, des Djs tout neuf, j'en suis pas sûr... C'est d'ailleurs le problème majeur que l'on a sur la Côte : les profs veulent tout faire et ne veulent en grande majorité pas faire appel à des Djs ("tu rigoles ou quoi pour quoi se payer un DJ quand moi le prof je peux mettre ma musique..."). La qualité musicale des soirées s'en ressent... Et le problème c'est que le public s'est habitué à ça ---> activité de DJ pas facile à exercer dans ces conditions.
_____________________________________________________________________________________________________
Timba Para Siempre [web radio]* - Timba, Songo, Changüí, Son, Reguetón, Conga, Rumba y Cha Cha Chá… A lo cubano!

pbooj
Gold
Gold
Messages : 1382
Enregistré le : sam. août 26, 2006 8:00 am
Localisation : Paris / Aix ça dépend !
Contact :
Status : Hors ligne

Re: HS, coups de gueule, port'Nawak

Message par pbooj »

Maximus a écrit :
pbooj a écrit :De nombreuses soirées, c'est plus de choix pour le public, une bonne émulation entre les organisateurs qui les contraint à l'innovation ou à de meilleurs services, des nouveaux lieux pour la salsa, des Djs tout neufs... vive la compétition ! Et puis après un certain temps de décantation les meilleurs restent et les autres s'arrêtent, c'est pareil chaque année à la rentrée il y a pléthore de soirées, en février c'est beaucoup plus calme, reste les valeurs sures.
dans un monde idéal peut-être. Le problème, c'est que, si je garde l'exemple de la Côte d'Azur que je connais bien, on se retrouve avec parfois donc 8 soirées avec autant de profs différents (ça peut être pas mal d'avoir de la diversité) mais par contre pas ou peu de DJs... Eh oui c'est le prof qui fait tout : le cours + sa playlist derrière... Donc, des Djs tout neuf, j'en suis pas sûr... C'est d'ailleurs le problème majeur que l'on a sur la Côte : les profs veulent tout faire et ne veulent en grande majorité pas faire appel à des Djs ("tu rigoles ou quoi pour quoi se payer un DJ quand moi le prof je peux mettre ma musique..."). La qualité musicale des soirées s'en ressent... Et le problème c'est que le public s'est habitué à ça ---> activité de DJ pas facile à exercer dans ces conditions.
Pour être tangible tu connais des soirées qui ont une certaine pérennité (2 ans), lancées et animées par un prof de danse sans DJ reconnu #-o ? Bon je ne connais pas toutes les soirées sur paris mais j'ai pas d'exemples.
http://dicidense.free.fr/ Listen with your feet, dance on your ears. pee-poo-gee pmove pmueve pbouge pbooj πR

salsarles
Silver
Silver
Messages : 853
Enregistré le : mar. juil. 31, 2007 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : intégriste cubain!!!
Localisation : arles
Contact :
Status : Hors ligne

Re: HS, coups de gueule, port'Nawak

Message par salsarles »

Maximus, je m'incline : 7 le jeudi, 8 le vendredi... 8O

Titoufsalsero : profite ! :lol:
que préfères tu?
une soirée par semaine avec tout le monde ou plein de soirées tous les weekends avec personne :?:

Pbooj : je ne suis pas tout à fait d'accord.
chez nous, si tu fais dans le commercial musicalement et que tu fais mine d'être gentil, tu auras du monde... :?
ce qui limite forcément les endroits où sortir en tant "qu'intégriste " :!: :lol: :wink: :D
voila!

Maximus
Silver
Silver
Messages : 803
Enregistré le : mar. déc. 12, 2006 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : Pupy y los que son son, La Charanga Habanera, Tirso Duarte, Los Van Van, Elio Revé y su Charangon, Bamboleo, Azucar Negra, Michel Maza, Dan Den, Maykel Blanco y su SalsaMayor, Adalberto Alvarez y su son
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Re: HS, coups de gueule, port'Nawak

Message par Maximus »

pbooj a écrit : Pour être tangible tu connais des soirées qui ont une certaine pérennité (2 ans), lancées et animées par un prof de danse sans DJ reconnu #-o ? Bon je ne connais pas toutes les soirées sur paris mais j'ai pas d'exemples.
Sur la Côte, j'en connais, oui... A Paris, en fouillant bien j'en connais aussi, mais c'est peut-être moins fréquent.
_____________________________________________________________________________________________________
Timba Para Siempre [web radio]* - Timba, Songo, Changüí, Son, Reguetón, Conga, Rumba y Cha Cha Chá… A lo cubano!

pbooj
Gold
Gold
Messages : 1382
Enregistré le : sam. août 26, 2006 8:00 am
Localisation : Paris / Aix ça dépend !
Contact :
Status : Hors ligne

Re: HS, coups de gueule, port'Nawak

Message par pbooj »

Maximus a écrit :
pbooj a écrit : Pour être tangible tu connais des soirées qui ont une certaine pérennité (2 ans), lancées et animées par un prof de danse sans DJ reconnu #-o ? Bon je ne connais pas toutes les soirées sur paris mais j'ai pas d'exemples.
Sur la Côte, j'en connais, oui... A Paris, en fouillant bien j'en connais aussi, mais c'est peut-être moins fréquent.
Lesquelles sur Paris ?
http://dicidense.free.fr/ Listen with your feet, dance on your ears. pee-poo-gee pmove pmueve pbouge pbooj πR

tumbao
Platinum
Platinum
Messages : 2946
Enregistré le : ven. août 11, 2006 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : Havana D'Primera, Manolito y su Trabuco
Êtes vous un robot ? : NON
Localisation : TOULOUSE
Contact :
Status : Hors ligne

Re: HS, coups de gueule, port'Nawak

Message par tumbao »

Audrey a écrit :
tumbao a écrit :Juste un coup de gueule à propos de la multiplication des soirées à Toulouse. Je ne sais pas comment ça se passe dans les autres villes mais là à Toulouse, on pourrait croire qu'il n'y a que le vendredi (voir le samedi) que les oirées peuvent se faire. Quelques uns tentent des soirées en semaine et le dimanche. Mais ça reste anecdotique quant à la quantité. Par contre tous les vendredis il y a au minimum 4 soirées, sinon plus. Je sais que chacun a le droit de faire des soirées, que ça diversifie mais je pense que le public salsa n'est pas assez nombreux à Toulouse et du coup ce sont les soirées qui en pâtissent car personne ne tire vraiment son épingle du jeu.

Je ne sais pas si je me fais comprendre mais ça me fait bien halluciner, c'est tout.

Tumbao en mode :x :evil:
C'étai bien mon ressenti et je suis d'accord avec toi, depuis la rentrée le phénomène s'accélère et les osirées pleuvent de partout. La concurrence c'est bien mais il ne faut pas oublier que la population salsa ne compte pas un nombre d'adeptes extensible et de ce fiat il n'y a pas grand monde nulle part.

Après tout le monde a le droit de faire des soirées mais cela peut se révéler néfaste pour tout le monde au final.

D'où mon coup de gueule..... :twisted: :twisted:

c'est effectivement un sujet qui fait parler chez les danseurs toulousains.
Sepuis la rentrée, on ne comprend pas trop ce qui se passe. Tout le monde avait réussi a à peu pres s'accorder sur les stages. Et pour les soirées, c'était bien équilibré. Et hop, multiplication des soirées, effectivement quasi exclusivement les vendredi soirs... Je pense que le vendredi doit etre LA soirée danse de la semaine!
bref, pour dire que je ne comprends pas non plus et que je ne suis pas la seule dans les danseurs/danseuses!
Membre du staff FC

Leonel
Staff
Staff
Messages : 2866
Enregistré le : ven. nov. 18, 2005 8:00 am
Localisation : Antibes
Status : Hors ligne

Re: Y a t-il trop de soirées ?

Message par Leonel »

Le sujet est loin d'etre simple....

S'il y a beaucoup de soiree dans une ville, une region.... y-a-t-il LA BONNE ????

QUANTITE (facilement mesurable) est malheureusement rarement synonyme de QUALITE (tres dificile a definir.. les gouts et le couleurs.. etc..)

Nombreuses sont les soirees qui se disent "Cubaine" ou je n'entend pas la Musique de Cuba, ni celle d'hier , ni celle d'aujourd'hui ! 8O
Je regrette DLG, le Salsaton, Marc Anthony, Sonora Caruseles, et tout le toutim... ont certainement leurs qualités mais ne representent pas vraiment la Salsa de Cuba...

C'est bien pour cela que j'appelle mes soirées "SALSA DE CUBA" et pas Salsa Cubaine...
C'est une Appelation d'Origine Controlee , Monsieur ! :lol:

Et comme dirait mon ami Maximus... C'est pas de la Salsa pour les chochottes.. c'est pas du Tito Puente Monsieur (Private Joke liee a notre emission de Radio Frequence K y su Salsa)

L'ambiguite vient de fait de ce que le concept de Salsa est progressivement passé d'un concept musical a un concept choregraphique..
Ce sont les professeurs de danse qui desormais tiennent le haut-du-pave et non plus les etablissment de nuit avec leurs orchestres...
Il y avait autrefois sur Nice 3 établissment avec Orchestre toute la semaine... Il n'y en a plus qu'un seul qui ne passe plus de la Salsa toute la semaine.. puisqu'il alterne musique cubaine avec musique bresilienne...

Plus d'orchestre, plus de DJ...

On ne remunere plus qu'un Professeur de Danse qui sert aussi d'animateur, parfois de gigolo, souvent de pseudo DJ...
A ce prix la, on peut mutiplier l'offre !
Tout danseur est desormais le clou potentiel de la nuit !..

Au diable les fines bouches qui aiment la musique .... celles qui aiment la culture..
Au diable les latinos et les fetards sautillants aux pas de danse gauches qui egaillaient collectivement les premieres boites Salsa...
Au diable surtout ceux qui ne suivent pas la ligne choregraphique du professeur tout puissant... qui bien souvent ignore des rythmes sur lesquels il enseigne ses mouvements....

Répondre