Une sourde pas comme les autres!

Présentation des nouveaux, anectodes, discussions générales autour de la salsa ou autre, petites annonces,...
yanela
Gold
Gold
Messages : 1300
Enregistré le : dim. mai 04, 2008 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : yanek revila, nichito, isaac, mario, mikael fonts, alex lima, emilito...

madeline, diana, karem ortiz...

elio revé
habana de primera
pupy y los son son
la calle real
tirso duarte
cubanismo
Localisation : BERGERAC
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Une sourde pas comme les autres!

Message par yanela »

A Santiago de Cuba, j'ai été frappée par l'extrême rigueur des professeurs de salsa sur le rythme de
la musique. Les fameux temps 1 2 3 (4 dans certains cas) 5 6 7 (et 8)) propres à la salsa sont impératifs! Heureusement que c'est mon point fort et même mon unique repère dans la danse; mais je suis rentrée découragée car presque tout ce que j'ai appris en France n'était pas valable et mes 2 semaines de séjour ne m'ont pas suffi (manque de temps pour la pratique); je dois recommencer tout à zéro!!!

J'ai remarqué que beaucoup de femmes en France ne savent pas sur quel temps elles dansent car la plupart se laissent guider par leur partenaire et ne prêtent guère attention aux temps de la musique donc au rythme. Par exemple, la femme ne doit pas poser sa main sur l'épaule de son partenaire avant le temps 7 à la fin de certaines figures du casino. De même pour la rumba, personne ne m'a dit que ce n'était pas du tout ce que je faisais! il s'agit juste de fléchir ses jambes dans 3 positions bien définies, ce que tout le monde connaît mais d'une manière précise: la façon de poser les pieds sur 2 temps et non sur 3 comme je le faisais; pareil pour les bras qui ne doivent pas être n'importe où dans l'espace: ni trop haut, ni trop bas....etc! en rumba,je redeviens quasi NULLE alors que je croyais avoir progressé un peu avec les stages!!!

Ben, je ne désespère pas et je persévère! même si j'en ai marre par moments de ne RIEN entendre ou de ne rien comprendre !!! Ah je vous jure, j'aime trop la salsaaaaaaaaaaaaaaaa!!!! Jamais, j'abandonnerai la salsa! C'est décidé et quoiqu'il m'arrive, à ma retraite soit dans 8) ans à cause de cette maudite loi, je retournerai 1 fois par an pendant 2 mois à Santiago, même si je deviens SDF car toujours pas de maison!!! je suis prête à tout pour danser, danser, danser la salsa jusqu'à ce que mes os soient complètement rouillés....A mon plus grand étonnement, mon organisme s'est totalement adapté à Santiago où tous mes "bobos" quotidiens que j'ai en France ont disparu dès le tout début du séjour! est-ce d'étiologie psychologique? hélas, non, pas tout ce dont je souffre en France! même mon ami était bluffé et reconnaissait que je suis faite pour vivre à Santiago mais on n'en a pas le droit à moins que je me remarie "en blanc" avec un pépère cubain!!!



Ce que j'ai aimé le plus à Santiago:

- le climat était parfait pour moi alors que je retrouvais déjà presque tous mes maux à La Havane , juste avant de rentrer à Paris!

- l'ambiance, la mentalité, le sourire des Cubains, leur force indescriptible de vivre, bien que certains étaient très "demandeurs" mais j'y suis habituée car déjà vécu en Afrique...

- le côté cool de la vie cubaine elle-même qui me rappelait ma tendre enfance, malgré la pauvreté de la population; une chose a attiré mon attention: les Cubains sont en général très propres et très coquets, simples ou sophistiqués...mais un truc qui m'a littéralement choquée: toutes les grosses et les obèses ne se gênaient pas de se mettre en T-shirt moulant, en short ou bermuda ou cycliste voire en mini-jupe, ce qui n'était point évident car pas toujours "appétissant" à cause des multiples bourrelets à tous niveaux mais c'est leur problème et tant mieux si elles s'y sentent bien dans leur peau!

- le petit déjeuner copieux avec son café traditionnel, son milk-skake ou jus fait maison de banane, mangue et autres fruits exotiques, son omelette ou ses oeufs au plat!

- grand choix de poissons au repas principal: pouvoir en manger 1 fois par jour, quel régal! (souvent alterné avec le poulet)

- le yaourt commercial à Santiago ou fait maison à l'ancienne à La Havane (oui, j'ai bien dit le yoghourt cubain!!!)

- la température chaude de l'eau de mer, les paysages contrastés en bord de mer: montagne ou colline et plage parsemée d'arbres tortueux, criques, baies...(cf photos sur FB)

- La Casa de La Musica de Santiago: j'ai été très heureuse dans cette minuscule boîte où les vibrations étaient extraordinaires donc la sonorisation y devait être excellente (en revanche, je ne sentais RIEN à La Casa de La Musica de La Havane et il y faisait bigrement frrrrrrrrrrrrrroid!) et où j'ai réussi à danser sans cesse toute la nuit (euh, pendant 3h environ après le concert- oui Salsarles, je ne blague pas!-)! Je n'ai plus envie d'assister à des concerts en France car je ne retrouverai jamais les mêmes sensations magiques que j'ai éprouvées à La Casa de La Musica; aussi, c'est très dur d'être en front-line en France...or en front-line lorsqu'il n'y a pas de clôture
devant la scène, je ne perçois qu'une infime partie de la musique...alors si c'est pour me retrouver au 2ème rang, ça ne vaut plus le coup...! par conséquent, je me permets de vous demander, à vous les entendants, d'avoir un peu plus de respect à mon égard dans le sens de me laisser une toute petite place au 1er rang - attention, je ne réclame point de la compassion mais je ne peux me battre toute seule comme sourde auprès du ministère pour faire publier une loi afin de privilégier les sourds dans les concerts comme pour les handicapés moteurs qui ont leur place pour se garer ou autre dans le public...!!! J'ai eu l'extrème chance d'avoir eu comme groupe de concert Elito REVE la nuit du 31 décembre à la Casa de la Musica de Santiago; inutile de vous décrire mon extase d'être à 1 m des bêtes de scène: Elito et Cie!

- mes professeurs de danse! franchement, j'ai adoré danser avec l'un d'entre eux: il tapotait discrètement avec ses doigts sur mes mains ou dans mon dos ou balançait sa tête en suivant le rythme de la musique...une très grande complicité s'est installée entre lui et moi...j'ai fait beaucoup de vueltas avec lui; aussi, il appuie juste comme il faut dans le dos pour guider...(pour moi, c'est très important!!!); je suis convaincue que toutes les filles européennes en deviendront folles tellement il est très agréable comme partenaire...une nuit, il m'a accompagnée à La Casa de La Musica et j'en suis ressortie complètement dans les nuages, hyper légère comme une plume tellement j'étais heureuse, avec le rythme timbesque dans ma peau à un tel point qu'au retour à la maison, comme je ne trouvais pas le sommeil, j'ai dansé sans arrêt même seule sur le balcon comme une folle....jusqu'à l'aube! mais j'ai dansé, dansé, dansé comme ça ne m'était jamais arrivé! ce prof a su m'apprivoiser au zouk et au merengué alors que je détestais ces 2 danses en France, me faire apprécier davantage la bachata et le chachacha alors que je les boudais car "faciles" pour moi, me régaler encore plus avec le son, le changui, la rumba (un peu) et la salsaaaaaaaaa! Avec l'autre prof fille qui est extraordinairement pédagogue, j'ai appris un peu d'estilo; les Françaises et même les Français seront scotchés par sa grâce divine, son style unique et même sa beauté typique! c'est Diana 2 ou Madeline 2...! Enfin, l'autre prof homme est très théorique! il m'engueulait gentiment lorsque je faussais sur un temps(surtout sur les 1, 4 et 8) ou sur une position ou sur un mouvement (je me suis drôlement embêtée à exécuter une figure de chachacha dans une choré d'estilo car impossible de tout concilier dans une même figure: mouvement, position, temps et grâce - rien à voir avec le chachacha classique!!!).
Bref, je leur souhaite vivement d'avoir l'occasion de venir en France! ils ont entre 19 et 22 ans!!!

- les spectacles et concerts en plein air, jour ou nuit

- le parc Cespedes, la Casa Tradiciones...

- les cocos taxis de la Havane, les voitures américaines, les carrosses petits et grands...

- la sculpture coloniale urbaine de la Havane,

- les CD de salsa dernier cri bon marché...

- la noix de coco sur place sur la plage ( équivalent à 50 cents)

- les mojitooooooooooooos, surtout ceux de La Bodeguita del Medico à La Havane!




Les points négatifs à Cuba:

- ne pouvoir sortir seule le soir même si pas loin de la maison! être toujours accompagnée !

- pas de pain salé comme en France! (il y en avait à La Havane mais pas fameux du tout!),

- le gros grain du sable noir ou gris des plages de Santiago (seul le sable blanc si fin et l'eau bleu lagon de la plage de Guardalavaqua, à 230 km de Santiago, m'ont terriblement séduite malgré la température légèrement plus fraîche de l'eau de mer de Guardalavaqua.

- la tombée hâtive de la nuit (17h30)

- la presque inexistence ou la très mauvaise qualité du papier hygiénique si on en trouvait!!!!!!!!

- la préparation culinaire: TOUT se cuisine à l'huile...mais bon...(suis habituée à manger sans graisses cuites, avec des matières grasses crues ou fondues sur les alimens chauds nature, santé oblige...)

- le boeuf: immangeable!!!!!!! trop collagéneux! trop bizarroïde!!! pouahhhhhhhhh beurkkkk

- l'eau non potable: obligation FORMELLE d'acheter de l'eau de source en bouteille ou cachets spéciaux ...sinon la chasse............!!! mon ami l' a eu par mégarde, timbera, manuela aussi.....

- pas de lait liquide! que du lait en poudre...moi qui ai l'habitude d'en boire 1l par jour...., fromage rare mais il est bon et spécial....

- la monotonie des repas, la rareté des légumes verts d'où répétition des crudités: tomates, chou blanc et salade verte, le côté "bourratif" des plats de résitance: féculents, riz, haricots rouges, banane plantain...la pomme de terre est loin d'être égale à la nôtre...pourtant je ne suis pas difficile...

- le chocolat cubain: quelle horreur... j'ignore sa composition alimentaire exacte mais my god, notre chocolat
m'a manqué!!! oui suis fana du chocolat...!

- les chambres sans fenêtre!!!!!!!!!!!!!!!!

- machine à laver manuelle type "CALOR" petit et grand format!!!!!!!!!!!!!!!!! pas de machine avec programme électronique!!!

- les animaux de ferme tous en liberté absolue, tous éparpillés sur les routes, les plages...on a failli écraser une vache ou plutôt se faire écraser par cette vache, vu la robustesse nulle de la voiture....!

- le débit lent de l'eau de la douche ....

- la mauvaise infrastructure routière!!!!! des trous énormes, profonds ou des bosses partout, partout!!! déjà, l'ensemble des voitures cubaines est en très mauvais état, roulant à une moyenne de 50 à 80 km/h; chaque véhicule s'arrête catégoriquement devant chaque "obstacle" routier pour le contourner ou carrément passer dessus...bien heureuse de retrouver le confort de ma voiture!!! ras le bol des cahin-caha...! néammoins, c'était rigolo...quand même!

- la location de voiture particulière à des prix exhorbitants!!! mieux vaut prendre le taxi (c'est ce que j'ai fait tous les jours, d'autant plus que les chauffeurs cubains sont tous plus ou moins des chauffards... oupssssss lol)

.......etc etc etc................MAIS on fait très bien avec tout ça.....!



Ce que j'ai détesté le plus par-dessus tout et que personne n'a su m'expliquer pourquoi, même des personnes cubaines de milieu social évolué (j'ai eu à faire à une architecte, un économiste, un journaliste de radio nationale) : le contrôle presque quotidien policier !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! pasaporte, pasaporte, pasaporte !!! un contrôle des papiers du chauffeur et éventuellement ceux des passagers, interrogatoire puis téléphone je ne sais à qui, enregistrement, ....le tout pendant 20 mn à l'aller puis parfois encore 20 mn au retour de la plage et ce malgré notre carte touristique, sans parler de la chaleur qui nous étouffait dans la voiture en plein soleil devant le poste de contrôle...!!!! grr grr grr grr

NB: * le chiffre HUIT se traduit ici par l'émoticône "cool"!!!! dsl


yanela qui n'entend rien mais qui a le rythme dans sa peau...

Kiriku
Staff
Staff
Messages : 7374
Enregistré le : mar. déc. 06, 2005 8:00 am
Localisation :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Une sourde pas comme les autres!

Message par Kiriku »

Merci Yanela !

Très facile et très agréable à lire ton retour !

Ça donne envie d'y retourner !
yanela a écrit :- l'eau non potable: obligation FORMELLE d'acheter de l'eau de source en bouteille ou cachets spéciaux ...sinon la chasse............!!! mon ami l' a eu par mégarde, timbera, manuela aussi.....
Sauf pour ça ;)
(au passage Timbera, Manuela, on vous embrasse)
faites vivre votre passion et la passion vivra

babussien
Silver
Silver
Messages : 660
Enregistré le : jeu. janv. 19, 2006 8:00 am
Localisation : Lausanne - Suisse
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Une sourde pas comme les autres!

Message par babussien »

Merci Yanela, très instructif :wink:

arnaudwed
Gold
Gold
Messages : 1068
Enregistré le : mer. avr. 02, 2008 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : Trop nombreux ... croyez moi
Localisation : Courbevoie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Une sourde pas comme les autres!

Message par arnaudwed »

babussien a écrit :Merci Yanela, très instructif :wink:
+1 :wink:
Entre la Rumba y el Son - El Son de Altura - Adalberto Alvarez y su Son

Avatar du membre
copacubana
Ivory
Ivory
Messages : 350
Enregistré le : mar. août 22, 2006 8:00 am
Localisation : PARIS
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Une sourde pas comme les autres!

Message par copacubana »

yanela a écrit : J'ai remarqué que beaucoup de femmes en France ne savent pas sur quel temps elles dansent
hmmmm... j'en dirais autant des hommes, hélas....
Copacubana

yanela
Gold
Gold
Messages : 1300
Enregistré le : dim. mai 04, 2008 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : yanek revila, nichito, isaac, mario, mikael fonts, alex lima, emilito...

madeline, diana, karem ortiz...

elio revé
habana de primera
pupy y los son son
la calle real
tirso duarte
cubanismo
Localisation : BERGERAC
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Une sourde pas comme les autres!

Message par yanela »

Kiriku a écrit : Merci Yanela !

Très facile et très agréable à lire ton retour !

Ça donne envie d'y retourner !
yanela a écrit :- l'eau non potable: obligation FORMELLE d'acheter de l'eau de source en bouteille ou cachets spéciaux ...sinon la chasse............!!! mon ami l' a eu par mégarde, timbera, manuela aussi.....
Sauf pour ça ;)
(au passage Timbera, Manuela, on vous embrasse)
babussien a écrit : Merci Yanela, très instructif :wink:
arnaudwed a écrit :
babussien a écrit : Merci Yanela, très instructif :wink:
+1 :wink:
Merci beaucoup à vous 3 pour vos encouragements !
Bientôt, quelques photos concernant Santiago...
copacubana a écrit :
yanela a écrit :
J'ai remarqué que beaucoup de femmes en France ne savent pas sur quel temps elles dansent
hmmmm... j'en dirais autant des hommes, hélas....
Copacubana, je pense que tu mélanges les choses...ici, je parle des danseurs qui savent danser dans le sens de suivre le rythme de la musique...sinon il est quasi IMPOSSIBLE pour un homme de guider s'il n'a pas le rythme de la salsa comme celui de toute autre danse!!! les hommes qui ne respectent pas les fameux temps de la musique cubaine ne pourront jamais devenir de bons salseros, de bons soneros, de bons rumberos selon le type de la musique cubaine...Néammoins, il est vrai que certains danseurs ne sont pas agréables de par leur manière de guider..
Ce que j'ai voulu ressortir plus haut, c'est que le couple aura beaucoup plus de style si la partenaire se place bien là où elle se doit d'être...idem pour les bras, les mains, le corps lui-même...sur des temps précis; je m'explique: la femme ne peut pas lever le bras n'importe quand au dessus de sa tête..en général, elle le fait sur les temps 5 ou 7...pareil pour la tête qui change de direction sur les côtés sur des temps précis ( souvent sur les 3 et 7...)
la femme doit SUIVRE le danseur pour donner une belle image évolutive du couple...
Me comprends-tu, Copacubana?
yanela qui n'entend rien mais qui a le rythme dans sa peau...

yanela
Gold
Gold
Messages : 1300
Enregistré le : dim. mai 04, 2008 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : yanek revila, nichito, isaac, mario, mikael fonts, alex lima, emilito...

madeline, diana, karem ortiz...

elio revé
habana de primera
pupy y los son son
la calle real
tirso duarte
cubanismo
Localisation : BERGERAC
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Une sourde pas comme les autres!

Message par yanela »

Bon, au final, tu as raison Copacubana.... :oops:
j'ai eu des messages (dont un sur FB) qui m'ont signalé qu'l existait bel et bien des hommes qui te font perdre le rythme au cours d'une danse.... 8O :smt119

alors perso , je vais résumer en quelques mots: si vous n'avez pas le rythme, d'avance vous êtes foutus! vous ne pouvez pas devenir de bons danseurs!!! lol

Dieu merci que je sois une fille car difficile d'être un meneur!!!
yanela qui n'entend rien mais qui a le rythme dans sa peau...

canelina
Ivory
Ivory
Messages : 291
Enregistré le : lun. sept. 29, 2008 8:00 am
Localisation : tours
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Une sourde pas comme les autres!

Message par canelina »

yanela a écrit :Bon, au final, tu as raison Copacubana.... :oops:
j'ai eu des messages (dont un sur FB) qui m'ont signalé qu'l existait bel et bien des hommes qui te font perdre le rythme au cours d'une danse.... 8O :smt119

alors perso , je vais résumer en quelques mots: si vous n'avez pas le rythme, d'avance vous êtes foutus! vous ne pouvez pas devenir de bons danseurs!!! lol

Dieu merci que je sois une fille car difficile d'être un meneur!!!
Merci pour ton C/R que j'avais lu avec attention Yanela. :smt038

Je voudrais encourager les danseurs qui n'ont pas le rythme en leur rappelant les cours d'écoute musicale :smt020 de Luna par exemple qui pourraient les aider.
(Vous n'êtes pas foutus les garçons..... y'a toujours moyen!)

yanela
Gold
Gold
Messages : 1300
Enregistré le : dim. mai 04, 2008 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : yanek revila, nichito, isaac, mario, mikael fonts, alex lima, emilito...

madeline, diana, karem ortiz...

elio revé
habana de primera
pupy y los son son
la calle real
tirso duarte
cubanismo
Localisation : BERGERAC
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Une sourde pas comme les autres!

Message par yanela »

Petits discours de Yanek rédigé par futuresalsera que je remercie infiniment, lors du WE à Timbayonne:

"Bueno, antes de empezar, quiero darles algunas explicaciones a propocito de la salsa cubana.
En la salsa cubana, siempre hay desplacamiento circular, si no, no es casino.
La pareja mueve en el senso del reloj... siempre movimiento.
Pero mira, estoy caminando, nada mas que caminar... no salto, no me apuro, camino. Y el movimiento basico de la figura, para que sea exactamente correcto, se hace en el 3 o el 7.
Hacemos pasos cortos, sobre todo cuando es rapido.
Por fin, lo esencial es la distancia entre el hombre y la mujer. Hay que mantener una proximidad para tener control y poder mover sin tenciones en los brazos...
En las combinaciones, hay une parte de estilo, estilo de los 2, y una parte de pasos para hacer una figura. La combinacion de todo eso, eso es el secreto de la rueda de casino".

"Basico, simple, no? Como siempre!"

"Reggaeton"....!

"Vamos pa' qua... pero supra mega extra lentamente... 123 567... se fue!"

"Pero mira, en ese dilequeno, el estilo es a la initiativa de la mujer, que se va ella misma... tiene que hacerlo ella... pero controla su movimiento unicamente en ese paso! ):
Hay gente que dice que en la salsa cubana solo el hombre es el que manea, y... es un error!"

"El movimiento el mas fundamental en el mundo... meneo... cintura... cintura cintura cintura... ah! "
"Y tu que haces: solo estas mirando? No, las mujeres tambien tienen que trabajar! Vamos... cintura, cintura, cintura... ah, control!):" :lol: "


Voilà mes amis entendants, vous croyez que je saisis un seul mot de l'intervenant ou du traducteur même français lors des stages ou des soirées ... non, je ne comprends rien du tout...alors si certains d'entre vous ont le courage de m'envoyer tout ce qui peut passer dans votre tête, des mots, des détails, des explications, des commentaires....que vous avez retenus lors des cours ou des stages concernant la salsa, le son, le casino, toute la timba quoi..., je vous en serais infiniment reconnaissante...!
Je commence à être fatiguée de toujours deviner dans la vie, d'être constamment en poste d'observatrice pour deviner le terme ou le sens de l'action ou autre...et de l'interpréter seule...!
Vous devez vous dire: "ceci n'est pas important, ou cela est trop évident ou inutile ou trop simple ou trop connu....", pour moi TOUT a de la valeur car souvent, ce sont les choses ou les mots les plus simples ou les plus connus qui éclaircissent ma position d'ignorante, faute de vocabulaire ou d'explication non captés!!! n'importe quel truc timbesque qui vous traversera l'esprit me sera toujours la bienvenue et enrichira toujours d'une manière ou d'une autre mon maigre vocabulaire timbesque et mon minuscule savoir culturel cubain...!

Merci par avance à vous tous pour tout ce que vous pourrez faire pour moi et sans aucun doute pour d'autres sourds qui sont de plus en plus nombreux à se lancer dans la timba...!
yanela qui n'entend rien mais qui a le rythme dans sa peau...

yanela
Gold
Gold
Messages : 1300
Enregistré le : dim. mai 04, 2008 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : yanek revila, nichito, isaac, mario, mikael fonts, alex lima, emilito...

madeline, diana, karem ortiz...

elio revé
habana de primera
pupy y los son son
la calle real
tirso duarte
cubanismo
Localisation : BERGERAC
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Une sourde pas comme les autres!

Message par yanela »

On demande pour visionner photos, vidéos, articles et autres, mon nom et mes références sur Facebook...!

Les voici:

http://www.facebook.com/profile.php?id= ... 1554067697

J'espère vous régaler avec mes photos et autres au sujet des festivals de salsa sur FB...et merci les amis pour votre intérêt...et votre soutien!

La salsa fait V I V R E !!! Viva la S A L S A !!!!! Merci Madame la Salsa!!! (loool)

Merci C U B A! Merci les Cubains!!!

Un grand merci à tous les profs cubains en France, en Europe et à Cuba, à tous les musiciens cubains, à tous les musiciens français (OKILAKUA, AFINCAO, LA MECANICA LOCA...), la Calle Real...etc et le site Fiestacubana...!!!
yanela qui n'entend rien mais qui a le rythme dans sa peau...

nuts
Bronze
Bronze
Messages : 29
Enregistré le : ven. févr. 12, 2010 8:38 pm
Artiste(s) préféré(s) : elio reve jr y su charangon, yoruba andabo, los van van, pupy y los que son son, la calle real
Localisation : somewhere over the rainbow
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Une sourde pas comme les autres!

Message par nuts »

Pour répondre à quelques trucs,

oui miss Yanela tu entendais bien la clave dans les cours de bergerac pour deux raisons la premiere est que je frappais tres fort et la deuxieme est que le parquet de la salle de danse de bergerac est très leger et tout ce que l'on faisait pouvait se ressentir par le sol

petit conseil pour les cavaliers de Yanela, si jamais la musique deviens trop douce et qu'elle n'entend pas, battez le rythme avec votre index et elle se débrouillera comme un chef.

Et pour ma part, ce qui fait que j'aime un morceau plus qu'un autre c'est le rapport au corps... je m'explique :
selon ce que veut exprimer une chanson il y a des instruments plus appropriés que d'autres et des mélodies qui expriment plus facilement la chanson. Lorsque c'est le cas, même sans comprendre les paroles je ressens ce qu'exprime la musique et pour le coup tt s'accorde et je peux me mettre à pleurer sur une chanson romantique alors que je ne peux traduire les paroles ("tu a lo tuyo yo" dans l'album "arrasando" de Van Van par exemple). Ensuite, comme je suis danseur et que j'aime les défis, je m'emporte plus facilement sur des musiques avec des changements de rythmes lorsque ceux ci sont fait avec finesse ("a matanzas" de l'album "de que estamos hablando" de elito ), je suis plutot du genre a faire attention aux instruments et à la mélodie qu'aux paroles (sans exagerer) et puis, je suis du genre traditionaliste donc lorsqu'il y a des liens rythmiques avec des styles afro-cubains ça me met en transe ("de la havana a matanzas" de Van Van) bref il y a effectivement pleins de facteurs qui font qu'une musique va me parler (et tu devrais essayer "vamos a gozar" de pupy, je penses que rien ne t'echapera dans ce morceau)

en réalité ce n'est pas que j'entends mal met j'ai du mal à distinguer certaines subtilité dans des phrases, il m'arrive souvent de comprendre en faisant le lien entre les quelques mots que j'ai distingué mais bizarrement pour ce qui est de la musique, je n'ai aucun problème.

(desfois avec Mawah, on te parlais sans le son, les autres il faut tester c'est très reposant :D )


besitos à tous et maintenant que tu es revenus plus forte de Cuba, il va falloir inverser les rôles et ce sera toi ma prof :roll: )
La musica llamada changui, es buena, y medicinal ....

yanela
Gold
Gold
Messages : 1300
Enregistré le : dim. mai 04, 2008 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : yanek revila, nichito, isaac, mario, mikael fonts, alex lima, emilito...

madeline, diana, karem ortiz...

elio revé
habana de primera
pupy y los son son
la calle real
tirso duarte
cubanismo
Localisation : BERGERAC
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Une sourde pas comme les autres!

Message par yanela »

nuts a écrit :Pour répondre à quelques trucs,

oui miss Yanela tu entendais bien la clave dans les cours de bergerac pour deux raisons la premiere est que je frappais tres fort et la deuxieme est que le parquet de la salle de danse de bergerac est très leger et tout ce que l'on faisait pouvait se ressentir par le sol
Donc la majeure partie du temps, je n'entends absolument rien lors des stages...vu l'environnement des lieux de stages..., du matériel hi-fi...et ne comprends rien surtout de la bouche invisible des profs souvent difficiles à comprendre même s'ils me regardent ou si je les vois dans la glace car parlent trop vite ......aussi les intervenants ne notent rien comme tu le faisais pour les claquettes et la salsa sur un tableau mobile...! il ne me reste plus qu'à les imiter lors du cours...et dommage que la plupart des profs ne prenne plus de temps pour rectifier les mauvaises positions ou autres ou à l'inverse, n'insiste pas assez sur des points fort importants pour donner plus de style ou de grâce...Nichito, Madeline, Mario, Jorge, Mickaël Font, Juanito Ramos le font eux (ils ne continuent pas si on ne cherche pas à se rectifier d'une certaine manière...ils reviennent même sur le point de départ! 8O ); aussi, pendant le cours, tous les éléments sur lesquels les profs font des petits commentaires sur l'histoire, les origines ou autre de la culture cubaine pour le respect de cette dernière m'échappent totalement...ben, j'essaie de m'instruire autrement grâce à Internet, FC surtout...

nuts a écrit :petit conseil pour les cavaliers de Yanela, si jamais la musique devient trop douce et qu'elle n'entend pas, battez le rythme avec votre index et elle se débrouillera comme un chef.
Nuts, toi, t'es doué mais ce conseil est très difficile à suivre...le mieux est que le cavalier me guide en me tenant bien la main et en me faisant bien sentir le rythme surtout en dansant; il y en a qui ont compris que si je vais trop vite, ils me "corrigent" avec un propre casino ou un enchoufla tout simplement...(j'ai horreur de ceux qui tiennent à peine la main ou qui sont trop doux...les Cubains tiennent tous fort la main...un des profs que j'ai eu à Cuba m'"engueulait" chaque fois que nos mains ne se collaient pas à fond...; quand je lui ai montré qu'en France, il fallait tenir à peine la main du cavalier, il a dit "zéro"! 8O en effet, il y a une différence énorme entre bien tenir la main d'une danseuse très coooool dans ses déplacements et la main d'une personne dansant toute tendue, crispée dans ses propres mouvements!!!!!! Perso, un danseur qui croit bien faire en tenant à peine la main de sa partenaire se trompe de beaucoup...! Revisionnez les vidéos et observez les mains des danseurs pros comme Mickael Font, Mario, Yanek avec leurs partenaires respectives: pas une seule fois, on voit les mains des couples se frôler à peine!!!
Je profite de cette occasion pour rappeler que malheureusement, je ne reconnais pas la musique d'une salsa ou d'une autre danse et que je ne peux compter que le rythme propre à chaque danse comme je l'ai déjà cité plus haut... c'est pourquoi je demande souvent au cavalier qui m'invite dès le début du morceau ce que c'est comme danse car le rythme seul appris en cours est mon unique instrument de danse...vous allez dire "mais yanela, le rythme du chachacha n'est pas le même que celui du merengué...!" oui, mais je dois vous avouer que finalement après 2 ans d'expériences sur les pistes de danse, je ne ressens rien du tout de la musique et les vibrations sont souvent imperceptibles...c'est triste peut-être pour vous mais pour moi, c'est un vrai régal et du pur plaisir de danser...en espérant que je ne vous ai pas trop déçus, messieurs les danseurs...! les seuls moments où je peux "entendre" quelque chose d'un morceau musical, c'est lorsque je mets mes mains sur les enceintes ou carrément en me mettant contre ces dernières...

nuts a écrit :Et pour ma part, ce qui fait que j'aime un morceau plus qu'un autre c'est le rapport au corps... je m'explique :
selon ce que veut exprimer une chanson, il y a des instruments plus appropriés que d'autres et des mélodies qui expriment plus facilement la chanson. Lorsque c'est le cas, même sans comprendre les paroles je ressens ce qu'exprime la musique et pour le coup tt s'accorde et je peux me mettre à pleurer sur une chanson romantique alors que je ne peux traduire les paroles ("tu a lo tuyo yo" dans l'album "arrasando" de Van Van par exemple). Ensuite, comme je suis danseur et que j'aime les défis, je m'emporte plus facilement sur des musiques avec des changements de rythmes lorsque ceux ci sont faits avec finesse ("a matanzas" de l'album "de que estamos hablando" de elito ), je suis plutot du genre à faire attention aux instruments et à la mélodie qu'aux paroles (sans exagèrer) et puis, je suis du genre traditionnaliste donc lorsqu'il y a des liens rythmiques avec des styles afro-cubains, ça me met en transe ("de la havana a matanzas" de Van Van) bref il y a effectivement pleins de facteurs qui font qu'une musique va me parler (et tu devrais essayer "vamos a gozar" de pupy, je pense que rien ne t'échappera dans ce morceau)

en réalité ce n'est pas que j'entends mal mais j'ai du mal à distinguer certaines subtilités dans des phrases, il m'arrive souvent de comprendre en faisant le lien entre les quelques mots que j'ai distingués mais bizarrement pour ce qui est de la musique, je n'ai aucun problème.
Tu l'as trouvé toi-même ma réponse en ce qui concerne mes préférences musicales: "Et pour ma part, ce qui fait que j'aime un morceau plus qu'un autre c'est le rapport au corps"
Je reviendrai ultérieurement sur ce point car beaucoup à dire là-dessus...OK Nuts, je vais étudier "Vamos a gozar" et merci!
nuts a écrit :(desfois avec Mawah, on te parlait sans le son, les autres il faut tester, c'est très reposant :D )
Looool, p'tt coquin, va!!! t'inquiète, de plus en plus de gens vous imitent, de près ou de loin!!! 8) mais il y en a qui oublient encore ma surdité: ils n'ont pas compris que ça ne sert à rien de crier derrière moi pour m'appeler ou de vouloir me parler dans l'oreille lorsque le milieu est bruyant!!!! :evil: grrrrrr

nuts a écrit :besitos à tous et maintenant que tu es revenus plus forte de Cuba, il va falloir inverser les rôles et ce sera toi ma prof :roll: )
looooooool, tu plaisantes, Nuts!!!! j'ai encore beaucoup de travail....pour être à la hauteur des bons salseros! de toute façon, on n'atteint jamais la perfection absolue et comme dans toute vie, on ne sait presque rien à sa propre mort: on n'a jamais fini d'apprendre....! Merci infiniment Nuts pour ton commentaire! il me tarde de te revoir, tu me manques beaucoup Nuts!!! besitoooooos à vous tous aussi!!!
yanela qui n'entend rien mais qui a le rythme dans sa peau...

yanela
Gold
Gold
Messages : 1300
Enregistré le : dim. mai 04, 2008 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : yanek revila, nichito, isaac, mario, mikael fonts, alex lima, emilito...

madeline, diana, karem ortiz...

elio revé
habana de primera
pupy y los son son
la calle real
tirso duarte
cubanismo
Localisation : BERGERAC
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Une sourde pas comme les autres!

Message par yanela »

Voilà un type de commentaire à propos des danses que j'aimerais voir se multiplier sur ce site... :oops: :?

Un grand merci à Arándana pour sa contribution qui est très loin d'être modeste pour moi personnellement trouvée dans: http://www.fiestacubana.net/forum/viewt ... 239#p74239 : : :D :P =D> :smt023 :wink:

"Je fais remonter ce sujet pour y apporter ma modeste contribution.
Hier j'ai appris un truc super intéressant sur le Changüi en tant que danse !! Donc je le fais partager : qui sait, ça pourrait motiver de futurs Changüiseros, qui manquent cruellement sur les pistes ! (certes, messieurs les modérateurs, nous sommes dans la section musique, mais je n'ai pas trouvé de sujet approprié... et puis, je ne ferai qu'expliciter et élargir un poil ce qui a déjà été écrit et/ou débattu)
Bon, je précise tout de suite que je ne suis pas spécialiste, mais Nichito, lui, l'est 8) évidemment, je n'écris pas sous sa dictée, mais il me semble à présent avoir bien compris ce que sa patience a bien voulu me répéter (encore et encore... ^^), et qui pourrait intéresser tous les amoureux de cette musique !
Sous toute réserve de bêtises dues à ma mémoire déformante !

D'abord, un petit rappel : on sait tous que le Changüi se danse à contre-temps, comme le Son. Mais, contrairement à ce que peuvent affirmer certains, ce n'est pas une version dynamique du Son (qui a dit que le Son était mou et qu'on devait sauter partout pour danser le Changüi ??) ! Et même absolument pas ! Le Changüi, c'est une danse de feignant : il ne faut pas lever les pieds, ni plier les genoux, ni bouger le torse..., bref il ne faut pas marquer le contre-temps avec la même "intensité" que dans le Son. En onomatopées, ça donnerait : pour le Son : TA-ti-ti TA-ti-ti... ; pour le Changüi : taaa-ti-ti taaa-ti-ti...
Pbooj a parlé des "accents nonchalants" de la danse, et il me semble que l'expression est tout à fait appropriée : le déhanché tombe tout naturellement et le corps est relâché pour que l'énergie circule (donc la tête oscille un peu).
Après, il y a des variations, mais il me semble que ce que je viens de décrire est la base.
ça semble tout bête, et pourtant... #-o

Or, j'ai découvert hier qu'il existe à Cuba une deuxième forme de Changüi dansé !! :lol:
Toujours selon Nichito, le Changüi décrit ci-dessus s'apparenterait à un "Changüi profesional", puisqu'on pourrait définir un "Changüi campesino" (je sais, l'expression paraît redondante). Ce dernier se danse sur le temps, "como si fuera salsa", mais style Changüi ! #-o
En fait il s'agirait de marquer le 123-567 avec une tape du pied sur le 4 et le 8, en adoptant l'attitude guajira (un peu comme à cheval, avec l'énergie qui remonte dans le torse)...

Curieux, n'est-ce pas ? Je n'avais jamais vu une telle manière de danser le Changüi !!
Les chanceux qui ont déjà assisté au festival du Changüi à Guantanamo, aviez-vous remarqué ce phénomène, ou est-ce marginal ? :roll:"

En plus, j'adore le changui...que j'ai eu la chance d'avoir dansé à Santiago...
yanela qui n'entend rien mais qui a le rythme dans sa peau...

yanela
Gold
Gold
Messages : 1300
Enregistré le : dim. mai 04, 2008 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : yanek revila, nichito, isaac, mario, mikael fonts, alex lima, emilito...

madeline, diana, karem ortiz...

elio revé
habana de primera
pupy y los son son
la calle real
tirso duarte
cubanismo
Localisation : BERGERAC
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Une sourde pas comme les autres!

Message par yanela »

Voici un site que j'apprécie énormément car son auteur, Fabrice Hatem, répond enfin à la plupart des questions que je me posais sur la salsa, les bases, la technique, l'apprentissage même, les danseurs, la musique.....sur tout quoi mais de façon claire et simplifiée !
http://www.facebook.com/profile.php?id= ... 0947185559

Voilà deux exemples de liens de ce site:
- sur Johnson Mayet : Transmettre la tradition rumbera
http://www.facebook.com/notes/fabrice-h ... 9976198457

- sur des figures de la salsa cubaine, avec commentaire approprié à chaque figure:
http://www.facebook.com/notes/fabrice-h ... 2809624507
http://fabrice.hatem.free.fr/index.php? ... &Itemid=73:

J'ai confié à Fabrice qui est d'une rare et remarquable générosité, mon sévère handicap qui m'empêchait toute compréhension de la parole lors des stages...Je lui ai fait part aussi de mon immense désespoir sur votre silence à mes requêtes de compte rendus explicatifs des stages, de vidéos sur ces cours (sauf un qui s'y reconnaîtra!) alors que la plupart d'entre vous me sait très discrète donc pas de risque de divulgation de vos "trésors secrets" par la suite..! :( :cry: :smt010
yanela qui n'entend rien mais qui a le rythme dans sa peau...

Leonel
Staff
Staff
Messages : 2866
Enregistré le : ven. nov. 18, 2005 8:00 am
Localisation : Antibes
Status : Hors ligne

Re: Une sourde pas comme les autres!

Message par Leonel »

Effectivement Fabrice Hatem publie de tres beaux portrait de Rumberos et de Soneros qui ont atire mon attention.. Et qui méritent d'être mis en valeurs sur FiestaCubana.net :wink:

Un très bel esprit doté d'une très belle plume au service d'un aprentissage respectueux, profond et humble ! =D> =D>

Répondre