Pascualito Cabrejas y Tumbao Habana - Lo Que Te Paso Conmigo

Répondre
Avatar du membre
Abanico
Silver
Silver
Messages : 508
Enregistré le : ven. août 08, 2008 7:00 am
Localisation : Paris
Contact :
Status : Hors ligne

Pascualito Cabrejas y Tumbao Habana - Lo Que Te Paso Conmigo

Message par Abanico » ven. févr. 26, 2010 11:35 pm

Lo que te paso conmigo
Album : Tumbao Habana
Image
Mot-clés : Traduction - paroles - letras - transcription - Palabras-clave : traducción – letras - transcripción - Keywords : translation - lyrics - transcription

En écoute ici :
http://www.deezer.com/fr/#music/result/ ... 0te%20paso

Il existe une vidéo aussi, mais si vous ne connaissez pas ce morceau, préférez la version album ci-dessus :
%3Cobject%20width=%22425%22%20height=%22344%22%3E%3Cparam%20name=%22movie%22%20value=%22http%3A//www.youtube.com/v/EReUzvDJ_Ew&hl=fr_FR&fs=1&%22%3E%3C/param%3E%3Cparam%20name=%22allowFullScreen%22%20value=%22true%22%3E%3C/param%3E%3Cparam%20name=%22allowscriptaccess%22%20value=%22always%22%3E%3C/param%3E%3Cembed%20src=%22http://www.youtube.com/v/EReUzvDJ_Ew&hl=fr_FR&fs=1&%22%20type=%22application/x-shockwave-flash%22%20allowscriptaccess=%22always%22%20allowfullscreen=%22true%22%20width=%22425%22%20height=%22344%22%3E%3C/embed%3E%3C/object%3E


A l’occasion de l’une des rares venues de Tumbao Habana (concerts des 27/02/10 à Montpellier et 28/02/10 à Paris), voici en toute urgence une traduction de dernière minute. Il s’agit d’un des premiers titres de ce Tumbao Habana sur leur premier album éponyme. Pas sûr du tout qu'ils l'a jouent, mais c’est la seule transcription que j’ai trouvé toute faite sur le net ;-), je n'ai pas eu assez de temps pour m'attaquer à une transcription du dernier album Mambo Duro... :cry: (j'aurai bien traduit "la familia cubana").

Le début de la traduction est un peu bizarre, car un peu lyrique et poétique… En fait tout le long de la chanson on bascule entre 2 interprétations : est-ce qu’il ce qui s’agit d’une rupture où le chanteur nargue la fille (un peu comme dans Fin Del Juego de Tirso Duarte) ? Ou bien s’agit-il plutôt d’une déclaration d’amour ? J’opte pour le deuxième choix malgré les apparences « macho » propre à la Timba cubaine. Au début le monsieur roule les mécaniques et dit avec ses gros sabots à la dame « tu es tombé dans mon piège, je suis trop un beau gosse, tu vois, tu ne peux pas résister, ne lutte pas…. ». Mais au final, ce qui transparait, c‘est que cette aventure qu’il(s) voulai(en)t a priori d’un soir, s’est finalement transformée en une véritable histoire d’amour. Une belle déclaration d’amour finalement pour celle qui l’a fait changé.


**********************************************


Sentado a la mesa viene a mi mente
Assis à table, il m’est (re)venu à l’esprit
Aquel momento cuando pensaste que todo era un juego
ce temps où je pensais que tout était un jeu
Que podrías olvidar
(et) que tu pourrais oublier

Lo que te paso conmigo
Ce qui s‘est passé avec moi
Tropezando en un mismo sentido
Tombant sur un même sentiment
Fue ocupando lugar lo inevitable
fut occupant un lieu inévitable
Es que en la vida no todo se sabe
car on ne peut pas tout savoir dans la vie

Lo que te paso conmigo
Ce qui s’est passé avec moi
Un loco desafiando al destino
Un fou défiant le destin
Conquistando en tu vida el sitio añorable
conquérant dans ta vie le lieu de nostalgie
Pues cada cual tiene lo que se gane
(alors) chacun reçoit ce qu’il mérite

**********************************************

[Mambo]

Pero solo recuerda que con el tiempo
Mais souviens toi qu’avec le temps
Hemos logrado hacer el camino
nous sommes parvenu à faire le chemin
De la inmensa ternura que nos hace acariciar
de l’immense tendresse qui nous nourri

Lo que te paso conmigo
Ce qui s’est passé avec moi
Atrapada en mi red sin testigos
Attrapé dans mon filet sans témoins
Se resiente en mi lecho amante insaciable
cela se ressent dans mon lit d’amant insatiable
Que sin pensar llegas para quedarte
sans penser que tu es venu pour rester

Lo que te paso conmigo
Ce qui s’est passé entre nous
Que pasión sentimiento infinito
quelle passion ce sentiment infini
Fue tu aroma que entregas hoy noche y día
fut ton parfum que tu délivres nuit et jour
Yo soy tu todo, quien lo diría
Je suis ton tout, qui l’aurait cru

**********************************************

[Montuno]

[Coro 1 : ]
Tu que te pensaste que en el juego del amor ganarías
Toi qui te disais que tu gagnerais au jeu de l’amour
Apostaste mal, quien lo diría
Tu as mal visé, qui l’aurait cru

Serénate, serénate que no te conviene
Soi sereine, apaise ce qui ne te convient pas

[Coro 1]

En el amor siempre gana quien mas amó
En amour, le gagnant est toujours celui qui a le plus aimé
Y ese siempre fui yo
et cela fut toujours moi

[Coro 1]

Ya ves ahora vives pensando en mí, en mí, en mí
Tu vois maintenant, tu vis en pensant à moi, à moi, à moi

**********************************************

[Mambo]

[Coro 2 : ] (une phrase en alternance avec le montuno)
Apostaste mal
Tu as mal visé
Quien lo diría
qui l’aurait cru
Vives pensando en mí
Tu vis en pensant à moi

¿Que tal ? Te fue mal, muy mal… ?
Comme cela va ? Ca fait mal, très mal… ?

Una niña como tu dando su brazo a torcer, porque seria
Une petite comme toi reconnaissant ses propres erreurs, pourquoi sérieusement

De que vale tener y tener y tener
A quoi cela mène t-il de tenir et tenir et tenir

Oye pa’ que te haces si tu no tienes con que, con que
Ecoute, pourquoi que tu te fais cela si tu ne résistes pas

Y me decías que no que no querías que no, ya ves
Et ne me dis pas que tu ne m’aimes pas, que non, tu (le) vois déjà

No, no me lo propuse, fue que te toco el destino te marco, te choco
Non, je ne l’ai pas voulu, c’est le destin qui t’a touché, qui t’a marqué, qui t’a heurté

Ahora mira y dime que, que te paso
Maintenant regarde et dis moi qu’est-ce qui t’arrive

pero dime, dime por que razon
mais dis-moi, dis-moi pour quelle raison

**********************************************

[Coro 3 : ]
Vives pensando en mi
Tu vis en pensant à moi

[Tumbao]

**********************************************

[Coro 4 : ] (x3)
Lo que sucedió (x2)
Ce qui est arrivé
lo que te pasó, te paso conmigo
Ce qui t’est arrivé, cela passé avec moi

Mira ! Mecanica nacional
Ecoute-moi çà ! La mécanique nationale (le surnom du groupe)

[Coro 5 : ] (x 5)
te paso conmigo
cela passé avec moi

**********************************************
Mira : te dare mucho mas que lo que tu mereces
Ecoute : je te donnerai beaucoup plus que ce que tu mérites

[Coro 6 (rap) : ] (x2)
Te tirare el dos y el tres
Je tirerai le 2 et le 3 (référence aux dominos ?)
nada repetido
sans redoubler
Te metere el pasillo
???
Porque esto es, como es, a lo criollo
Parce que cela est comme çà, à la créole

A lo cubano !
à la cubaine

¡ Di quien soy !
Dis qui je suis !

[Coro 7 : ] (x10)
Soy Tumbao Habana
Je suis Tumbao Habana

Mecanica nacional…Vamos…
La mécanique nationale..Allez…




Avatar du membre
arnaudwed
Gold
Gold
Messages : 1068
Enregistré le : mer. avr. 02, 2008 7:00 am
Artiste(s) préféré(s) : Trop nombreux ... croyez moi
Localisation : Courbevoie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Pascualito Cabrejas y Tumbao Habana - Lo Que Te Paso Conmigo

Message par arnaudwed » dim. févr. 28, 2010 4:26 pm

Abanico ... quelle productivité 8O 8O 8O

Respect :D
Entre la Rumba y el Son - El Son de Altura - Adalberto Alvarez y su Son

Répondre