[CD] Elio Reve y su Charangon De que estamos hablando

Maximus
Silver
Silver
Messages : 803
Enregistré le : mar. déc. 12, 2006 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : Pupy y los que son son, La Charanga Habanera, Tirso Duarte, Los Van Van, Elio Revé y su Charangon, Bamboleo, Azucar Negra, Michel Maza, Dan Den, Maykel Blanco y su SalsaMayor, Adalberto Alvarez y su son
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [CD] Elio Reve y su Charangon De que estamos hablando

Message par Maximus » mer. nov. 10, 2010 2:26 pm

Dernier message de la page précédente :

dobleF a écrit :
A moins que ma version d'album soit très spécifique...
:lol: :lol: oui je crois que tu n'as pas le même CD que moi

Pour ma part, j'adore ce dernier album, je n'ai pas trop ressenti (sur l'ensemble de l'album) le fait que les textes soient moins fournis que sur le précédent. Exception faite sur Agua pa' Yemaya et Niña relajate qui se ressemblent beaucoup sur la structure et qui ont en effet peu de "texte". C'est vrai que les 3 des 4 titres chantés par El Niño sont globalement assez proches. Rumba a Matanzas est pour moi magnifique, comme l'était le sancochar boniato de 2007...

De qué estamos hablando me rappelle le style de Fresquecito, le thème est le même, la saveur reste la même avec un Dago toujours aussi efficace.

Je suis très très fan de Ya sé cantar, ya sé bailar, Susel avec ses quelques "faux airs vocaux" de Yeni Valdes, interprète pour moi un morceau sublime, qui est je pense mon préféré de l'album. Je révise souvent mes gammes grâce à elle lol (Do Sol, Ré Sol, Si Mi La Si Do !)

J'aime beaucoup également le son montuno Open de Door, chanté par Sinsonte, les textes sont sympas (une histoire amusante) et le montuno est très bon.

Je suis moins fan de mi amiga chichi (sauf peut-être la fin) et de la boda en bicicleta (peut-être trop entendu depuis 3 ans) et par contre j'adore la reclamacion del changuï.

Donc, globalement, un bon album pour moi, effectivement très orienté "bailable" pour les morceaux d'El niño + De qué estamos hablando. On verra en effet comment vieillit cet album par rapport au précédent mais surtout par rapport à "Se sigue comentando". J'ai encore ré-écouté ce matin 1999 et Mi vecina, sans parler de Tu zorreo ou même A mi lo mismo me da, et ça c'est du lourd ! :D :D


_____________________________________________________________________________________________________
Timba Para Siempre [web radio]* - Timba, Songo, Changüí, Son, Reguetón, Conga, Rumba y Cha Cha Chá… A lo cubano!


arnaudwed
Gold
Gold
Messages : 1068
Enregistré le : mer. avr. 02, 2008 7:00 am
Artiste(s) préféré(s) : Trop nombreux ... croyez moi
Localisation : Courbevoie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [CD] Elio Reve y su Charangon De que estamos hablando

Message par arnaudwed » mer. nov. 10, 2010 2:54 pm

Merci Maximus et Leonel car je me rend compte dans vos commentaires que vous prenez le temps de citer tous les titres et d'exprimer les différentes sensations ... ce qui démontre bien que l'album est bien plus riche que "agua pa'yemaya" :D

d'où ma "question" à dobleF : tu es sûr que tu as écouté tout l'album ou seulement ceux qui passent en soirée ? :lol:
Dans tous les styles de musique, on est attaché par les sentiments aux anciens morceaux donc je ne me fais pas de souci sur ton discours dans 2/3 ans :lol:

Concernant Cubamemucho ... tu as remarqué que la play list de l'album original est différente de celle qui circulait sous le manteau ? Car pour information, ce morceau a été retiré ;)

Concernant les dédicaces, c'est de plus en plus fréquent car c'est aussi une caractéristique des musiques populaires (rumba, changuï, son, etc.) tels que je l'expliquais avant. Ils remercient ceux qui ont fait naître cette musique et ceux qui continuent à la diffuser par ces temps où le reggaeton gagne du terrain. Je pense que c'est une explication.

En afrique, ça porte le nom de griots : ils sont gardiens de l'héritage de la communauté qu'ils se transmettent de père en fils oralement (faute d'écriture) sont présents dans les principales circonstances, de la vie : circoncision, excision, mariage, funérailles ... , et cela malgré l'islam et le christianisme.
Aujourd'hui, ils en existent encore et ils se permettent en plus de faire des dédicaces pour flatter un tel ou un autre pour tel ou tel raison.

Pour ma part, si ça permet de faire perdurer la timba ... je préfère mille fois que ce soit l'artiste qui fasse le griot que le DJ qui prend le micro pour me souler :evil:

Situation extrême à éviter : vous avez déjà écouté le morceau d'Alexander Abreu où le refrain est "DJ Melao ! Melao ..." ? Estrenooo LOOOL >>> il existe vraiment et disponible sur le site officiel de Melao :?

Petite anecdocte : sur la pochette du CD original, sur le côté, c'est écrit CHARANON et non CHARANGON :?
Entre la Rumba y el Son - El Son de Altura - Adalberto Alvarez y su Son

dobleF
Gold
Gold
Messages : 1001
Enregistré le : jeu. déc. 22, 2005 8:00 am
Localisation : paris
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [CD] Elio Reve y su Charangon De que estamos hablando

Message par dobleF » mer. nov. 10, 2010 3:18 pm

arnaudwed a écrit : d'où ma "question" à dobleF : tu es sûr que tu as écouté tout l'album ou seulement ceux qui passent en soirée ? :lol:
Dans tous les styles de musique, on est attaché par les sentiments aux anciens morceaux donc je ne me fais pas de souci sur ton discours dans 2/3 ans :lol:
Non mince, j'adore parler sans savoir :P attention au snobisme, personne ne détient la vérité ;-)
arnaudwed a écrit : Concernant Cubamemucho ... tu as remarqué que la play list de l'album original est différente de celle qui circulait sous le manteau ? Car pour information, ce morceau a été retiré ;)
Ce qui n'enlève rien au fait que ce titre existe et est largement diffusésur la toile :wink:
arnaudwed a écrit : Concernant les dédicaces, c'est de plus en plus fréquent car c'est aussi une caractéristique des musiques populaires (rumba, changuï, son, etc.) tels que je l'expliquais avant. Ils remercient ceux qui ont fait naître cette musique et ceux qui continuent à la diffuser par ces temps où le reggaeton gagne du terrain. Je pense que c'est une explication.
Les dédicaces existent depuis toujours oui certes..(?).
Cubamemucho est antireggaeton c'est bien connu y a qu'à exouter leur hymne :-))
Pour moi la timba c'est avant tout de l'authenticité sans compromis, je vois pas ce que le reggeaton à avoir la dedans. Perso si la Timba devient une succession de dédicace aux businessman il n'y aura pas besoin du reggaeton pour tuer le genre.D'ailleurs la plupart des groupes Timba font du reggeaton maintenant meme Pedrito Calvo :-))
La Timba a de longues et belles années devant elle et vive la Revé!!!!

arnaudwed
Gold
Gold
Messages : 1068
Enregistré le : mer. avr. 02, 2008 7:00 am
Artiste(s) préféré(s) : Trop nombreux ... croyez moi
Localisation : Courbevoie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [CD] Elio Reve y su Charangon De que estamos hablando

Message par arnaudwed » mer. nov. 10, 2010 4:02 pm

dobleF a écrit : Non mince, j'adore parler sans savoir :P attention au snobisme, personne ne détient la vérité ;-)
Heureusement que j'ai mis des émoticônes :lol: :lol: :lol: c'était une boutade :wink:
dobleF a écrit : Ce qui n'enlève rien au fait que ce titre existe et est largement diffusésur la toile :wink:
C'est pas faux mais je préfère me dire qu'il n'a jamais existé tout comme celui d'Alexander :(
dobleF a écrit : Pour moi la timba c'est avant tout de l'authenticité sans compromis, je vois pas ce que le reggeaton à avoir la dedans. [...]
La Timba a de longues et belles années devant elle et vive la Revé!!!!
Sans compromis ??? Tu sais très bien qu'il faut des compromis en musique et en danse sinon ces groupes vont mourir ... :(
Influence ? Stratégie pour rester dans la course ? Je ne sais pas mais dans tous les cas, nous sommes d'accord sur le fait qu'il ne faut pas faire un morceau intégralement dénaturé ou exclusivement dédié à la dédicace !
Entre la Rumba y el Son - El Son de Altura - Adalberto Alvarez y su Son


Leonel
Staff
Staff
Messages : 2866
Enregistré le : ven. nov. 18, 2005 8:00 am
Localisation : Antibes
Status : Hors ligne

Re: [CD] Elio Reve y su Charangon De que estamos hablando

Message par Leonel » mer. nov. 10, 2010 4:12 pm

dobleF a écrit : Perso si la Timba devient une succession de dédicace aux businessman il n'y aura pas besoin du reggaeton pour tuer le genre.D'ailleurs la plupart des groupes Timba font du reggeaton maintenant meme Pedrito Calvo :-))
Bien vu ! ajajajajaja

dobleF
Gold
Gold
Messages : 1001
Enregistré le : jeu. déc. 22, 2005 8:00 am
Localisation : paris
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [CD] Elio Reve y su Charangon De que estamos hablando

Message par dobleF » mer. nov. 10, 2010 4:21 pm

arnaudwed a écrit : Sans compromis ??? Tu sais très bien qu'il faut des compromis en musique et en danse sinon ces groupes vont mourir ... :(
Influence ? Stratégie pour rester dans la course ? Je ne sais pas mais dans tous les cas, nous sommes d'accord sur le fait qu'il ne faut pas faire un morceau intégralement dénaturé ou exclusivement dédié à la dédicace !
Je pense que tu as raison, meme si les groupes à Cuba n'ont pas de contraintes économique à proprement parlées.
Beaucoup de groupes s'exportent aussi très bien sans se sentir redevable de dédicaces.
Cela n'enlève rien au talent des artistes,je pense d'ailleurs que l'ultra "fan attitude" d'ici les destabilisent car s'exprimant de manière totalement différente qu'à Cuba.
Cette "fan attitude" et cette "starisation" ici n'est pas forcement malsaine, c'est juste notre manière à nous d'exprimer notre gratitude envers leur talent.
A Cuba, ils ont largement plus de fans, ils passent à la télé très regulierement, ils remplissent les plazas de la revolucion de toutes les villes de l'île..
En France un groupe pareil serait adulé, véneré à ce niveau popularité. Et pourtant là bas on peux les voir vivre très simplement, boire una cerveza tranquille dans un bar "en la calle"....jusqu'à ce que 2 touristes ne viennent se prendre en photos avec eux :-))

arnaudwed
Gold
Gold
Messages : 1068
Enregistré le : mer. avr. 02, 2008 7:00 am
Artiste(s) préféré(s) : Trop nombreux ... croyez moi
Localisation : Courbevoie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [CD] Elio Reve y su Charangon De que estamos hablando

Message par arnaudwed » mer. nov. 10, 2010 4:38 pm

J'ai alors une question : est-ce que cet album a moins de succès que les précédents à Cuba auprès du public (danseur ou pas) ? ... ça m'intéresse vraiment parce que j'ai cru comprendre que ça cartonne !

L'intérêt de la question est de savoir comment le public (ici et là-bas) acceptent ce "changement" vers une musique que je qualifie de "populaire" ! N'oublions pas que tous les groupes ont pour principal objectif de satisfaire le plus grand nombre.

On ne va pas s'attarder sur les dédicaces car ce n'est pas la question principale si je ne me trompe pas. Je pense que nous avont tous un seuil de tolérance en la matière car les dédicaces ont toujours existé.
Perso, je n'ai pas atteint la limite sauf pour 2 morceaux : "cubamemucho" d'Elito Revé et "dj melao" d'Alexander Abreu. Heureusement qu'ils ne sont jamais sortis en album :D
Entre la Rumba y el Son - El Son de Altura - Adalberto Alvarez y su Son

mankosky
Silver
Silver
Messages : 508
Enregistré le : mer. déc. 24, 2008 8:00 am
Localisation : Poissy
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [CD] Elio Reve y su Charangon De que estamos hablando

Message par mankosky » mer. nov. 10, 2010 4:44 pm

Je trouve aussi pour ma part que cet album est excellent et très équilibré. Même s'il a été pensé pour danser. "Esta música se hizo pa' que baila el bailador" comme le dit Elito dans De qué estamos hablando. Ce pendant, je pense qu'il contient de bon titres à musique à écouter aussi.

RECLAMACCION AL CHANGUI: Pour moi, là on attends le sumum de la sabrosura à l'écoute avec Chucho y Pancho Amat.

OPEN THE DOOR: La Revé sous Elito a souvent fait des morceaux plutôt rythmés. Là on a en plus une très bonne melodique. Tout ça avec la voix qui va avec (El sinsonte). Moi je suis fan de ce morceau. ça m'emporte.

RUMBA A MATANZAS: Rumba à mantazas va plus loin que A Sancochar Boniato, dans le sens de la fusion
de la rumba et du changüi (de Elio revé). Il n'a pas peut-être pas la même force que les morceaux de papa Revé qui y réservait une bonne place dans ses composition. Moi, j'aime le concept. On l'écoute et la danse.

LA BODA EN BICICLETA: Bizarrement, chez moi cette reprise n'a pas vieillit à l'écoute. Aujourd'hui encore mon morceau préféré de l'album, après plusieurs mois.

MI AMIGA CHICHI: Pour les grands groupes, je pense que c'est courageux et délicat de se lancer dans une fusion avec les raggaeton et autres... tout en restant fidèle à ses arrangements habituels.
Mi amiga chichi, surfe là dessus, tout comme "Un Loco con une moto", avec une histoire populaire et amusante. je le voit comme un clin d'œil de la revé à la jeunesse. Je dirai que c'est plutôt réussi vu qu'il a partagé avec le titre de Pupy pendant plusieurs mois la tête des Hit parades.

AGUA PA YEMAYA: Taillé pour un moment de partage entre Elito et son public à travers la benidiction.
Et ça passe plutôt bien. Et même en boîte ça passe. Les gens chantent et veulent "Agua bendita".
Et partage ce moment avec le Chararangon même en l'absence du prince du changüi.

Je ne suis pas très fan de NIÑA RELAJATE. je ne sais pas pourquoi. ça sonne à du déjà entendu.
Maximus a peut-être raison là dessus.
DE QUE ESTAMOS HABLANDO est un bon morceau. J'aurai souhaité qu'il ait un peu plus de force !!!

YA SE CANTAR YA SE BAILAR: Première curiosité: déjà c'est la première fois que j'entends une femme chanté dans le Charangon. Et en plus morceau est bon.

CUBAMEMUCHO: Elito avait expliqué les raisons ici sur FC via Lilimba. Il faudra que je retrouve le sujet.
En gros, c'était commercial: Le directeur de cubachose ... devait être l'impressario du charangon et ça ne l'a pas fait finalement. Heureusement que le morceau a disparu de la tracklist officiel (Parce que l'accord n'a pas été conclut ou à cause de l'accueil plutôt négatif du public, surtout en France ? Là c'est une autre question)

C'est vrai aussi qu'il y'a un peu plus de dédicaces sur cet album que les précédents. Et le Charangon n'en a pas besoin. Là je te rejoins dobleF. Heureusement que ça ne gâche pas encore le plaisir ... LOL
"Yo soy de la calle, soy de la escuela, soy del barrio, y de la universidad. Y porque cante mi rumba, no me llamen marginal. "

Leonel
Staff
Staff
Messages : 2866
Enregistré le : ven. nov. 18, 2005 8:00 am
Localisation : Antibes
Status : Hors ligne

Re: [CD] Elio Reve y su Charangon De que estamos hablando

Message par Leonel » mer. nov. 10, 2010 5:04 pm

Arnaud,

C'est vrai qu'en Afrique les griots ont un fonction officielle de chanter, danser, jouer les louanges des grandes familles... A ce titre la lecture de "L'enfant Peul" d' Amadou Ampate Ba a été une révélation pour moi !

Toutefois, ces traditions se transposent que très modérément à Cuba, même si la reconnaissance et l'hommage est omniprésent dans la Musique Cubaine...

C'est habituellement fait de manière plus subtile que la composition d'un morceau complet pour des commanditaires !

Un bel exemple de "La Formula" de Issac Delgado ! :-)

Je ne connait pas le morceau "Cubamemucho" du fait de ne pas avoir été pris dans la toile mais j'imagine que ce morceau a assez peu d'intérêt..
Melao m'a par contre passé le morceua d'Alexander Abreu .. No comment ! :roll:


Pour revenir au fond du débat sur la profondeur de cette nouvelle oeuvre du Charangon, je devine et partage l'intuition que ce CD vieillira peut-être moins bien que "Fresquecito".. C'est possible mais je n'ai pas encore atteint le point de lassitude depuis le mois de Mai !!!!
Je ne sais pas si c'est du à mon manque d'objectivité, à mon attachement viscéral a la Revé.... Possible !

Ce qui est probable aussi, c'est que nous avons fini par digérer toutes les ficelles du Charangon, tellement nous les avons écouté, célébré et vu en concert... La magie opère peut-être moins avec le temps...

La musique de la Revé est moins compacte, moins mysterieuse que celle de Pupy ou même moins subtile que celle du dernier Adalberto Alvarez .. Elle est plus transparente.. plus simple d'un cetain point de vue.. Je crois même que c'est cette simplicité apparente qui en a fait le succès initial ! Cette simplicité est revendiquée par Elito Revé lui-même et le travail du Charangon est justement de rester en relation étroite avec le peuple et ses danseurs les plus triviaux.. Ce 'est pas simple de conquerir le public europeen, americain et les guajiros de Oriente avec les mêmes recettes.. Et pourtant ca leur réussit plutot bien !

En tout cas, les premières réactions de tous les premiers aficionados aux oreilles aiguisées ont été dithyrambiques ! Un concert de louanges auquel je me suis joins bien volontiers ... On a parlé de LATIN GRAMMY AWARDS !
A croire que nous avons été des Dr Spock satellisés sur d'autres planètes.. :lol:

En tout cas vos remarques m'incitent à ré-écouter de manière plus posée ce CD afin d'en déceller la raison.

A suivre...

Stagiaire
Gold
Gold
Messages : 1491
Enregistré le : lun. déc. 05, 2005 8:00 am
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [CD] Elio Reve y su Charangon De que estamos hablando

Message par Stagiaire » mer. nov. 10, 2010 10:05 pm

Petit débat sur le dernier de la Revé qui l'aurait imaginé ? ;) Rien que par le fait qu'il y ait un débat (ça me rappelle la sortie d'Arrasando ;) ) ça prouve que ce disque ne fait pas l'unanimité et qu'il n'est pas du calibre des précédents sur lesquels il n'y a pas de questions à se poser car ce sont des pièces d'orfèvreries à côté.

On va se la jouer Tic et Tac encore une fois mais je suis d'accord avec Tumbao, j'aime bien cet album, y'a vraiment des très bons titres dignes des précédents, j'inclus la les titres qui ne sont pas à consonance timba et la je suis d'accord avec tous les précédents posts, y'a pas photo ça déchire.

Mais pour tout ce qui est à consonance timba pour moi voila, ces titres ne me transcendent pas.

Faire de Agua une chanson, alors qu'au départ c'est un coro improvisé de concert:
WNxj4-mTfVc

Ben forcément pour moi ça se ressent dans la chanson après.
Ok on fait une chanson le coro il est trop énorme, on raconte 3 bricoles d'entrée, 1min pour faire genre et boum 4 min de coro.
Pour moi Agua elle a 1min de trop cette chanson, au bout d'un moment elle m'épuise mentalement au sens saoulé.

De Que Estamos Hablando, Nina Relajate, La Nueva Explosion, quasi le même délire.

Pour qu'il n'y ait pas méprise, cet album est très très bon comme tous les albums de la Revé, et achetez le d'urgence.

Par contre comme la Revé est la Revé je ne peux pas m’empêcher de le comparer au reste de la discographie, c'est normal, les grands groupes comme ça on toujours plus de pression parce qu'on s'attend toujours à mieux, ou au moins aussi bien et c'est peut être ça aussi mon problème, je ne devrais pas comparer, parce que Jordan il avait aussi le droit de faire des matches de malades et seulement marquer 25 points à certains matches alors qu'on s'attendait à 40 points à chaque fois.

Je ne pense pas qu'on aura un jour un concert du niveau et de l'intensité de Rennes en 2008 avec un album comme ça, il me tarde vraiment d'avoir les retours de Cuba sur des chansons comme la Nueva Explosion.
Agua même si a au bout d'un moment elle m'use, c'est un hymne yoruba ça ne peut que cartonner à Cuba, Chichy normal qu'elle cartonne aussi cette chanson, c'est fait pour les cubains, et on va dire que c'est celle que je préfère de la série assimilée timba au final parce qu'elle me fait délirer, mais toutes les autres chansons timba pour moi c'est "calibré Européens", c'est bon on a Calle Real ici ça suffit ;) boughhh Stagiaire bouhhh :D Attention je ne compare pas, soyons sérieux ;)

En tant que DJ je passe les chansons comme De Que Estamos Hablando ou Agua parce que ce sont des tubes du moment et ça met le dancefloor en feu, mais pas sûr que je les passe encore dans 3 mois, alors que Mi Salsa Tiene Sandunga jusqu'à ce que j'arrête de passer de la musique je la mettrais.
Voila j'espère qu'il n'y a pas mésentente avec mes propos, qu'il ne seront pas mal interprétés, c'est un très bon album, achetez le, je le recommande. Mais certaines chansons pour moi n'ont pas d'âme, et si on me dit un jour "Je veux acheter un album de la Revé, lequel tu me conseilles ?" Ben je ne saurais pas répondre à la question parce que le choix est rude, mais c'est sûr que cet album ne viendra pas me polluer la réflexion parce qu'il est en dehors du jeu.


(Rien à voir mais dans la série j'attends aussi bien ou mieux que le précédent parce que j'ai vraiment trouvé le CD énormissime, pour moi depuis ce CD y'a rien d'un tel niveau qui est sorti, je voudrais Havana D Primera ;) )
Stagiaire aka AxEl CubAdicto
Victor Hugo : Le style est comme le cristal, sa pureté fait son éclat.

mankosky
Silver
Silver
Messages : 508
Enregistré le : mer. déc. 24, 2008 8:00 am
Localisation : Poissy
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [CD] Elio Reve y su Charangon De que estamos hablando

Message par mankosky » jeu. nov. 11, 2010 12:38 am

Lol, Stagiaire, je trouve un peu dur ton regard sur cet album :)
Après, ce n'est pas exclu que certains ici (dont moi) aient perdu leur objectivité par rapport à la Revé.

Pour ce qui restera de cet album. Je pense que c'est un peu tôt. On vera d'ici mai 2011.
Encore une fois je pense pour ma part que cet album a de bons morceaux: Reclamacion del changüi,
Open the door, la Boda en bicicleta, A matanzas ...

Les morceaux s'useront avec le temps, ça c'est certain. Tous les morceaux du précédent album par exemple
n'ont pas connu le même succès que fresquecito. Pour beaucoup il en est resté deux ou trois: Fresquecito et A sancochar boniato. Pareil pour Se sigue comentando, avec Dale agua al domino, uyuyuy et 1999 alors que ces albums ont generalement 10/11 titres.
On ne peut pas non plus tout comparer par rapport aux albums volume I et volume II de Elio Revé de 1994
(à mon avis la bible du changüi de Elio Revé) parce que ce sont deux albums compil qui regroupent
les meilleures compositions de Elio Revé avec l'avènement du CD.

Je n'attendais pas plus dans le texte d'agua pa' yemaya. Comme tu le dis c'est un hymne religieux.
ici il y'a peu de place à la création du moment où c'est dédié à une déité; Ce sont les phrases dédiées.
Dans ce sens regarde le titre de Ordequis Revé "agua pa' mayeya" c'est est assez proche:
Le rituel en Yoruba et le coro: agua, agua, agua !!! En gros dans ce genre de morceau tout le monde dit
les mêmes phrases :lol:

ça fait un moment que j'écoute cet album; Aujourd'hui chez moi les titres que j'écoute régulièrement sont "reclamacion del changüi", "la boda en bicicleta" et "open the door"; Et parce que pour moi les autres titres ont vieillis bien qu'ils soient bons pour la plupart.

On verra, je pense pour ma part que pour les cubains, s'il y'a un qui restera ce sera Mi amiga chichy.
C'est l'un des morceaux les plus écoutés sur les radios cubaines ces derniers mois.
Et même les ados dansent dessus (à cause de la touche reggaeton de cola loka ?) ...
Tu fais bien de noter que ce qui est succès ici ne l'est pas forcement succès las bas. A chacun ses sensibilités.
Modifié en dernier par mankosky le jeu. nov. 11, 2010 7:12 am, modifié 1 fois.
"Yo soy de la calle, soy de la escuela, soy del barrio, y de la universidad. Y porque cante mi rumba, no me llamen marginal. "

Stagiaire
Gold
Gold
Messages : 1491
Enregistré le : lun. déc. 05, 2005 8:00 am
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [CD] Elio Reve y su Charangon De que estamos hablando

Message par Stagiaire » jeu. nov. 11, 2010 1:16 am

Ahaha Mankosky ok je te l'accorde pour mon regard dur ;)

En tout cas je suis bien d'accord avec tout ce que t'as dit au final.
Pour la boda en bicicleta d'accord aussi je l'aime vraiment beaucoup, peut être parce qu'elle est différente parce qu'ancienne remise au gout du jour, et donc dans l'orchestration et les paroles c'est pas pareil.
Stagiaire aka AxEl CubAdicto
Victor Hugo : Le style est comme le cristal, sa pureté fait son éclat.

Willy
Bronze
Bronze
Messages : 33
Enregistré le : jeu. nov. 04, 2010 8:43 pm
Status : Hors ligne

Re: [CD] Elio Reve y su Charangon De que estamos hablando

Message par Willy » jeu. nov. 11, 2010 10:48 am

D'accord avec toi stagiaire...

Juste un truc, dans l'orchestration, difficile à dire que dans les 2 versions de "La Boda En Bicicleta", elles sont les mêmes. En ce qui me concerne, je perçois énormément de différence. Peut-être une otite ? :lol:

En tous cas au niveau sonorité, l'intensité de cette nouvelle version est, pour moi, plus light niveau cuivre, ce qui est quand même l'atout premier de la VO. Ensuite, les violons, les coros... Rien à voir. La VO écrase complètement la nouvelle (encore une fois, pour moi... ce n'est pas une vérité absolue)

Je te rejoins aussi sur le fait que si on me demande quel album choisir, celui là sera en dernier de liste. Déjà, en ce qui me concerne, je ne mixe déjà plus Fresquecito, alors que Gente Chevere, Que Cuanto Es Ese, jusqu'à Tu Zorreo, 1999, etc continuent sempiternellement à faire parti de mes choix non réfléchis.

Petite comparaison : Quand on prends l'album "Rumberos Latino Americanos", comme beaucoup d'albums toutes musiques confondues de cette époque, différents univers musicaux sont abordés, différentes humeurs, différentes intentions, différentes implications. Cet album est quasiment proche de l'apogée du groupe en matière de génie. Des échanges entre les instruments, entre cuivres, avec Monsieur Juan Carlos Alfonso à l'orchestration et surtout au piano... Chaques composantes y apportent une expression propre, une vie, une sorte d'improvisation : Ce n'est pas formaté.
On peut (enfin, je peux) dire la même chose sur la totalité de la discographie, ou du moins celle disponible (chaque album est le meilleur pour moi ! Vous savez, du genre "celui que je préfère, ah non, celui là, ah non, celui là...")

Par contre, après 2005, la machine est partie.
Les mêmes basses (j'exagère exprès) ; trop souvent les mêmes tempos, quasiment ; les mêmes breaks ; Très très peu de place aux instruments à part sur certaines intros, je trouve. Quel piano transcende ? Quel cuivre ? Quel très ?
Fresquecito avait l'avantage d’annoncer le genre, donc tout ça était plus où moins masqué par ce new deal. Mais là, il faut que je me replonge dans un Soneros Al Star pour retrouve cette essence, ce génie, qui commence à me manquer dans le Charangon.

(Par contre, le problème est inverse chez Los Vanvan... je n'ai strictement aucune préférence d'album, ils sont tous géniaux)

Stagiaire
Gold
Gold
Messages : 1491
Enregistré le : lun. déc. 05, 2005 8:00 am
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [CD] Elio Reve y su Charangon De que estamos hablando

Message par Stagiaire » jeu. nov. 11, 2010 12:17 pm

Willy a écrit :Juste un truc, dans l'orchestration, difficile à dire que dans les 2 versions de "La Boda En Bicicleta", elles sont les mêmes. En ce qui me concerne, je perçois énormément de différence. Peut-être une otite ? :lol:
:lol: non non je suis d'accord avec toi, je n'ai pas dit ça, j'ai dit :
Stagiaire a écrit :Pour la boda en bicicleta d'accord aussi je l'aime vraiment beaucoup, peut être parce qu'elle est différente parce qu'ancienne remise au gout du jour, et donc dans l'orchestration et les paroles c'est pas pareil.
Je refais la phrase en meilleur français ;)
Dans le contexte de l'album De Que Estamos Hablando, j'aime beaucoup la Boda En Bicecleta, peut être parce qu'elle est différente des autres chansons de l'album dans le sens où c'est une ancienne chanson remise au gout du jour. Et donc dans l'orchestration et les paroles, ça n'a rien à voir avec les autres chansons de l'album.

Je suis bien évidemment d'accord avec toi que l'ancienne version et la nouvelle n'ont rien à voir ! Surtout l'intensité des cuivres comme tu le dis.

Et d'accord avec le reste, à part peut être sur l'album Fresquecito, j'apprécie particulièrement les passages de cuivre sur El Jonron ils sont assez terrible donc la pour moi les cuivres transcendent ;)
Stagiaire aka AxEl CubAdicto
Victor Hugo : Le style est comme le cristal, sa pureté fait son éclat.

mankosky
Silver
Silver
Messages : 508
Enregistré le : mer. déc. 24, 2008 8:00 am
Localisation : Poissy
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [CD] Elio Reve y su Charangon De que estamos hablando

Message par mankosky » jeu. nov. 11, 2010 1:52 pm

Willy, LVV a été mené jusqu'ici, depuis sa création par Juan Formell. Ce qui pourrait expliquer la continuité dans l'empreinte musicale du groupe depuis un certain temps.

Elito a apporté des changements dans la façon de composer et d'arranger du Charangon.Il dit lui même que son changüi est plus moderne que celui de Elio Revé. Les arrangements de Aisar, sont différents de ceux de l'époque. Justement on le voit sur la Boda en bicicleta.

La base rythmique de l'orchestre étant tenue par le güiro et les timbales, Elio Revé arrivait à maintenir ce rythme et à "improviser" à l'image du bongo dans le changüi traditionnel qui n'a pas de pattern précis. Et à mon avis ça donnait une saveur particulière à ses morceaux et peut-être moins aujourd'hui (?). Ajouté à cela, le choix d' Elito de rentrer dans l'orchestre la batterie a, à mon avis a modifié la sonorité que la secteur percussion renvoi. Mais qu'on se le dise aussi: Elio Revé était un génie. Personne ne joue les timbales comme Elio Revé. Il faut l'admettre. Elito revé a un autre changüi, même si la base rythmique est resté la même.

Même S'il ne faut pas perdre de vue l'historique c'est un groupe qui vit depuis, comparons ce qui est comparable. Comparons Elito avec Elito. Y' a-t il une rupture par rapport à Fresquecito ? à ses albums précédents ?
"Yo soy de la calle, soy de la escuela, soy del barrio, y de la universidad. Y porque cante mi rumba, no me llamen marginal. "

Stagiaire
Gold
Gold
Messages : 1491
Enregistré le : lun. déc. 05, 2005 8:00 am
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [CD] Elio Reve y su Charangon De que estamos hablando

Message par Stagiaire » jeu. nov. 11, 2010 2:58 pm

mankosky a écrit :Même S'il ne faut pas perdre de vue l'historique c'est un groupe qui vit depuis, comparons ce qui est comparable. Comparons Elito avec Elito. Y' a-t il une rupture par rapport à Fresquecito ? à ses albums précédents ?
Tu as raison, de que estamos hablando ? ;)
Pour répondre à ta question, pour moi OUI. Je trouve cet album très bon mais clairement en dessous de Fresquecito.com et surtout Se Sigue Comentando.
Et je trouve que sur les nouveaux titres à sonorité timba, il y a une rupture et je ne ressens plus la recherche musicale que je retrouvais dans les 2 ou 3 albums précédents.
Je trouve certains titres timba du dernier album trop stéréotypés piste de danse.
Stagiaire aka AxEl CubAdicto
Victor Hugo : Le style est comme le cristal, sa pureté fait son éclat.


Répondre