[Danse] le Casino: définitions, spécificités et différences

Cours, stages. La salsa cubaine n'aura plus de secrets pour vous.
ricco
Gold
Gold
Messages : 1372
Enregistré le : mer. janv. 18, 2006 8:00 am
Localisation : bayonne
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [Danse] le Casino: définitions, spécificités et différences

Message par ricco »

ensuite sur le plan rythmique Leonel a trés bien dit:
Leonel a écrit:
Je crois personnellement qu'un style se differencie d'un autre de par sa perception de l' accent rythmique...
Comment marquer le temps mort, le 4 et le 8... Soit en l'appuyant ou par contraste en l'evitant.
Cela marque aussi une constante forte du Casino avec une rythmique importante dans les pieds et des appuis bien dans le sol: ça conditionne le style au final

Au niveau des passes , je ne suis pas sur qu'elles soient caractéristiques du Casino tant elles existent souvent dans les autres styles de salsa et sont même souvent comme le souligne Pbooj issues du Rock
...
Par contre la maniére de les executer s'inscrit dans la dynamique de "danse en cercle" décrite plus haut et ça change le résultat final...

Il y a aussi dans le Casino un guidage spécifique; et certaines façons de commencer les passes présentes dans les autres styles de salsa , par exemple le guidage pendulaire présent en Porto ou dans le Miami Style, n'existe pas en Casino.
Et l'absence de tours de toupie comme on en voie en porto

Au niveau du style, Leonel l'a trés bien décrit , c'est un style populaire, l'esprit festif y est trés présent et c'est un reflet de la rue...
Plus concrétément il y a dans le style Casino une trés large place pour le mouvement corporel: épaules, Hanches , bras ( avec des gestuelles souvent empruté au Son et à la Rumba) :
comme dit trés bien notre Ami Antoine Joly, grand promoteur et defenseur du Casino: il suffit pas de faire des setentas pour danser Cubain...
Modifié en dernier par ricco le ven. déc. 11, 2009 2:21 pm, modifié 2 fois.



ricco
Gold
Gold
Messages : 1372
Enregistré le : mer. janv. 18, 2006 8:00 am
Localisation : bayonne
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [Danse] le Casino: définitions, spécificités et différences

Message par ricco »

un article dont on avait publié le lien il ya quelques temps, c'est de l'anglais , si quelqu'un veut traduire, c'est trés complet:
http://www.boogalu.com/generic_casinoinfo.html

Leonel
Staff
Staff
Messages : 2866
Enregistré le : ven. nov. 18, 2005 8:00 am
Localisation : Antibes
Status : Hors ligne

Re: [Danse] le Casino: définitions, spécificités et différences

Message par Leonel »

Il me semble que tu as déjà tres bien introduit les spécificités du Casino :

1 - Danser en cercle (par opposition a danser en ligne) et parfois on execute des cercles dans des cercles plus amples....
2 - Des appuis bien marqués dans le sol permettant un style plus Rumbero et surtout de ne pas nécessiter un parquet impeccable ou des chaussures de competitions pour bien danser...
3 - Un guidage relativement fort du cavalier permettant de surprendre la cavalière ou d'exécuter des figures aux emmêlements inextricables et évitant les surcharges décoratives souvent visibles dans les styles plus occidentaux (la fausse petite caresse dans les cheveux ou le bras tendu et ostentatoire du style "C'est moi ! Je suis le roi de la piste, Yehaaaaa" ) .
4 - Un mouvement complet du corps, particulierement le bassin et les epaules tout en maintenant le lien avec son partenaire par le guidage des bras...
5 - Une grande place laissée au jeu, à la surprise, à l'auto-dérision, au break.. en fait a la liberté du danseur... du moment qule le couple reste dans le rythme et dans l'amusement. (il n'est pas rre de commencer par une passe et de finir par la sorie d'une autre passe ou bien d'interompre une passe en plein milieu et de faire semblant de planter sa partenaire.. ne serait-ce que pouir mieux venire la retrouver ;-) )
6 - L'utilisation de tout l'environement comme source d'improvisation : la musique et ses breaks ou ses mambos, la configuration du lieu comme un mur, une marche, un poteau, un autre couple dansant, pour prendre appui et redonner une impulsion...
7 - L'attitude : Pas de chichi ! Somos o No somos ? Eso esta pa' gozar ! Souriez ! vous êtes filmés :D

Kiriku
Staff
Staff
Messages : 7374
Enregistré le : mar. déc. 06, 2005 8:00 am
Localisation :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [Danse] le Casino: définitions, spécificités et différences

Message par Kiriku »

ricco a écrit :un article dont on avait publié le lien il ya quelques temps, c'est de l'anglais , si quelqu'un veut traduire, c'est trés complet:
http://www.boogalu.com/generic_casinoinfo.html
Traduction en cours :) je gère, merci Ricco !
faites vivre votre passion et la passion vivra

Clairette
Ivory
Ivory
Messages : 104
Enregistré le : lun. juin 09, 2008 8:00 am
Localisation : Bayonne
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [Danse] le Casino: définitions, spécificités et différences

Message par Clairette »

Je souhaite à mon tour apporter ma pierre dans ce débat très interressant.

Je laisse à mes camarades casineros le soin de répondre en profondeur à toutes les questions techniques et rythmiques.. Vous le faites très bien..

Cependant messieurs les machos, il me semble que vous avez oublié de parler d’une chose qui pour moi est essentiel : c’est le rôle de la femme dans tout cela.
Effectivement, je pense que le style qu’adoptera également la femme est essentiel et je dirai même qu’il est encore plus facile de repérer si la danseuse est Casinera ou pas :

Je m’explique :
Si je vois une danseuse mettre des bras en l’air partout ou elle le peut, mettre la main dans les cheveux, faire des pas de géant derrière, faire 2 tours d’un côté puis 2 tours de l’autre, n’allez surtout pas me dire que cette danseuse est une danseuse de salsa cubaine et surtout pas de casino...

Pour ma part, voilà comment je vois la Casinera :
Elle utilise avant tout son corps et est constamment en mouvement
Elle danse presque toujours en faisant le 8 avec ses hanches.
Dansant toujours dans le cercle, elle met les pieds vers devant.
Jouant avec son corps et du coup rendant complètement dingue son partenaire, elle fait des Cinturas et même des Tembleque à tout va….

Et effectivement quand je regarde le nouveau DVD d'Eric Freeman (qui lui danse très bien le cuban style), il ne me semble absolument pas que sa partenaire Eddie the salsafreak n’ai le style du Casino : elle met des grands pas derrière et garde son style de main dans les cheveux,aucun mouvements des hanches.. .
Je suis désolée, mais je ne peux pas m’identifier à ce style là… =P~ :mrgreen:
Modifié en dernier par Clairette le ven. déc. 11, 2009 2:36 pm, modifié 1 fois.

pbooj
Gold
Gold
Messages : 1382
Enregistré le : sam. août 26, 2006 8:00 am
Localisation : Paris / Aix ça dépend !
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [Danse] le Casino: définitions, spécificités et différences

Message par pbooj »

pbooj a écrit :
ricco a écrit : Encore faut il que ces apports soient cohérents par rapport à ce qu'on fait au départ: je m'explique: intégrer des éléments de Rumba, de suelta, d'afrocubain, de danses populaires ( Son,mambo, chacha, pilon...) et folkoriques ( Palo, Conga, Arara...) et même modernes ( reggeaton , hiphop à petite dose) ça reste logique et cohérent , si on commence à mettre du Flamenco ou du Tango ... on commence à dénaturer le truc
La cohérence ? Il faudrait la préciser car était-ce "cohérent" d'introduire des passes de rock'n roll dans du son ? Etait-ce "cohérent" d'introduire des éléments de rumba ou d'afro dans le casino qui à ses tous débuts faisait plutôt danse de salon ou d'école de danse que danse callejera ? Est-ce cohérent d'introduire de la suelta dans une danse où le danseur ne lâchait à aucun moment sa danseuse ? ...etc.

C'est pour cela que je préfère parler d'un processus de "ré-appropriation" et que korossol parle de "fusion" (il me corrigera si je déforme ses propos :wink: ), processus qui mélange en permanence des éléments, qui évolue dans le temps, pour donner à chaque étape une danse harmonieuse, sociale et festive.
Je voudrais ajouter que la difficulté avec le casino c'est son absence de codification. Cela a été dit par Kiriku et Leo. C'est très important et un peu paradoxal car finalement c'est une difficulté par rapport à d'autres styles mais c'est surtout une capacité à évoluer dans le temps en incorporant sans cesse de nouveau éléments pour l'enrichir tout en gardant le même état d'esprit populaire, joyeux et très libre dans l'interprétation personnelle.

C'est aussi une danse accessible dans le sens où il n'est pas nécessaire de prendre des années de cours de danse pour prendre du plaisir en soirée (avec des différences selon chacun bien sur). On peut aussi danser le casino très simplement ce qui n'est vraiment pas le cas pour les styles beaucoup plus techniques comme le mambo ou le style LA (pour prendre deux exemples la technique de tours pour les danseuses est très longue à acquérir ou encore les jeux de pieds sont assez complexes).
http://dicidense.free.fr/ Listen with your feet, dance on your ears. pee-poo-gee pmove pmueve pbouge pbooj πR

Kiriku
Staff
Staff
Messages : 7374
Enregistré le : mar. déc. 06, 2005 8:00 am
Localisation :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [Danse] le Casino: définitions, spécificités et différences

Message par Kiriku »

Pbooj a écrit :suelta (qui est une ré-appropration des shines salsa)...etc.
Euh, tu es sûr de cela ?
Pour ce que j'en sais, la première fois que j'ai entendu parler de salsa suelta, c'est dans le DVD de Boogalu, où l'on explique que l'on peut danser la salsa tout seul, avec de petites chorées, comme le font parfois les chanteurs où les danseurs qui les accompagnent sur scène.
Et à ma connaissance, l'origine de cela, ce ne sont pas les shines cubains, mais le grand Oscar D'Leon, qui avait séduit les Cubains avec ses petites chorées sur scène. Et les Cubains se sont appropriées ce style de chorée.
Pbooj a écrit :Est-ce cohérent d'introduire de la suelta dans une danse où le danseur ne lâchait à aucun moment sa danseuse ? ...etc.
Après l'intégration de la suelta dans le casino, ce n'est pas, à mon sens, se lâcher pour aller faire sa chorée dans son coin, mais enrichir son pas de base d'une foultitude de jeux de jambes, inspirés des autres danses cubaines, avec un style casinero, bien dans le sol. On peut faire un joli pas de salsa suelta en cours de dile que no, pas de casino, etc...
Alors oui, il existe des "shines" dans la salsa dite "porto", mais je ne suis pas sûr que ce soit la même chose. De ce que je vois des shines, c'est le garçon qui écarte les pieds et la fille qui effectue des jeux de jambes en face, pendant une séquence musicale donnée, pas une inclusion de jeux de jambes dans le déroulement global de la danse.
Peut-être que les shines et la suelta ont la même origine, sont cousins, mais pas plus...
pbooj a écrit :bref le casino, comme beaucoup d'autres danses, est bien vivant. à partir de fondamentaux il évolue, se mélange. On ne lui souhaite pas de se figer car la cela voudra dire qu'il aura totalement perdu son caractère callejero, populaire pour devenir une danse de salon.
1000% d'accord !
pbooj a écrit :Je voudrais ajouter que la difficulté avec le casino c'est son absence de codification. Cela a été dit par Kiriku et Leo. C'est très important et un peu paradoxal car finalement c'est une difficulté par rapport à d'autres styles mais c'est surtout une capacité à évoluer dans le temps en incorporant sans cesse de nouveau éléments pour l'enrichir tout en gardant le même état d'esprit populaire, joyeux et très libre dans l'interprétation personnelle.

C'est aussi une danse accessible dans le sens où il n'est pas nécessaire de prendre des années de cours de danse pour prendre du plaisir en soirée (avec des différences selon chacun bien sur). On peut aussi danser le casino très simplement ce qui n'est vraiment pas le cas pour les styles beaucoup plus techniques comme le mambo ou le style LA (pour prendre deux exemples la technique de tours pour les danseuses est très longue à acquérir ou encore les jeux de pieds sont assez complexes).
Encore une fois 1000% d'accord Pbooj !
Et de ce que j'ai pu voir à Cuba, la majorité des Cubains dansent également de manière très simple, très peu de passes, beaucoup de déplacements, mais quel style ! Pas besoin de connaître 10000 passes pour être un champion. 1 setenta + 1 passe magique apprise par papa ou par son pote du quartier, et le reste dans le style et l'interprétation musicale, avec des éléments simples.

Tonton Léo a écrit :3 - Un guidage relativement fort du cavalier permettant de surprendre la cavalière ou d'exécuter des figures aux emmêlements inextricables
Tonton, j'adore ce que tu fais, mais je mettrais un bémol, ou une précision, sur cela. La force "physique" n'est pas pour moi un critère dans le guidage. Je pense que l'on peut danser le casino sans un guidage fort, dans le sens physique, mais fort dans le sens de force de proposition. Tu peux orienter et proposer un chemin unique à ta partenaire grâce au positionnement de ton corps, et au chemin que tu offres à celle-ci, notamment avec les accents que tu mets dans ton guidage, sans être fort physiquement. Regarde Isaac danser, et tu comprendras ce que je veux dire ;) Tout est dans la finesse et la suggestion, et pourtant c'est du Casino ;)
Peut-être voulais-tu dire cela, mais le mot fort m'a interpelé ;) Il laisse entendre que l'on pousse/tire sur la cavalière ;)



Bon, pour revenir à l'article de Boogalu...

Attention, je ne cautionne pas tout ce qui est écrit dans cet article, beaucoup de points sont sujets à discussion, cependant il reste intéressant et permet de se faire sa propre opinion.
Et, comme le dit Ricco, de tordre le cou à pas mal de préjugés (peut-être malheureusement en en renforçant d'autres)...
Pas facile...

http://www.boogalu.com/generic_casinoinfo.html

Tentative de traduction, littéraire plus que littérale, en gardant au maximum l'esprit et surtout le sens du texte source.

Cuban Salsa-Casino
how is it different and unique
by Boogalu Productions


Cuban Salsa-Casino
En quoi est-il différent et unique
Par Boogalu Productions

Here is some ideas and concepts about what characterizes casino (what Cuban's call salsa) from other salsa styles. The idea is to provide some pointers for people wanting more information on this form and to suggest that casino is not just a cool style of dance moves, but an expression of a living tradition that is intimately related to the music, culture, and history of Cuba.

Vous trouverez ici des idées et des concepts qui caractérisent le casino (le nom que les Cubains donnent à la salsa) des autres styles de salsa. L'idée est de fournir des indications pour les gens qui souhaitent en apprendre plus sur cette forme de salsa, et d'exprimer que le casino n'est pas juste un style cool de figures de danses, mais l'expression d'une tradition vivante qui est intimement reliée à la musique, la culture, et l'histoire de Cuba.

This list is not meant to be definitive, but a work in progress, and will be revised as we get input from the dance community.

Cette liste ne se veut pas exhaustive, mais un travail en cours, et sera révisée à chaque fois que nous aurons de nouveaux éléments de la communité des danseurs.

Technique & Style
1) Posture - casineros dance with bent knees and slightly bend forward, not to erect. This is the basic position, ready for action. Football players and all sports people know this one.


Technique & Style
1) Posture - les casineros dansent les genoux fléchis, et légèrement penchés en avant, pas droits comme des piquets. C'est la position de base, pour se préparer à l'action. Les joueurs de football et tous les sportifs connaissent cette position.

2) In casino, couples dance very close together when they are in ballroom position in contrast to other salsa styles.

2) Dans le casino, les partenaires dansent très près l'un de l'autre quand ils sont en position fermée (1), contrairement aux autres styles de salsa.

3) The basic step or holding pattern for couples is the guapea (the together and apart step (2)), not the forward and back step, sometimes called the mambo step.

3) Le pas de base, ou schéma de base pour les couples est le "guapea" (le pas où on revient ensemble et où on se sépare), et non pas le pas avant/arrière, parfois appelé le pas de mambo.

4) Because casineros dance with smaller steps, bent knees, and lower to the ground, they naturally generate good hip movement... that distinctive Cuban motion. They also are not shy in moving their bodies, shoulders, legs and feet from side to side and diagonal... a very Afro styling.

4) Parce que les casineros dansent avec des pas plus petits, les genoux pliés, et plus dans le sol, ils génèrent naturellement de bons mouvements du bassin.... cela distingue le déplacement Cubain. Ils ne sont pas non plus timides dans leur expression corporelle, bougeant leur corps, leurs épaules, leurs jambes et pieds de part et d'autre et en diagonale... un style très Afro...

5) The direction of movement when couples are doing turns tends to be in a circle, not linear or in a slot.

5) Le déplacement, lorsque des couples font des passes/déplacements (? "turns"), se rapproche d'un déplacement circulaire, pas d'un déplacement linéaire, ni sur place.

6) A series of turns will often begin and end with a cross body lead known as "dile que no".

6) Une série de passes/déplacements (? "turns") commence généralement par un cross body lead, connu sous le nom de "dile que no".

7) The general body movement in casino is often characterized by fluid combinations of turns between couples using a lot of arm work, with a minimum of spins or shines (foot or hand gestures).

7) Le mouvement général du corps dans le casino et souvent caractérisé par une combinaison fluide de passes/déplacements, avec un important jeu de bras, et un minimum de tours rapides ou de shines (gestuelle de pieds ou de mains).

8) Foot tapping during the dance pauses (step, step, step, pause/tap) is typical in casino dancing but a dancer may tap for some moves and not for others. Also when one dances faster, as in a lot of modern timba music, you don't have time to tap.

8.) Le marquage des temps de pause (marche, marche , marche, pause/tap) est typique dans le casino, mais un danseur peut marquer la pause pendant certains mouvements, sans la marquer dans d'autres. C'est ainsi que certains, lorsqu'ils dansent plus vite, comme dans de nombreuses musiques timba modernes, n'ont pas le temps de marquer cette pause. (3)

Music & Culture Tie-Ins
9) In modern casino dancing, couples often break apart for a time to groove on their own when the music goes into a heavy percussion and bass breakdown riff. This is know as "despelote" (gyrating hips and arms) or "trembleque" (whole body trembling). This trend has connections with apart dancing typical in African dance, Afro-Cuban ceremonial dances, and American rock and roll. These forms are all related.


Rapports entre Musique & Culture
9) Dans le casino moderne, les couples se séparent souvent, et chacun va "groover" de son côté quand la musique rentre dans une phase avec des riffs de percus et de basses. Ceci est appelé "despelote" (mouvements circulaires des bras et des hanches) ou "tembleque" (le corps entier qui tremble). Cette tendance se rapproche des danses africaines, des danses de cérémonies afro-cubaines, et du rock and roll américain. Toutes ces formes sont liées.

10) There is a tendency in casino dancing in Cuba for men taking the "star" role or showing off themselves instead of showing off the woman.

10) Dans le casino à Cuba, l'homme à tendance à jouer la "star", à se mettre en avant plutôt que de mettre en valeur la femme. (4)

11) Cubans not only dance casino in male/female partners, but have forms that are communal such as:
• rueda de casino: several couples dancing in a circle with a leader calling the moves
• trios and cuartetos de casino: one man dancing with two or three woman
• casino suelta: many people line dancing with a leader calling the moves.


11) Les cubains ne dansent pas le casino uniquement en couple, mais ont différentes formes communes telles que :
• la rueda de casino : plusieurs couples dansent en cercle, avec un leader annonçant les mouvements
• trios ou quatuors de casino : un homme dansant avec deux ou trois femmes (5)
• casino suelta : plusieurs personnes dansant en ligne, avec un leader qui annonce les mouvements

12) Casino dancing has moves and style influenced by the folkloric tradition in Cuba like rumba and orisha dance, as well as from other popular dances such as the son and mambo. For example, shoulder shaking and stylized footwork is very typical in casino as well as rumba.

12) Le casino a des mouvements et un style influencés par les traditions folkloriques à Cuba, comme la rumba et les danses orishas, mais aussi d'autres danses populaires, comme le son et le mambo. Par exemple, le tremblement des épaules et les jeux de style des pieds, sont à la fois très typiques du casino et de la rumba.

13) Casineros in Cuba tend to listen to the music or their partner for ideas or inspiration about movement. They tend not to execute moves just because they know all kinds of great moves.

13) Les casineros à Cuba ont tendance à être attentifs à la musique ou à leur partenaire pour des idées ou inspirations pour leurs mouvements. Ils n'ont pas simplement tendance à éxécuter des mouvements juste parce qu'il en connaissent tout un tas de géniaux.

14) Turns and combinations of turns are usually identified by colorful Spanish names that characterize or describe the movement, for example: the call "setenta or 70" refers to a period in Cuba in the 1970's when casino dancing first started and when many of the moves were invented. Another fun name is the crotch to crotch move called "yogur" meaning yogurt... that implies its yummy good.

14) Les combinaisons de passes/déplacements sont généralement identifiées par des noms espagnols colorés, noms qui caractérisent ou décrivent le mouvement, par exemple : l'annonce "setenta ou 70" se réfère à la période des années 70 à Cuba ou le casino à été créé (6) et ou beaucoup de mouvements ont été inventés. Un autre terme marrant est le mouvement (??? "entrejambe à entrejambe") appelé "yogur" signifiant "yahourt"... qui laisse à penser que c'est très appétissant...

15) Casineros as well as Cuban musicians tend to listen to the "clave" (the 5 note repeated key rhythmic pattern) in the music, to orient themselves to the rhythm and timing.

15) Les casineros aussi bien que les musiciens cubains ont tendance à écouter la "clave" (le schéma clé rythmique composé de 5 notes) dans la musique, pour s'orienter sur le rythme et le timing.(7)

16) Cuban dancers don't conceive of dancing or breaking on "1" or on "2". They use the terms - dancing "a tiempo" or "contra tiempo" (with time or against time) or dancing with "the melody" or with "the clave". Faster timba music is usually danced "a tiempo". Slower music like son is danced "contra tiempo". Dancers orient themselves to the "clave" in the music, or to specific instruments that play the "tumbao" (repeated rhythmic pattern accenting beats 2+ and 4) such as the bass or conga.

16) les danseurs Cubains ne conçoivent pas de danser ou "breaker" sur le "1" ou le "2". Ils utilisent les termes "danser sur le temps" ou "à contre-temps" (avec ou contre le temps) ou danser avec "la mélodie" ou avec "la clave". (8)

17) Cubans tend not to use a generic term like "salsa" to identify their popular dance or music. They distinguish between their dances as they invented many of them including: danzon, son, changui, mambo, cha cha cha, pilon, mozambique, conga, and casino. Many Cubans say that casino dance or timba music is just the modern style of Cuban son.

17) Les Cubains n'utilisent généralement pas le terme générique "salsa" pour identifier leurs danses populaires ou leurs musiques. Ils distinguent les danses, comme ils en ont inventé la plupart, incluant : le danzon, le son, le changuï, le mambo, le chachacha, le pilon, le mozambique, la conga et le casino. Beaucoup de Cubains disent que le casino ou la musique timba n'est qu'un style moderne du son cubain.

Feel free to contact Boogalu with any feedback you may have on this article.

N'hésitez pas à contacter Boogalu avec tous les retours/commentaires que vous aurez sur cet article.

For a fuller understanding of the music of modern casino dancing read this groundbreaking article by Kevin Moore of Timba.com "Reelin' in the Gears"

Pour une pleine compréhension de la musique sur laquelle est dansée le casino, lisez cet article révolutionnaire de Kevin Moore de Timba. com "Reelin' in the Gears"

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-**-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

(1) par opposition à la position ouverte qui vient après un dile que no
(2) appelé aussi le pas de casino
(3) à débattre ;)
(4) ceci est incomplet. Je dirai plutôt que le cavalier est macho, mais que la femme n'est pas en reste, elle "fait la belle" également, se met en valeur par ses déplacements et son attitude. C'est un jeu de séduction, où l'on se séduit à l'ancienne, le macho et la beauté du quartier ;)
(5) par exemple
(6) à ma connaissance le casino est plutôt né dans les années 50 - cf. "El Casino y la Salsa en Cuba" de Barbara Balbuena
(7) cf. [Instrument/Rythme] - La Clave
(8) cf. 1-2-3-4-5-6-7-8 : sur quel temps je danse ma salsa cubaine ?
faites vivre votre passion et la passion vivra

ricco
Gold
Gold
Messages : 1372
Enregistré le : mer. janv. 18, 2006 8:00 am
Localisation : bayonne
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [Danse] le Casino: définitions, spécificités et différences

Message par ricco »

Merci Kiriku pour ce super travail de traduction

ricco
Gold
Gold
Messages : 1372
Enregistré le : mer. janv. 18, 2006 8:00 am
Localisation : bayonne
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [Danse] le Casino: définitions, spécificités et différences

Message par ricco »

Clairette a écrit :Je paufine mon style au fur et à mesure que j'avance.. Et là effectivement chacun avance selon ses goûts et ses affinités... Mais pour ma part je veut et je tiens à garder un style de Casinera...

Quand j'ai commencé, on m'a dit que j'apprenais de la salsa Cubaine... Et en avançant dans le temps... je me suis aperçue qu'il ne s'agissait pas vraiment de cela... C'est pour cela qu'aujourd'hui, moi aussi je tiens a ce que chacun fasse la différence entre chaque style qui existe à ce jour.. Moi j'ai choisi le Casino parce que cela me plaît.. Et que la fille a tout aussi d'expression corporelle si ce n'est plus que toutes les autres... :D
Je remet ça ici parce que c'est un point de vue important...
on en reparle , et une fois qu'on aura défini ce que peut être le Casino, il sera interessant d'écrire pourquoi on est attaché à ce style et on le défend ( ou pas d'ailleurs...)

Leonel
Staff
Staff
Messages : 2866
Enregistré le : ven. nov. 18, 2005 8:00 am
Localisation : Antibes
Status : Hors ligne

Re: [Danse] le Casino: définitions, spécificités et différences

Message par Leonel »

Kiriku a écrit :
Tonton Léo a écrit :3 - Un guidage relativement fort du cavalier permettant de surprendre la cavalière ou d'exécuter des figures aux emmêlements inextricables
Tonton, j'adore ce que tu fais, mais je mettrais un bémol, ou une précision, sur cela. La force "physique" n'est pas pour moi un critère dans le guidage. Je pense que l'on peut danser le casino sans un guidage fort, dans le sens physique, mais fort dans le sens de force de proposition. Tu peux orienter et proposer un chemin unique à ta partenaire grâce au positionnement de ton corps, et au chemin que tu offres à celle-ci, notamment avec les accents que tu mets dans ton guidage, sans être fort physiquement. Regarde Isaac danser, et tu comprendras ce que je veux dire ;) Tout est dans la finesse et la suggestion, et pourtant c'est du Casino ;)
Peut-être voulais-tu dire cela, mais le mot fort m'a interpelé ;) Il laisse entendre que l'on pousse/tire sur la cavalière ;)

Je veux mon neveu ! :D :wink:
Tu as raison le mot 'fort' est trop fort !
Mais 'relativement fort' l'est-il encore ? Peut-être 'tonique' serait plus juste...
Le 'relativement fort' s'appliquait à comparer avec d'autres danses de salon ou le toucher y est quasi indécent ! Je ne crois pas avoir senti tant de pudeur dans le Casino mais la délicatesse n'est pas non plus proscrite, tu as raison !
Des partenaires se connaissant très bien, pourraient à peine se toucher... et s'accorder quand même...

Quand je danse avec ma chère et tendre ou sa soeur... je sens inévitablement la ferveur et la tonicité des filles 'del Campo' !
Dompter de telles Amazones nécessite malgré tout une certaine tonicité !
D'autres danseuses se montrent plus cooperative voire complices :wink:

J'oubliais... J'aime beaucoup ce que vous faites ! :mrgreen:

mankosky
Silver
Silver
Messages : 508
Enregistré le : mer. déc. 24, 2008 8:00 am
Localisation : Poissy
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [Danse] le Casino: définitions, spécificités et différences

Message par mankosky »

Leonel a écrit :Je veux mon neveu ! :D :wink:
Tu as raison le mot 'fort' est trop fort !
Mais 'relativement fort l'est-il encore ? Peut-etre 'tonique' serait plus juste...
Le 'relativement s'appliquait a comparer avec d'autres dans de salon ou le toucher y est quasi indecent ! Je crois pas avoir senti tant de pudeur dans le Casino mais la delicatesse n'est pas non plus proscrite, tu as raison !
Des partenaires se connaissant trss bien, pourraient a peine se toucher... et s'accorder quand meme...

Quand je danse avec ma chere et tendre ou sa soeur... je sens inevitablement la ferveur et la tonicité des filles 'del Campo' !
Dompter de telles Amazones nécessite malgré tout une certaine tonicité !
D'autres danseuses se montrent plus cooperative voire complices :wink:

J'oubliais... J'aime beaucoup ce que vous faite ! :mrgreen:
Je dirai ferme.
Je crois qu'en fonction de sa partenaire on doit trouver le juste milieu entre la fermeté et la douceur. :D
"Yo soy de la calle, soy de la escuela, soy del barrio, y de la universidad. Y porque cante mi rumba, no me llamen marginal. "

Clairette
Ivory
Ivory
Messages : 104
Enregistré le : lun. juin 09, 2008 8:00 am
Localisation : Bayonne
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [Danse] le Casino: définitions, spécificités et différences

Message par Clairette »

http://www.boogalu.com/generic_casinoinfo.html

Merci Ricco pour nous avoir fait découvrir ou redecouvrir ce texte... Et merci Kiriku pour la traduction...
C'est vraiment très intéressant et enrichissant tout ce qui est dit là...

J'adore c'que vous faites 8)

Kiriku
Staff
Staff
Messages : 7374
Enregistré le : mar. déc. 06, 2005 8:00 am
Localisation :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [Danse] le Casino: définitions, spécificités et différences

Message par Kiriku »

Merci Clairette !
Leonel a écrit :Mais 'relativement fort' l'est-il encore ? Peut-être 'tonique' serait plus juste...
Ouaip, même si souvent le mot "tonicité" est galvaudé, et est confondu avec "bras en béton"...
La tonicité c'est une sorte de tension élastique, que certains confondent avec une tension continue ;)
mankosky a écrit :Je crois qu'en fonction de sa partenaire on doit trouver le juste milieu entre la fermeté et la douceur. :D
Complètement, la "force" du guidage, c'est sa capacité d'adaptation ;)
faites vivre votre passion et la passion vivra

pbooj
Gold
Gold
Messages : 1382
Enregistré le : sam. août 26, 2006 8:00 am
Localisation : Paris / Aix ça dépend !
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [Danse] le Casino: définitions, spécificités et différences

Message par pbooj »

Kiriku a écrit :
Pbooj a écrit :suelta (qui est une ré-appropration des shines salsa)...etc.
Euh, tu es sûr de cela ?
Pour ce que j'en sais, la première fois que j'ai entendu parler de salsa suelta, c'est dans le DVD de Boogalu, où l'on explique que l'on peut danser la salsa tout seul, avec de petites chorées, comme le font parfois les chanteurs où les danseurs qui les accompagnent sur scène.
Et à ma connaissance, l'origine de cela, ce ne sont pas les shines cubains, mais le grand Oscar D'Leon, qui avait séduit les Cubains avec ses petites chorées sur scène. Et les Cubains se sont appropriées ce style de chorée.
Je suis sur de rien :wink:, je crois quand même que la salsa à une influence sur le casino. Au début du casino (en couple pas en rueda) jusqu'à un période relativement récente le danseur ne lâchait jamais sa partenaire (comme dans le son). On peut les appeler "chorés", jeux de pieds, "suelta", "shines"... comme on voudra, ils n'existaient pas dans le casino et à Cuba je n'ai jamais vu ça. Ils ont été introduits seulement depuis quelques années et restent relativement marginaux.
Kiriku a écrit :
Pbooj a écrit :Est-ce cohérent d'introduire de la suelta dans une danse où le danseur ne lâchait à aucun moment sa danseuse ? ...etc.
Après l'intégration de la suelta dans le casino, ce n'est pas, à mon sens, se lâcher pour aller faire sa chorée dans son coin, mais enrichir son pas de base d'une foultitude de jeux de jambes, inspirés des autres danses cubaines, avec un style casinero, bien dans le sol. On peut faire un joli pas de salsa suelta en cours de dile que no, pas de casino, etc...
Sur l'appropriation et ensuite l'enrichissement afro et rumbero je suis 100% d'accord mais c'est un phénomène récent. Et c'est ça qui fait l'originalité du casino, les nouveaux éléments ne sont pas imités mais intégrer pour donner quelque de nouveau et d'original.
Kiriku a écrit :Alors oui, il existe des "shines" dans la salsa dite "porto", mais je ne suis pas sûr que ce soit la même chose. De ce que je vois des shines, c'est le garçon qui écarte les pieds et la fille qui effectue des jeux de jambes en face, pendant une séquence musicale donnée, pas une inclusion de jeux de jambes dans le déroulement global de la danse.
Peut-être que les shines et la suelta ont la même origine, sont cousins, mais pas plus...
Je n'ai pas la même perception des shines des "autres" salsa qui ont énormément incorporés d'éléments afro ou plus récemment hip-hop. Tu en as sans doute une vision trop partielle mais je ne crois pas que ce soit le lieu pour en débattre :D .
http://dicidense.free.fr/ Listen with your feet, dance on your ears. pee-poo-gee pmove pmueve pbouge pbooj πR

Avatar du membre
Juanpa
Bronze
Bronze
Messages : 44
Enregistré le : sam. janv. 24, 2009 8:00 am
Status : Hors ligne

Re: [Danse] le Casino: définitions, spécificités et différences

Message par Juanpa »

Excellent sujet Ricco!!!!!!!!!!!! (tu n'imagines pas à quel point j'ai pris plaisir à lire ces différents posts)

Bon vous avez pas mal fait le tour des caractéristiques que nous pouvons apercevoir du Casino, j'en profite de revenir sur quelques points.

Certains points clés qui définissent le casino et qui le différencient des autres danses sont:
-Danser dans un tempo de clave, que ce soit tiempo ou contratiempo (sur ce sujet je reviens de Cuba et j'ai vu pas mal de bons danseurs cubains attaquer le 1 avec leur pied droit. Et puis sur de la timba dura comme la charanga c'était un peu le bordel et je me suis fait fachiser alors que je faisais bien mon 1 :cry: )
-Danser en suivant une configuration géométrique assez complexe: C'est à mon sens l'identité du casino par rapport aux autres salsa. Quand je suis en train de danser et que je vois qu'un petit espace en forme de cercle s'ouvre à moi peu à peu je ne pourrai pas être plus content. Je reviens sur cette configuration géométrique juste après.
-Un certain nombre de pas de base comme le dile que no a lo cubano (pas le cross body), le guapea, paseo, pancake qui permettent de respecter la structure géométrique du casino (ou peut êtrte qui la définissent en fait).

Pour l'instant le point de vue le plus intéressant que j'ai trouvé provient d'une vague de Cubains qui tiennent au Casino de la vieja escuela.

NDLR: Vous pouvez sauter le paragraphe qui suit si vous n'avez pas le temps ou que je vous saoule.

Petite histoire, mon premier professeur était carlos Rafael Gonzalez à Argenteuil. il nous faisait souvent travailler nos pas avec des chaises des déplacements et pas bien codifiés. Ce travail se révélait bien plus difficile qu'on y croîyait et bien plus difficile encorei que des figures. Anxieux moi je voulais danser comme mes héros des dance floors que je voyais en soirée et j'apprenais du coup des passes super compliquées. Cela ne servait pas à grande chose et je n'arrive pas à kiffer la vibe puisque je n'arrive pas à "m'exprimer dans ma danse" avec ce que je savais. Maintenant quand je vois un danseur mon attention est attirée par 4 points majeurs: sa posture, son contact avec le sol, son utilisation de l'espace,et ce qu'il chausse (et oui regardez bien, la plupart utilisent soit des belles chaussures, soit des baskets assez proches du sol, pas de nike air quoi! mais bon ça c'est ma théorie)

Quelques représentants de ces casineros sont Ivan Martinez et Yoel Marrero. Yoel a, à mon point de vue, à la vue la plus analytique sur la chose. Il a passé plusieures heures à voir des vidéos de bons danseurs de casino pour donner une définition claire du style, son but étant du pouvoir diffuser fidèlement cette danse dans le monde . D'ailleurs dans la vidéo postée par Ricco c'est Yoel, et s'il filme du haut c'est pour montrer la structure. Toutes ces réflexions aboutissent au Metodo del Cuadrado del Casino (avant appellé metodo de la silla cf ce qu'on faisait avec Carlos).

Je n'ai pas encore l'image complète, mais pour décrire une danse on peut le faire comme pour le langage:
-Grammaire (structure géométrique du casino et rythmique): ensemble de règles figées du style
-Vocabulaire (passes et pas): éléments pour s'exprimer
-et puis d'autres images pour les domaines restants de la linguistique... (excusez mon ignorance!)

Je ne pense pas qu'il faut avoir peur de dire que notre danse possède des codes clairs. Justement n'est-ce à partir d'une langue, l'un des objets les plus codifiés, que nous exprimons toute notre créativité et imagination?


Pour finir on a beaucoup parlé sur certaines valeurs qu'on associe à cette danse: liberté, création, amusement, évolution. La plupart de celles-ci font en fait référence à un art populaire ou de rue que l'on aperçoit dans cette danse. Il me paraît qu'il faut bien faire une différence historique, qui d'ailleurs a été mentionné par pbooj si je ne me trompe pas. Parle-t-on du casino comme il a été inventé dans les casinos de la Habana en 1950, ou du Casino qui a survécu dans la rue, pendant que le premieri disparaissait de la scène principale Cubaine? Il n'est pas d'ailleurs incongruent de dire que le casino de la rue (celui que nous dansons la plupart de nos jours) est codifié. Pour moi il garde les mêmes codes mais il a eu le temps de bien s'enrichir dans un contexte original. Donner des codes n'est pas enfermer dans une cage mais donner les outils à l'artiste pour qu'il produise son oeuvre. La discussion sur la fusion est du coup moins primordiale, mélanger des éléments relève du style du danseur, et tant qu'ils respectent la structure du Casino, et bain on est en train de Casinear!

Je voudrais finir mon point sur un commentaire très subjectif sur ce que j'ai pu voir des cours de cubaine à Paris. Certes on peut avoir une pression des élèves pour donner des connaissances tangibles que l'on pourra montrer plus tard à ses amis pour frimer (figures). Oui les gens sont anxieux pour apprendre vite et ils décrochent facilement sur les commentaires de style (même en cours avancé!!). Mais toujours est-il que je trouve lamentable que des gens sachent faire des setenta conplicada nudo quiebrale la cadera, tout en ayant un jeu de jambes déplorable (tiens ces mecs faudrait les ramener à Cuba pour voir ce qu'elles en disent les cubaines!). Mais je pense qu'au moins essayer de faire passer le message que la danse naît des jambes,et que la beauté est dans la finesse du style avant la technicité de celui-ci est quelques chose de premier pour que notre style soit respecté à sa juste mesure.

PS: Désolé pour les longeurs et les grands mots mais c'est un sujet qui me passione. Mon dernier point représente un peu ma demande de cours qui donnent une grande importance au style,et je sais bien qu'ici sur fiestacubana une bonne partie des participants des experts dans la matière! :wink

Répondre