1-2-3-4-5-6-7-8 : sur quel temps je danse ma salsa cubaine ?

Cours, stages. La salsa cubaine n'aura plus de secrets pour vous.
Avatar du membre
Maximus
Silver
Silver
Messages : 803
Enregistré le : mar. déc. 12, 2006 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : Pupy y los que son son, La Charanga Habanera, Tirso Duarte, Los Van Van, Elio Revé y su Charangon, Bamboleo, Azucar Negra, Michel Maza, Dan Den, Maykel Blanco y su SalsaMayor, Adalberto Alvarez y su son
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Re: 1-2-3-4-5-6-7-8 : sur quel temps je danse ma salsa cubaine ?

Message par Maximus » mer. avr. 22, 2009 8:31 am

Dernier message de la page précédente :

canelina a écrit : :?: est-ce qu'on ne pourrait pas préciser que les temps 1-5- 8 et 4 correspondent à un changement de pied ou à la bascule du poids du corps sur le pied droit ou le pied gauche????
Qu'est-ce que vous en pensez? :smt024
Pas vraiment d'accord avec cela, quoi qu'il arrive tu auras toujours alternance de pieds. Ex : si tu danses en casino sur le "1", tu auras bien alternance (changement de pied et bascule du poids du corps) entre '1 et 2' puis '2 et 3+4' et '5 et 6' puis '6 et 7+8'
Idem pour le son si tu suis une séquence 8->1->2+3 puis 4->5->6+7


_____________________________________________________________________________________________________
Timba Para Siempre [web radio]* - Timba, Songo, Changüí, Son, Reguetón, Conga, Rumba y Cha Cha Chá… A lo cubano!


Avatar du membre
Lindasuave
Platinum
Platinum
Messages : 2276
Enregistré le : mar. juin 06, 2006 7:00 am
Contact :
Status : Hors ligne

Re: 1-2-3-4-5-6-7-8 : sur quel temps je danse ma salsa cubaine ?

Message par Lindasuave » mer. avr. 22, 2009 11:29 am

Abanico a écrit :Ce que tu dis me parait inaccessible ! Combien d'années de pratiques pour ne plus compter !? Toute une vie peut être ?
Cela dépendra surtout de ta capacité de travail... afin d'accéder au plaisir !! lol

Abanico, on t'a toutes donné le même conseil (Mimimi, Canelina et moi), et cette technique fonctionne, si on s'en donne les moyens.

Et on te confirme à nouveau, que si cela parait inacessible au début... avec de la persévérance et de la ténacité, on y arrive !! Mais encore faut-il commencer et surtout ne jamais lacher l'affaire !!
La vida es una sola, hay que vivirla Y punto, sin temor !

Avatar du membre
Kiriku
Staff
Staff
Messages : 7374
Enregistré le : mar. déc. 06, 2005 8:00 am
Localisation :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: 1-2-3-4-5-6-7-8 : sur quel temps je danse ma salsa cubaine ?

Message par Kiriku » mer. avr. 22, 2009 5:38 pm

Voici un avis perso et empirique, qui a pour but de synthétiser les infos données et reçues par de nombreux danseurs, cubains ou passionnés de salsa cubaine, professeurs ou assimilés, danseurs professionnels ou amateurs, etc...


Ce texte est destiné à celles et ceux qui ont envie de se prendre la tête sur le sujet, chose que peu de personnes ne font pas, souvent à raison, puisque l'intérêt majeur du danseur est de danser.
Et ON ARRIVE TRES BIEN A DANSER SUR N'IMPORTE QUEL COMPTE, TANT QU'ON RESTE EN RYTHME.
C'est ce qui est prouvé par de nombreuses vidéos de cubains dansant la salsa cubaine.


La notion de danser sur le "1" ou autre est toutefois une notion nécessaire, car elle permet à un enseignant de donner un repère à ses élèves, de tenir un langage cohérent entre la musique qu'il passe et le discours sur la danse qu'il tient.
Même si cela est possible, il est difficile d’enseigner un cycle de pas à un groupe tout en changeant à chaque fois de repère musical.


L'intérêt du texte suivant est surtout de mieux comprendre, de prendre conscience de ce que l'on fait.


La vérité sur le sujet de départ (sur quel compte démarrer) n'existe pas.
Chaque personne a sa sensibilité, et j'essaierais ci-dessous de passer en revue quelques notions.


La salsa cubaine n'est pas une danse normée. Il n'y a pas de livre référence sur le Casino à ma connaissance.
(N.B. : j'ai cependant entendu dire qu'à Cuba les gens se rendaient de plus en plus compte de l'importance qu'avait pris le Casino en dehors de leurs frontières, et qu'ils cherchaient à tendre vers une normalisation, afin d'affirmer leur appropriation de ce patrimoine.)

Les deux règles fondamentales du casino, de la salsa cubaine, sont à mon sens :

1. On danse en rythme sur la musique, selon une rythmique vite-vite-lent ou lent-vite-vite (on est d'accord que quand on boucle cette rythmique, on obtient le même pas).

2. Les déplacements se font généralement sur un cercle.


Le reste, est généralement source de polémique (hein tonton Léo ?), ou de débat, selon les interlocuteurs, ou selon son vocabulaire.


Sur quel compte danser ?

Cela dépend de :

1. La sensibilité à la musique dans son ensemble, sans forcément prêter attention aux instruments en détail.
2. La sensibilité aux instruments.
3. Le côté empirique : j'ai appris de telle ou telle façon.

=> Encore une fois, ce qu'il faut retenir, c'est que tant qu'on danse en rythme, on danse, le reste est une question de référentiel.

Pour conventionner, dans ce qui suit, le compte de départ est le compte sur lequel le garçon pose le pied gauche, et la fille le pied droit.

Autre convention : on découpe la phrase musicale, en général en 4 temps musicaux, en 8 comptes, ce qui n’est pas forcément exact pour les musicos, mais plus facile pour les danseurs. On a donc les temps sur les comptes impairs, et les contretemps sur les comptes pairs (et on ne va pas plus loin, on parle pas de swing).


En gros...

Ce qu'on appelle danser sur le temps, c’est démarrer son cycle vite-vite-lent ou lent-vite-vite sur un compte "1", "3", "5" ou "7". Détail plus bas.

Ce qu'on appelle danser sur le contretemps, c’est démarrer son cycle lent-vite-vite sur un compte "4" ou "8".
(Jamais vu personne en cubaine démarrer sciemment sur le "2" ou "6", ou démarrer un cycle vite-vite-lent sur le contretemps, sauf pour un exercice technique).


Plus dans le détail...

Il ne s'agit pas de donner l'exhaustivité de ce qui existe, mais d'apporter des éléments auxquels se référer, à vous d'aller plus loin, par exemple pour les partitions des différents instruments (clave et autres)...


Danser sur le temps.

La phrase musicale est celle que l'on ressent intuitivement, sans forcément savoir dire pourquoi, celle qui est souvent marquée par un début de phrase du chanteur, celle qui constitue la mélodie.
Si on essaie de chanter cette mélodie, on va mettre une pause à la fin de chaque phrase.

Cette phrase démarre donc sur le "1", et les danseurs qui y sont sensibles démarrent sur le "1 derrière" (cycle "vite-vite-lent"), qu'on appelle communément et simplement le "1", ou sur le "1 côté" (cycle "lent-vite-vite"), que l'on appelle parfois démarrer sur le "3".

(N.B. souvent ceux qui dansent sur le "1" classique démarrent souvent sur un "lent" sur le "7" de la phrase musicale précédente, afin de préparer ce "1", et de commencer de façon plus "élégante".)

Le fait de commencer sur le "1 côté" semble être une dérive du pas de Son, qui se danse sur le contretemps et commence par un "lent" sur le "4" ou le "8" (cf. plus bas). J'en reparlerai plus bas, dans la section contretemps.

C'était donc le démarrage sur le "1".

Les instruments d'accompagnement, notamment la Campana (la cloche), marquent souvent fortement les temps "1", "3", "5", "7".

Les claves, de Son ou de Rumba, instruments mais aussi structures musicales de chaque morceau de salsa, contiennent toutes les deux 2 parties, une en 3 et une en 2. On parle de 3-2 ou de 2-3 selon le démarrage de la clave sur la mélodie (par la partie 2 ou la partie 3).
Dans le Son, la clave était majoritairement en 3-2. Dans la salsa moderne, elle tend à être de plus en plus souvent interprétée en 2-3.
Des deux phrases ci-dessus, ce qu'il faut retenir, c'est que la première tape de la partie en 3 marque soit le "1", soit le "5".
(Cf. ici pour la clave)

Chaque instrument joue selon une certaine partition, et il est possible de sentir le rythme de la musique grâce à un de ces instruments. Cependant, et pour les non professionnels de la musique, il n'est possible de retrouver la phrase musicale elle-même qu'en écoutant la mélodie.

Ceci explique que si le danseur ne prête attention qu'à un seul instrument pour démarrer, il peut démarrer sur n'importe quel temps, en l'occurrence pour les deux exemples ci-dessus, sur le "1", "3", "5" ou "7" pour la campana, "1" ou "5"pour la clave.

Personnellement je préfère danser en casino sur le "1" ("1 derrière"), car la structure du pas de base reste en cohérence avec la structure musicale, la globalité d'un déplacement ou d'une passe se fait en cohérence sur la musique (globalité car la préparation nécessaire se fait en fin de phrase précédente).
Quand on regarde des troupes de ruedas telle que celle de Casino.com, on se rend compte de cette recherche de cohérence avec la musique.

Cependant, je ne rappellerai jamais assez que tout autre option n’est pas fausse, tant qu’on danse en rythme, pas de soucis, on peut partager une danse avec n’importe qui, car notre repère rythmique sera quand même présent.


Le contretemps...

Avant la salsa était le Son. (Entre autres.)
Et le Son se danse sur le contretemps, car ces contretemps sont fortement marqués au niveau musical.
Afin de démarrer de façon élégante et de ne pas se presser sur le premier pas, le Son se commence sur un "lent" et a donc un cycle "lent-vite-vite".

Les percussions (en général les congas) marquent avec leurs "popo" les temps "4" et "8". Ces repères peuvent être utilisés pour démarrer le cycle.

A noter, comme précédemment, qu'il est difficile de déterminer facilement si on est sur le "4" ou sur le "8" avec les percussions, car elles jouent sur un cycle, et font partie d'un tout. C'est la phrase musicale globale qui va nous donner facilement un positionnement "4" et "8".

La troisième tape de la partie en 3 temps de la clave de Son marque le "4" (clave 3-2) ou le "8" (clave 2-3).
Le danseur qui se réfère à cette tape démarrera donc son cycle sur un de ces deux temps.

Ces références (non exhaustives) expliquent pourquoi on démarre à contre-temps sur le "8" ou le "4".

Si l'on recherche une cohérence entre la musique et la globalité des déplacements ou autres, on va être tenté de démarrer un lent pied droit sur le "8" pour les garçons.
Ceci peut-être discuté pour des raisons chorégraphiques ou autres, bien sûr.
Comme pour la danse sur le temps, pas de vérité, l'essentiel étant de rester en rythme et de savoir ce que l'on fait.

Certaines chansons de salsa marquent de façon plus expressive le contretemps (ex. : "Me mantengo" de Los Van Van), et certains danseurs aiment à danser la salsa à contretemps sur ces chansons (attention danser à contretemps ne veut pas dire que l'on danse le Son).

Cas particulier de la basse : sur certains morceaux, la basse marque fortement le temps, et le contretemps.
Ce qui explique pourquoi certains danseurs qui ont appris le Son, à contretemps, en se référant sur la basse, dansent la salsa sur le temps, toujours sur la basse, et en démarrant sur le "3".


Voilà, une modeste contribution à la question, fruit d'un onanisme cérébral entamé il y a quelques années déjà...
Merci, entre autres à Axel, Ricco, Fab, mais aussi tous les profs et danseurs pros à qui l'on a posé des questions, pour leurs éclaircissements et leur avis direct ou indirect sur la question...


Edition du 14/09/09 - mise à jour du lien vers la clave suite à la mise à jour du site...
Modifié en dernier par Kiriku le lun. sept. 14, 2009 2:52 pm, modifié 1 fois.
faites vivre votre passion et la passion vivra

Avatar du membre
Abanico
Silver
Silver
Messages : 508
Enregistré le : ven. août 08, 2008 7:00 am
Localisation : Paris
Contact :
Status : Hors ligne

Re: 1-2-3-4-5-6-7-8 : sur quel temps je danse ma salsa cubaine ?

Message par Abanico » mer. avr. 22, 2009 6:43 pm

Superbe synthèse pour ceux qui aiment se prendre la tête comme moi :wink:
Tu viens de me faire gagner quelques années d'enquête et de réflexion !

Plus rien à ajouter... Je suis quand même curieux de voir comment la normalisation du casino à Cuba abordera dans le futur la question des temps...


Avatar du membre
pbooj
Gold
Gold
Messages : 1382
Enregistré le : sam. août 26, 2006 7:00 am
Localisation : Paris / Aix ça dépend !
Contact :
Status : Hors ligne

Re: 1-2-3-4-5-6-7-8 : sur quel temps je danse ma salsa cubaine ?

Message par pbooj » mer. avr. 22, 2009 9:54 pm

Pour compléter rythmiquement l'excellent post de Kiriku voici une petite application<< qui illustre simplement les rythmes des différents instrument (cliquer sur la couleur rouge ou verte pour jouer oiu non l'instrument correspondant : très pratique pour voir les instruments qui accentuent les "contre temps"
http://dicidense.free.fr/ Listen with your feet, dance on your ears. pee-poo-gee pmove pmueve pbouge pbooj πR

aslas
Bronze
Bronze
Messages : 9
Enregistré le : dim. avr. 12, 2009 7:16 am
Localisation : Paris
Status : Hors ligne

Re: 1-2-3-4-5-6-7-8 : sur quel temps je danse ma salsa cubaine ?

Message par aslas » mer. avr. 22, 2009 10:10 pm

Puisqu'il a été question de Son Cubain (danse) dans certains messages précédants, et que ce fil de discussion est spécialement dédié à savoir sur quels temps on danse, puis-je poser une question?

Le pas suivant est-il bien un pas de base du Son?
Quel compte faut-il associer à chaque pas (lettre) (A B C A' B' C')?


Pas de base (sur place) (pour le danseur):
J'utilise une notation où j'associe une lettre à chaque pas (c'est ma géniale invention :mrgreen: ).

"Poser le pied" veut dire ici "Poser le pied avec poids du corps", et la description ne rentre pas dans les subtilités de transfert du poids du corps.

A: →GD
Poser le pied gauche à côté du pied droit
(d'où une position assemblée, avec poids du corps sur le pied gauche).
B: GD
Poser sur place le pied droit
(d'où une position assemblée, avec le poids du corps sur le pied droit).
C: G←D
Se repousser sur le pied droit et Poser le pied gauche à gauche
(d'où une position avec les pieds écartés l'un de l'autre, avec le poids du corps vers le pied gauche).

A': GD
Poser le pied droit à côté du pied gauche
(d'où une position assemblée, avec poids du corps sur le pied droit).
B': GD
Poser sur place le pied gauche
(d'où une position assemblée, avec le poids du corps sur le pied gauche).
C': G→D
Se repousser sur le pied gauche et Poser le pied droit à droite
(d'où une position avec les pieds écartés l'un de l'autre, avec le poids du corps vers le pied droit).
Modifié en dernier par aslas le jeu. avr. 23, 2009 2:18 am, modifié 1 fois.

Avatar du membre
yanela
Gold
Gold
Messages : 1300
Enregistré le : dim. mai 04, 2008 7:00 am
Artiste(s) préféré(s) : yanek revila, nichito, isaac, mario, mikael fonts, alex lima, emilito...

madeline, diana, karem ortiz...

elio revé
habana de primera
pupy y los son son
la calle real
tirso duarte
cubanismo
Localisation : BERGERAC
Contact :
Status : Hors ligne

Re: 1-2-3-4-5-6-7-8 : sur quel temps je danse ma salsa cubaine ?

Message par yanela » jeu. avr. 23, 2009 1:59 am

Kiriku a écrit :Voici un avis perso et empirique, qui a pour but de synthétiser les infos données et reçues par de nombreux danseurs, cubains ou passionnés de salsa cubaine, professeurs ou assimilés, danseurs professionnels ou amateurs, etc...


Ce texte est destiné à celles et ceux qui ont envie de se prendre la tête sur le sujet, chose que peu de personnes ne font pas, souvent à raison, puisque l'intérêt majeur du danseur est de danser.
Et ON ARRIVE TRES BIEN A DANSER SUR N'IMPORTE QUEL COMPTE, TANT QU'ON RESTE EN RYTHME.
C'est ce qui est prouvé par de nombreuses vidéos de cubains dansant la salsa cubaine.


La notion de danser sur le "1" ou autre est toutefois une notion nécessaire, car elle permet à un enseignant de donner un repère à ses élèves, de tenir un langage cohérent entre la musique qu'il passe et le discours sur la danse qu'il tient.
Même si cela est possible, il est difficile d’enseigner un cycle de pas à un groupe tout en changeant à chaque fois de repère musical.


L'intérêt du texte suivant est surtout de mieux comprendre, de prendre conscience de ce que l'on fait.


La vérité sur le sujet de départ (sur quel compte démarrer) n'existe pas.
Chaque personne a sa sensibilité, et j'essaierais ci-dessous de passer en revue quelques notions.


La salsa cubaine n'est pas une danse normée. Il n'y a pas de livre référence sur le Casino à ma connaissance.
(N.B. : j'ai cependant entendu dire qu'à Cuba les gens se rendaient de plus en plus compte de l'importance qu'avait pris le Casino en dehors de leurs frontières, et qu'ils cherchaient à tendre vers une normalisation, afin d'affirmer leur appropriation de ce patrimoine.)

Les deux règles fondamentales du casino, de la salsa cubaine, sont à mon sens :

1. On danse en rythme sur la musique, selon une rythmique vite-vite-lent ou lent-vite-vite (on est d'accord que quand on boucle cette rythmique, on obtient le même pas).

2. Les déplacements se font généralement sur un cercle.


Le reste, est généralement source de polémique (hein tonton Léo ?), ou de débat, selon les interlocuteurs, ou selon son vocabulaire.


Sur quel compte danser ?

Cela dépend de :

1. La sensibilité à la musique dans son ensemble, sans forcément prêter attention aux instruments en détail.
2. La sensibilité aux instruments.
3. Le côté empirique : j'ai appris de telle ou telle façon.

=> Encore une fois, ce qu'il faut retenir, c'est que tant qu'on danse en rythme, on danse, le reste est une question de référentiel.

Pour conventionner, dans ce qui suit, le compte de départ est le compte sur lequel le garçon pose le pied gauche, et la fille le pied droit.

Autre convention : on découpe la phrase musicale, en général en 4 temps musicaux, en 8 comptes, ce qui n’est pas forcément exact pour les musicos, mais plus facile pour les danseurs. On a donc les temps sur les comptes impairs, et les contretemps sur les comptes pairs (et on ne va pas plus loin, on parle pas de swing).


En gros...

Ce qu'on appelle danser sur le temps, c’est démarrer son cycle vite-vite-lent ou lent-vite-vite sur un compte "1", "3", "5" ou "7". Détail plus bas.

Ce qu'on appelle danser sur le contretemps, c’est démarrer son cycle lent-vite-vite sur un compte "4" ou "8".
(Jamais vu personne en cubaine démarrer sciemment sur le "2" ou "6", ou démarrer un cycle vite-vite-lent sur le contretemps, sauf pour un exercice technique).


Plus dans le détail...

Il ne s'agit pas de donner l'exhaustivité de ce qui existe, mais d'apporter des éléments auxquels se référer, à vous d'aller plus loin, par exemple pour les partitions des différents instruments (clave et autres)...


Danser sur le temps.

La phrase musicale est celle que l'on ressent intuitivement, sans forcément savoir dire pourquoi, celle qui est souvent marquée par un début de phrase du chanteur, celle qui constitue la mélodie.
Si on essaie de chanter cette mélodie, on va mettre une pause à la fin de chaque phrase.

Cette phrase démarre donc sur le "1", et les danseurs qui y sont sensibles démarrent sur le "1 derrière" (cycle "vite-vite-lent"), qu'on appelle communément et simplement le "1", ou sur le "1 côté" (cycle "lent-vite-vite"), que l'on appelle parfois démarrer sur le "3".

(N.B. souvent ceux qui dansent sur le "1" classique démarrent souvent sur un "lent" sur le "7" de la phrase musicale précédente, afin de préparer ce "1", et de commencer de façon plus "élégante".)

Le fait de commencer sur le "1 côté" semble être une dérive du pas de Son, qui se danse sur le contretemps et commence par un "lent" sur le "4" ou le "8" (cf. plus bas). J'en reparlerai plus bas, dans la section contretemps.

C'était donc le démarrage sur le "1".

Les instruments d'accompagnement, notamment la Campana (la cloche), marquent souvent fortement les temps "1", "3", "5", "7".

Les claves, de Son ou de Rumba, instruments mais aussi structures musicales de chaque morceau de salsa, contiennent toutes les deux 2 parties, une en 3 et une en 2. On parle de 3-2 ou de 2-3 selon le démarrage de la clave sur la mélodie (par la partie 2 ou la partie 3).
Dans le Son, la clave était majoritairement en 3-2. Dans la salsa moderne, elle tend à être de plus en plus souvent interprétée en 2-3.
Des deux phrases ci-dessus, ce qu'il faut retenir, c'est que la première tape de la partie en 3 marque soit le "1", soit le "5".
(Cf. ici pour la clave)

Chaque instrument joue selon une certaine partition, et il est possible de sentir le rythme de la musique grâce à un de ces instruments. Cependant, et pour les non professionnels de la musique, il n'est possible de retrouver la phrase musicale elle-même qu'en écoutant la mélodie.

Ceci explique que si le danseur ne prête attention qu'à un seul instrument pour démarrer, il peut démarrer sur n'importe quel temps, en l'occurrence pour les deux exemples ci-dessus, sur le "1", "3", "5" ou "7" pour la campana, "1" ou "5"pour la clave.

Personnellement je préfère danser en casino sur le "1" ("1 derrière"), car la structure du pas de base reste en cohérence avec la structure musicale, la globalité d'un déplacement ou d'une passe se fait en cohérence sur la musique (globalité car la préparation nécessaire se fait en fin de phrase précédente).
Quand on regarde des troupes de ruedas telle que celle de Casino.com, on se rend compte de cette recherche de cohérence avec la musique.

Cependant, je ne rappellerai jamais assez que tout autre option n’est pas fausse, tant qu’on danse en rythme, pas de soucis, on peut partager une danse avec n’importe qui, car notre repère rythmique sera quand même présent.


Le contretemps...

Avant la salsa était le Son. (Entre autres.)
Et le Son se danse sur le contretemps, car ces contretemps sont fortement marqués au niveau musical.
Afin de démarrer de façon élégante et de ne pas se presser sur le premier pas, le Son se commence sur un "lent" et a donc un cycle "lent-vite-vite".

Les percussions (en général les congas) marquent avec leurs "popo" les temps "4" et "8". Ces repères peuvent être utilisés pour démarrer le cycle.

A noter, comme précédemment, qu'il est difficile de déterminer facilement si on est sur le "4" ou sur le "8" avec les percussions, car elles jouent sur un cycle, et font partie d'un tout. C'est la phrase musicale globale qui va nous donner facilement un positionnement "4" et "8".

La troisième tape de la partie en 3 temps de la clave de Son marque le "4" (clave 3-2) ou le "8" (clave 2-3).
Le danseur qui se réfère à cette tape démarrera donc son cycle sur un de ces deux temps.

Ces références (non exhaustives) expliquent pourquoi on démarre à contre-temps sur le "8" ou le "4".

Si l'on recherche une cohérence entre la musique et la globalité des déplacements ou autres, on va être tenté de démarrer un lent pied droit sur le "8" pour les garçons.
Ceci peut-être discuté pour des raisons chorégraphiques ou autres, bien sûr.
Comme pour la danse sur le temps, pas de vérité, l'essentiel étant de rester en rythme et de savoir ce que l'on fait.

Certaines chansons de salsa marquent de façon plus expressive le contretemps (ex. : "Me mantengo" de Los Van Van), et certains danseurs aiment à danser la salsa à contretemps sur ces chansons (attention danser à contretemps ne veut pas dire que l'on danse le Son).

Cas particulier de la basse : sur certains morceaux, la basse marque fortement le temps, et le contretemps.
Ce qui explique pourquoi certains danseurs qui ont appris le Son, à contretemps, en se référant sur la basse, dansent la salsa sur le temps, toujours sur la basse, et en démarrant sur le "3".


Voilà, une modeste contribution à la question, fruit d'un onanisme cérébral entamé il y a quelques années déjà...
Merci, entre autres à Axel, Ricco, Fab, mais aussi tous les profs et danseurs pros à qui l'on a posé des questions, pour leurs éclaircissements et leur avis direct ou indirect sur la question...
=D> merci infiniment kiriku pour ton post si détaillé et si clair de A à Z !!!
j'ai dû relire maintes fois les autres posts qui m'étaient inaccessibles comme pour abanico!!!!

et merci infiniment de m'avoir rassurée avec tes phrases "ON ARRIVE TRES BIEN A DANSER SUR N'IMPORTE QUEL COMPTE, TANT QU'ON RESTE EN RYTHME." et "Comme pour la danse sur le temps, pas de vérité, l'essentiel étant de rester en rythme et de savoir ce que l'on fait" !!! :smt058
yanela qui n'entend rien mais qui a le rythme dans sa peau...

Avatar du membre
SamSufi
Bronze
Bronze
Messages : 20
Enregistré le : ven. févr. 02, 2007 8:00 am
Status : Hors ligne

Re: 1-2-3-4-5-6-7-8 : sur quel temps je danse ma salsa cubaine ?

Message par SamSufi » jeu. avr. 23, 2009 8:55 am

Bonjour.

Je me permets de mettre ici une petite interrogation concernant l'utilisation du terme "contre-temps".

Je ne prétends pas connaître toutes les considérations de danse et de musique et, comme dit très justement, la subjectivité et la sensibilité du danseur pèsent trop lourd dans la balance pour normaliser tout ça, mais le "contre-temps" du danseur et celui du musicien ne semble pas du tout être les mêmes.

Pour un musicien (exemple : un montuno de piano tout ce qu'il y a de plus classique, voir plus loin), un temps est "un temps". Les "contre-temps" ne font pas du tout parti des temps que nous avons l'habitude de compter en danse (ie 1-2-3-4-5-6-7-8) mais tout les "trucs" qu'il y a entre tous ces temps que le danseur a l'habitude d'appeler "& (et)" : 1 & 2 & 3 & 4 & 5 & 6 & 7 & 8 &.
Un montuno classique (sans variation) de piano est : 1 & 2 & 3 & 4 & 5 & 6 & 7 & 8 & et, à partir, du "2" du danseur, le piano ne joue que sur des "contre-temps".

D'où mon interrogation sur l'expression "danser à contre-temps", dans le cas du Son par exemple, qui parait être inappropriée du fait qu'un danseur ne danse jamais "sur" ces "&".

Certains parleraient dans ce cas de "temps forts" (1, 3, 5, 7) et "temps faibles" (2, 4, 6, 8 ) mais là aussi, la considération, l'oreille et l'éducation musical et culturel de chacun rentre en ligne de compte donc impossible à normaliser. Certains entendent intuitivement les "temps forts", d'autres les "temps faibles", parfois les 2.
De toute façon, comment appeler les temps 2, 4, 6, 8, des temps faibles quand on voit ce qu'il se passe dessus dans l'exemple cité par Kiriku (Los Van Van - Por Eso me Mantengo). Autre exemple, Los Van Van - Arrasando, les "Boom Boom" caractéristiques à la "fin du morceau" tombent sur le 8 et le 1. Effectivement, ça ne dure pas la totalité du morceau (et c'est bien dommange :roll:) donc on pourrait dire que c'est pas un très bon exemple mais il m'est impossible de ne pas mettre ces 2 temps sur le même pied d'égalité.

Avatar du membre
Maximus
Silver
Silver
Messages : 803
Enregistré le : mar. déc. 12, 2006 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : Pupy y los que son son, La Charanga Habanera, Tirso Duarte, Los Van Van, Elio Revé y su Charangon, Bamboleo, Azucar Negra, Michel Maza, Dan Den, Maykel Blanco y su SalsaMayor, Adalberto Alvarez y su son
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Re: 1-2-3-4-5-6-7-8 : sur quel temps je danse ma salsa cubaine ?

Message par Maximus » jeu. avr. 23, 2009 9:19 am

Merci Kiriku, je suis rassuré car ton excellente synthèse correspond en tout point avec ce que les différents profs (David Fagour, Alex Salserito, François Lovighi) m'ont enseigné depuis que j'ai débuté le casino, et plus récemment le son!!

Et comme tu le rappelles, le plus important est de danser en rythme.
_____________________________________________________________________________________________________
Timba Para Siempre [web radio]* - Timba, Songo, Changüí, Son, Reguetón, Conga, Rumba y Cha Cha Chá… A lo cubano!

Avatar du membre
Abanico
Silver
Silver
Messages : 508
Enregistré le : ven. août 08, 2008 7:00 am
Localisation : Paris
Contact :
Status : Hors ligne

Re: 1-2-3-4-5-6-7-8 : sur quel temps je danse ma salsa cubaine ?

Message par Abanico » jeu. avr. 23, 2009 9:26 am

Très bonne remarque, je l'avais pas vu venir...

En effet, parler de "contre-temps" en danse peut être vue comme un abus de langage du point de vue strictement musical.

On peut également la chose comme çà : la danse "raisonne sur une échelle de temps 2 fois plus lente que la musique" (pas terrible comme expression...). D'où l'expression de contre-temps pour parler en réalité de temps faible.

Après je me dis qu'il doit bien en avoir qui s'amusent à danser sur les "vrais" contre-temps, notamment par les fans de shines et autres jeux de pieds ?

Au passage, cela me fait penser à une musique qui marque bien les contre-temps : "Mi linda Habanera" d'Adalberto Alvarez dans la deuxième partie de la musique il y a un espèce de synthé clavecin qui marque tous les contre temps régulièrement : cela pourrait être une musique qui se prête bien à danser en contre temps?

Avatar du membre
Kiriku
Staff
Staff
Messages : 7374
Enregistré le : mar. déc. 06, 2005 8:00 am
Localisation :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: 1-2-3-4-5-6-7-8 : sur quel temps je danse ma salsa cubaine ?

Message par Kiriku » jeu. avr. 23, 2009 9:47 am

Merci Maximus. Merci aussi à Axel pour sa relecture et ses liens ;)

Abanico, attention, le contretemps est une notion très délicate et assez complexe...
Cf. ici.
faites vivre votre passion et la passion vivra

Avatar du membre
Maximus
Silver
Silver
Messages : 803
Enregistré le : mar. déc. 12, 2006 8:00 am
Artiste(s) préféré(s) : Pupy y los que son son, La Charanga Habanera, Tirso Duarte, Los Van Van, Elio Revé y su Charangon, Bamboleo, Azucar Negra, Michel Maza, Dan Den, Maykel Blanco y su SalsaMayor, Adalberto Alvarez y su son
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Re: 1-2-3-4-5-6-7-8 : sur quel temps je danse ma salsa cubaine ?

Message par Maximus » jeu. avr. 23, 2009 9:54 am

Abanico a écrit :
Au passage, cela me fait penser à une musique qui marque bien les contre-temps : "Mi linda Habanera" d'Adalberto Alvarez dans la deuxième partie de la musique il y a un espèce de synthé clavecin qui marque tous les contre temps régulièrement : cela pourrait être une musique qui se prête bien à danser en contre temps?
La plupart des morceaux d'adalberto sont des son, et naturellement se dansent sur les contre-temps. Je me souviens qu'à la casa de la trova de Santiago, les cubains dansaient les morceaux d'adalberto en son, ou du moins en contre-temps
_____________________________________________________________________________________________________
Timba Para Siempre [web radio]* - Timba, Songo, Changüí, Son, Reguetón, Conga, Rumba y Cha Cha Chá… A lo cubano!

Avatar du membre
Kiriku
Staff
Staff
Messages : 7374
Enregistré le : mar. déc. 06, 2005 8:00 am
Localisation :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: 1-2-3-4-5-6-7-8 : sur quel temps je danse ma salsa cubaine ?

Message par Kiriku » jeu. avr. 23, 2009 9:58 am

Pbooj te confirmera même que c'est du Son Moderno, Adalberto Alvarez y su Son ;)

Moderno parce que la composition de l'orchestre n'est plus celle d'un orchestre traditionnel de Son, et que les sonorités ont quand même évoluées.
Enfin, on part dans le HS, j'arrête là...
faites vivre votre passion et la passion vivra

Avatar du membre
Abanico
Silver
Silver
Messages : 508
Enregistré le : ven. août 08, 2008 7:00 am
Localisation : Paris
Contact :
Status : Hors ligne

Re: 1-2-3-4-5-6-7-8 : sur quel temps je danse ma salsa cubaine ?

Message par Abanico » jeu. avr. 23, 2009 10:14 am

Maximus a écrit :
Abanico a écrit :
Au passage, cela me fait penser à une musique qui marque bien les contre-temps : "Mi linda Habanera" d'Adalberto Alvarez dans la deuxième partie de la musique il y a un espèce de synthé clavecin qui marque tous les contre temps régulièrement : cela pourrait être une musique qui se prête bien à danser en contre temps?
La plupart des morceaux d'adalberto sont des son, et naturellement se dansent sur les contre-temps. Je me souviens qu'à la casa de la trova de Santiago, les cubains dansaient les morceaux d'adalberto en son, ou du moins en contre-temps
Ok, je sors :lol:

J'entendais par "contre temps" ce que désignait Samsufi par "&" dans une séquence : 1 & 2 & 3 & 4 & 5 & 6 & 7 & 8 &, et pas ce que l'on désigne souvent 2-4-6-8 en danse. Mais bon j'arrête, car je ne suis pas très doué pour me faire comprendre avec des mots pour parler musique.

Avatar du membre
Audrey
Bronze
Bronze
Messages : 90
Enregistré le : ven. avr. 04, 2008 7:00 am
Artiste(s) préféré(s) : Pupy y los que son son
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Re: 1-2-3-4-5-6-7-8 : sur quel temps je danse ma salsa cubaine ?

Message par Audrey » jeu. avr. 23, 2009 10:26 am

pffff, que c'est compliqué tout ça...
j'ai une quantité de questionnement avec tout ca! le probleme, c'est que c'est tellement confus, que meme mes questions le sont!
donc dans un 1er temps, je voudrais juste savoir si c'était possible d'avoir un eclaircissement sur ce point:
Kiriku a écrit :attention danser à contretemps ne veut pas dire que l'on danse le Son
...
je suis désolée si ma question est stupide :oops: mais j'ai vraiment du mal avec toutes ces notions.
sur la chanson de Van Van que tu cites, si je passe en contre temps, je suis pas forcement en Son??
est ce que l'inverse est vrai? cad si je passe de la salsa en son durant un morceau, je ne danse pas forcement à contretemps? ](*,)
pas sure que mes questionnements soient tres constructifs, mais bon, vu qu'il nous a été clairement signifié que meme les nouveaux pouvaient intervenir et poser toutes les questions, j'en profite ;-)

Avatar du membre
Kiriku
Staff
Staff
Messages : 7374
Enregistré le : mar. déc. 06, 2005 8:00 am
Localisation :
Contact :
Status : Hors ligne

Re: 1-2-3-4-5-6-7-8 : sur quel temps je danse ma salsa cubaine ?

Message par Kiriku » jeu. avr. 23, 2009 10:37 am

Kiriku a écrit :Abanico, attention, le contretemps est une notion très délicate et assez complexe...
Cf. ici.
Yop, ce lien wikipédia n'est pas le bon, mais Marco31 va remédier à ça !

Je dis que c'est délicat car c'est une notion que l'on simplifie quand on parle de danse, mais les musiciens vont beaucoup plus loin dans ces concepts.

Pour simplifier, pour les danseurs, quand on compte sur 8 temps, les comptes pairs sont les contretemps.
Quand on compte "1 et 2 et 3 et 4 et", les contretemps sont les "et".

Audrey, ta question n'est pas stupide !
Le Son est un style de musique, et il se danse à contretemps.
Tu peux aussi danser la salsa à contretemps.
C'est ton style de danse qui va être différent même si les comptes sur lesquels tu danses sont les mêmes.
Si tu fais des passes dans tous les sens en dansant sur le contretemps, ce ne sera pas du Son, mais du Casino. Le Son, c'est cool, élégant, cf. ici.

Quand tu passes de Salsa en Son sur une musique, tu changes non seulement de comptes pour tes pieds, mais aussi de style de danse (de Casino à Son).
Si tu changes uniquement les comptes de tes pieds mais que tu continues à danser en style Casino, tu passes de Casino sur le temps à Casino sur le contretemps.
faites vivre votre passion et la passion vivra


Répondre