Page 1 sur 1

Toca Leòn! un roman d’aventure à Cuba

Posté : mer. avr. 25, 2007 11:27 am
par Dominique84
<b>Quand un percussionniste (congas) veut partager sa passion, un roman d’aventure à Santiago de Cuba nous transporte au rythme des tambours, loin des idées reçues.</b>
Image
L'intrigue est surtout un prétexte pour partager ma passion des tambours et mon amour du peuple Cubain :
Lucie et Léon sont musiciens passionnés de rythmes afrocubains. Un soir, ils reçoivent un appel étrange. À des milliers de kilomètres, un ami a besoin de leur aide… Imprégnés par l’histoire nous nous laissons prendre par l’aventure de ce couple, qui, sans y être préparé, se retrouve plongé dans un univers Vaudou pour sauver leur ami Michel.
Lâcher prise, confiance envers les personnes et les événements, ce roman est aussi une leçon d’humilité. La cadence du livre est enivrante, on se sent happé, imprégné par le son des tambours et des chants, envoûté par le corps des danseuses. La moiteur de ce climat tropical nous enveloppe.
L’auteur nous fait découvrir un Cuba sorti des sentiers battus, loin des plages de sable fin et des langoustes. Il nous plonge au cœur des racines africaines, où musique et rites religieux sont étroitement liés.


Entre autres, Daniel Chatelain l’a mis en accueil sur http://www.ritmacuba.com/
Une animation est en projet avec Ernesto Concha de SalsaPaca

Vous en saurez plus sur la maison d’édition Elan Sud et le roman avec ces liens
Les actualités
http://elansudeditions.over-blog.org/
L’auteur
http://www.elansud.fr/lin/index.html

Une critique sur le livre ...
http://www.rue-des-livres.com/

<b>Toca León !
Roman de Dominique Lin
Prix : 19 euros
ISBN : 2-911137-03-5

Disponible sur les sites de la Fnac et Amazon
Sur commande dans toutes les librairies (expédié par l’éditeur sous 48h)

<u>L'auteur :</u></b>
D o m i n i q u e LIN est né à Paris en 1956. Depuis longtemps, il écrit pour les autres et nous berce, sans que nous le sachions, de ses textes souvent imagés, au ton juste. Sa perspective humaniste et rêveuse le conduit à décrire un monde nu, tel qu’il est, sans artifice. Son roman est une histoire qu’il aurait aimé lire, une part de son enfance qu’il garde au fond de lui, une quête de l’aventure perpétuelle à vivre au jour le jour. Heurté par ce monde éloigné du respect humain, une sensibilité à fleur de peau, Dominique Lin s’évade à travers les mots.

Posté : ven. mai 11, 2007 3:41 pm
par Bidouc
Salut
Pour une fois, enfin, je découvre un livre qui ne me ressasse pas les mêmes clichés (cigares, hemingway, castro...).
Je viens de terminer Toca Leon et j'ai pu rêver à nouveau sur une aventure à Cuba, une vraie. Cela faisait longtemps que j'avais éprouvé cette sensation d'évasion. J'en ai même raté deux stations de métro tellement j'étais parti. Le "réveil" à Châtelet m'a rappelé combien un livre pouvait nous faire voyager et nous sortir de la grisaille quotidienne.
L’auteur offre une écriture simple, ouverte, laissant place à l’imaginaire de chacun. Pas de longues descriptions ennuyeuses, mais des sensations, des odeurs, des rumeurs dans une ville si méconnue. J’ai défilé avec eux dans les rues de Santiago au milieu de cette foule enivrée. J’ai eu chaud sous les chaleurs humides des Caraïbes, j’ai même joué des tambours avec Léon (un des personnages principaux), moi qui ne suis pas musicien. Merci à Dominique LIN, vous avez su me faire voyager, promis, dès que je peux, je prends un billet pour Cuba!

J'ai des amis sur Montpellier, où peuvent-ils le trouver?
Bidouc

Posté : mar. mai 15, 2007 10:05 am
par Dominique84
Merci "Bidouc" de tes remarques sur le livre, ça fait toujours plaisir d'avoir un retour des lecteurs. Beaucoup de gens l'apprécient pour ce contact authentique avec la population de Santiago, la musique et la danse.

En ce qui concerne Montpellier, je suis invité au salon littéraire "La Comédie du livre" les 1, 2 et 3 juin. C'est sur la place de la Comédie, je serai dans la tente de la Librairie du Tess.
Cela donne l'occasion de rencontrer les lecteurs et de leur dédicacer le roman. Dis à tes amis qu'ils se fassent connaître.

Pour Santiago, c'est mieux d'y aller en juillet : festival des Caraïbes, l'invasion (rencontres des comparsas de quartiers, très chaud), Carnaval ...
un mois de musique et de danse 24h/24!
Par contre, il vaut mieux prendre son billet d'avion en janvier.
Moi j'y suis allé avec Daniel Chatelain de Ritmacuba, c'est SUPER

15 aout : Présentation Toca Leòn! et Salsa

Posté : jeu. août 09, 2007 11:09 am
par Dominique84
Dans le cadre de la promotion de la culture Afro-Cubaine,
Dominique LIN présentera son dernier roman : Toca Leòn!
le mercredi 15 août 2007 à 18h30

au PLAYA DE CUBA, à PALAVAS (rive droite) - près de Montpellier
Boulevard Maréchal Foch
Entrée libre
Lecture, rencontre et dédicace avec l'auteur

19h30 Démonstration de Salsa et de Rumba
avec Chocolate et Vanessa


Entrée libre
Rendez-vous sur la plage



Image

Posté : jeu. août 09, 2007 12:24 pm
par marco34
moi aussi jai apprécié le livre de dominique ..je plongeais chaque fois profondement dans la lecture , avec l impression d être au coeur de l histoire.. l impression d entendre la musique et de vibrer au rythme des tambours, l impression d' entrouvrir la porte de cette culture afro cubaine si complexe et si mystérieuse ...

Au delà d'un roman, le partage d'une culture

Posté : ven. août 17, 2007 4:20 pm
par Dominique84
Image
J'étais invité à présenter Toca Leòn par la Librairie du Mas de Tesse de Montpellier au "Playa de Cuba" à Palavas.
Pour l'occasion, j'ai appelé mes amis rumberos, Chocolate et Vaini.

Lecture d'extraits, débat animé avec finesse par Patrick Losso (le libraire), démonstration de Rumba et de salsa, questions réponses avec les spectateurs... la soirée n'a pas été une grande réussite financière, deux soirées salsa étaient programmées le même soir + le feu d'artifice, concurrent sans égal du 15 août!

On peut réfléchir à l'opportunité de telles manifestations, en tirer des conséquences matérielles qu'on veut.
En tant qu'auteur, je n'ai pas encore le plaisir et l'honneur de vivre de ma plume mais j'ai le recul nécessaire pour appréhender la vie d'un autre regard.

Ce qui m'a le plus touché, et je tiens à conserver cette vision du monde, c'est le partage de valeurs aussi riches que l'amitié, l'envie de faire vivre une culture, de mettre en avant un art de vivre.
Pris dans son emploi du temps très chargé, Chocolate n'a pas hésité à dire oui au premier appel. Il est arrivé avec tout son matériel pour assurer la musique et la danse, accompagné de Vaini, venue en famille. Leurs amis étaient là, certains déjà rencontrés à l'Apollo...

Image
Dans une société basée sur le profit, où le don devient suspect, je me suis demandé plusieurs fois pourquoi une telle simplicité, comment pouvaient-ils accourir alors qu'on ne s'était rencontrés qu'une fois?
Je n'avais pas de réponse jusqu'à ce souvenir de mes amis Cubains, toujours en quête de savoir si le voisin avait besoin de quelque chose, toujours prêt à rendre service, à partager... Et j'ai eu chaud au cœur de pouvoir vivre une telle expérience sous nos latitudes.

Le visage éclairé d'un sourire radieux des danseurs m'a confirmé ce sentiment, qu'il est doux, merci à tous
Dominique

Re: Toca Leòn! un roman d’aventure à Cuba

Posté : lun. juil. 15, 2019 3:39 pm
par Dominique84
Je ne comprends pas vraiment la question.
J'ai écrit ce premier roman, 7 ont suivi…