[ARTE] reportages sur Cuba

Peinture, littérature...
pmfsalsa
Ivory
Ivory
Messages : 161
Enregistré le : ven. avr. 28, 2006 7:00 am
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

[ARTE] reportages sur Cuba

Message par pmfsalsa » mer. oct. 03, 2007 8:16 pm

Arte diffuse ce soir 2 documentaires historiques sur Cuba (à partir de 20H40), et pour les insomniaques y'a un autre doc sur le CHE à 3H. Pour ceux qui ne pourront pas voir les reportages ils seront rediffusés dans la nuit de jeudi à vendredi à partir de 3H.

Bonne soirée
Isa
Modifié en dernier par pmfsalsa le mer. oct. 03, 2007 8:45 pm, modifié 2 fois.




Lolapaluza
Bronze
Bronze
Messages : 65
Enregistré le : mar. nov. 14, 2006 8:00 am
Localisation : 91
Contact :
Status : Hors ligne

Message par Lolapaluza » mer. oct. 03, 2007 8:19 pm

merci pour le tuyau :)

JACK_EL_CALVO
Staff
Staff
Messages : 4730
Enregistré le : sam. oct. 22, 2005 7:00 am
Localisation : PARIS 5
Contact :
Status : Hors ligne

Message par JACK_EL_CALVO » mer. oct. 03, 2007 8:31 pm

Oui y'avait lundi un documentaire sur Arte à minuit...mais après un tel week-end, un oeil puis deux se sont fermés... :cry: C'était assez impressionnant. Celà montrait des cubains vivant dans des lieux insolites...

"La Havane, une vie dans les ruines..."

Ce film plonge dans le quotidien de cinq Havanais : Totico, plombier, se réfugie sur le toit pour fuir le vacarme de sa HLM ; Reinaldo, un sans-abri, s'est établi dans les ruines d'un théâtre où Caruso se produisait autrefois ; Misleydis a plaqué son mari pour les décombres d'un hôtel de luxe ; Nicanor se bat pour entretenir la maison de son père et tente d'oublier la révolution socialiste ; enfin, l'écrivain Antonio José Ponte observe ce naufrage avec détachement. Le réalisateur a dû ruser avec les autorités pour filmer cette facette peu officielle de La Havane. Interdit à Cuba, son film est empreint de poésie et laisse espérer que la force de ses habitants empêchera l'insidieuse destruction de la ville.
esa gracia que tengo, nadie me la va a quitar, MAFEREFUN YEMAYA, MAFEREFUN ELEGUA !

pmfsalsa
Ivory
Ivory
Messages : 161
Enregistré le : ven. avr. 28, 2006 7:00 am
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Message par pmfsalsa » mer. oct. 03, 2007 8:43 pm

JACK_EL_CALVO a écrit :Oui y'avait lundi un documentaire sur Arte à minuit...mais après un tel week-end, un oeil puis deux se sont fermés... :cry: C'était assez impressionnant. Celà montrait des cubains vivant dans des lieux insolites...

"La Havane, une vie dans les ruines..."

Ce film plonge dans le quotidien de cinq Havanais : Totico, plombier, se réfugie sur le toit pour fuir le vacarme de sa HLM ; Reinaldo, un sans-abri, s'est établi dans les ruines d'un théâtre où Caruso se produisait autrefois ; Misleydis a plaqué son mari pour les décombres d'un hôtel de luxe ; Nicanor se bat pour entretenir la maison de son père et tente d'oublier la révolution socialiste ; enfin, l'écrivain Antonio José Ponte observe ce naufrage avec détachement. Le réalisateur a dû ruser avec les autorités pour filmer cette facette peu officielle de La Havane. Interdit à Cuba, son film est empreint de poésie et laisse espérer que la force de ses habitants empêchera l'insidieuse destruction de la ville.

je n'ai pas vu la fin moi non plus !
Ce documentaire devrait être obligatoire pour tous les fiestacubanais :wink:

Rediffusions :
10.10.2007 à 09:55
21.10.2007 à 03:00
Modifié en dernier par pmfsalsa le mer. oct. 03, 2007 8:54 pm, modifié 1 fois.


Lolapaluza
Bronze
Bronze
Messages : 65
Enregistré le : mar. nov. 14, 2006 8:00 am
Localisation : 91
Contact :
Status : Hors ligne

Message par Lolapaluza » mer. oct. 03, 2007 8:52 pm

j'ai plus qu'à ressortir le magnétoscope du placard :wink:

JACK_EL_CALVO
Staff
Staff
Messages : 4730
Enregistré le : sam. oct. 22, 2005 7:00 am
Localisation : PARIS 5
Contact :
Status : Hors ligne

Message par JACK_EL_CALVO » mer. oct. 03, 2007 9:49 pm

En tous les cas la personne qui pourra enregistrer ce documentaire est la bienvenue pour me faire passer une copie ou l'enregistrement... :roll: :wink:
esa gracia que tengo, nadie me la va a quitar, MAFEREFUN YEMAYA, MAFEREFUN ELEGUA !

Lolapaluza
Bronze
Bronze
Messages : 65
Enregistré le : mar. nov. 14, 2006 8:00 am
Localisation : 91
Contact :
Status : Hors ligne

Message par Lolapaluza » mer. oct. 03, 2007 10:08 pm

pas de problème Jack !

pmfsalsa
Ivory
Ivory
Messages : 161
Enregistré le : ven. avr. 28, 2006 7:00 am
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Message par pmfsalsa » jeu. oct. 04, 2007 8:29 am

sur le site de ARTE on peut trouver un théma intéressant :

http://www.arte.tv/fr/histoire-societe/ ... 33588.html

Avatar du membre
marco34
Ivory
Ivory
Messages : 151
Enregistré le : jeu. juil. 05, 2007 7:00 am
Localisation : montpellier
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [ARTE] reportages sur Cuba

Message par marco34 » jeu. oct. 04, 2007 10:05 am

pmfsalsa a écrit :Arte diffuse ce soir 2 documentaires historiques sur Cuba (à partir de 20H40), et pour les insomniaques y'a un autre doc sur le CHE à 3H. Pour ceux qui ne pourront pas voir les reportages ils seront rediffusés dans la nuit de jeudi à vendredi à partir de 3H.

Bonne soirée
Isa
euh non apparemment non, ce nest pas ça qui est au programme sur arte ce soir ..
si tu no bailas con eso, tu no bailas con nada

pmfsalsa
Ivory
Ivory
Messages : 161
Enregistré le : ven. avr. 28, 2006 7:00 am
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [ARTE] reportages sur Cuba

Message par pmfsalsa » jeu. oct. 04, 2007 10:22 am

marco34 a écrit :
pmfsalsa a écrit :Arte diffuse ce soir 2 documentaires historiques sur Cuba (à partir de 20H40), et pour les insomniaques y'a un autre doc sur le CHE à 3H. Pour ceux qui ne pourront pas voir les reportages ils seront rediffusés dans la nuit de jeudi à vendredi à partir de 3H.

Bonne soirée
Isa
euh non apparemment non, ce nest pas ça qui est au programme sur arte ce soir ..

j'ai écris le message hier soir, mais ça va être rediffusé cette nuit à 3H.

JACK_EL_CALVO
Staff
Staff
Messages : 4730
Enregistré le : sam. oct. 22, 2005 7:00 am
Localisation : PARIS 5
Contact :
Status : Hors ligne

Re: [ARTE] reportages sur Cuba

Message par JACK_EL_CALVO » jeu. oct. 04, 2007 10:54 am

pmfsalsa a écrit :
marco34 a écrit :
pmfsalsa a écrit :Arte diffuse ce soir 2 documentaires historiques sur Cuba (à partir de 20H40), et pour les insomniaques y'a un autre doc sur le CHE à 3H. Pour ceux qui ne pourront pas voir les reportages ils seront rediffusés dans la nuit de jeudi à vendredi à partir de 3H.

Bonne soirée
Isa
euh non apparemment non, ce nest pas ça qui est au programme sur arte ce soir ..

j'ai écris le message hier soir, mais ça va être rediffusé cette nuit à 3H.
ARTE c'est la chaîne adaptée à notre rythme de vie... :lol: :lol: :lol:
Ou alors ils tiennent compte du décalage horaire avec Cuba... Très fairplay... :lol:
esa gracia que tengo, nadie me la va a quitar, MAFEREFUN YEMAYA, MAFEREFUN ELEGUA !

Salsiccia
Gold
Gold
Messages : 1399
Enregistré le : mar. janv. 03, 2006 8:00 am
Localisation : strasbourg
Contact :
Status : Hors ligne

Message par Salsiccia » jeu. oct. 04, 2007 7:07 pm

C est pas sur ARTE, mais là, en ce moment un reportage à Santiago de Cuba, sur la chaine Voyage........Mais le reportage est ciblé sur le carnaval .

dobleF
Gold
Gold
Messages : 1001
Enregistré le : jeu. déc. 22, 2005 8:00 am
Localisation : paris
Contact :
Status : Hors ligne

Message par dobleF » jeu. oct. 04, 2007 7:24 pm

Salsiccia a écrit :C est pas sur ARTE, mais là, en ce moment un reportage à Santiago de Cuba, sur la chaine Voyage........Mais le reportage est ciblé sur le carnaval .
Enregiiistre ma puce !! :-)

Rediffusion du reportage d'hier à 3h ce soir sur ARTE.
Horaire choisi en fonction des retours de soirées :lol:

Le reportage porte sur l'aide des cubains et du Che pour l'indépendance du congo belge, partie très meconnue de l'histoire de l'île et de l'afrique.

Salsiccia
Gold
Gold
Messages : 1399
Enregistré le : mar. janv. 03, 2006 8:00 am
Localisation : strasbourg
Contact :
Status : Hors ligne

Message par Salsiccia » jeu. oct. 04, 2007 7:32 pm

Non mais tres interessant le reportage, meme si c est sur le carnaval...
Le pauvre gars "Dios" qui taff et qui donne des cours de Conga, pour pouvoir se payer des paillettes afin de confectionner une cape pour participer au grand concours de cape chaque année...
Il taff dure, pour ses paillettes, et sa cape c est la meme, chaque année, il defait sa cape et met 9 mois pour en faire une autre.

magalay
Ivory
Ivory
Messages : 177
Enregistré le : jeu. nov. 22, 2007 8:00 am
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Message par magalay » dim. nov. 25, 2007 10:59 pm

pmfsalsa a écrit :
JACK_EL_CALVO a écrit :Oui y'avait lundi un documentaire sur Arte à minuit...mais après un tel week-end, un oeil puis deux se sont fermés... :cry: C'était assez impressionnant. Celà montrait des cubains vivant dans des lieux insolites...

"La Havane, une vie dans les ruines..."

Ce film plonge dans le quotidien de cinq Havanais : Totico, plombier, se réfugie sur le toit pour fuir le vacarme de sa HLM ; Reinaldo, un sans-abri, s'est établi dans les ruines d'un théâtre où Caruso se produisait autrefois ; Misleydis a plaqué son mari pour les décombres d'un hôtel de luxe ; Nicanor se bat pour entretenir la maison de son père et tente d'oublier la révolution socialiste ; enfin, l'écrivain Antonio José Ponte observe ce naufrage avec détachement. Le réalisateur a dû ruser avec les autorités pour filmer cette facette peu officielle de La Havane. Interdit à Cuba, son film est empreint de poésie et laisse espérer que la force de ses habitants empêchera l'insidieuse destruction de la ville.

je n'ai pas vu la fin moi non plus !
Ce documentaire devrait être obligatoire pour tous les fiestacubanais :wink:

Rediffusions :
10.10.2007 à 09:55
21.10.2007 à 03:00
ça faisait un moment que je voulais réagir sur le sujet, mais à l'époque je n'étais pas encore inscrite sur le forum, alors maintenant que c'est fait, je me permets de faire remonter le post.
J'ai pu voir le documentaire "La Havane - une vie dans les ruines" dans son intégralité mais à la fin, je me suis dit: et zut, j'ai pas enregistré. Comme j'ai loupé les rediffusions, j'ai écrit à Arte pour savoir si le documentaire allait repasser ou s'il est possible de se procurer un DVD. Réponse: aucune rediffusion prévue pour l'instant (mais nous vous tiendrons au courant si etc etc) et aucun DVD disponible. En fait, en cherchant bien sur le net, parce que je suis un peu têtue, j'ai fini par découvrir que le DVD sortira, au moins en Allemagne, le 14 décembre. Il est disponible sur le site allemand d'amazon:
http://www.amazon.de/Havanna-neue-Kunst ... 091&sr=1-1
Bon je sais c'est pas l'idéal, mais c'est mieux que rien pour l'instant si certains étaient vraiment très motivés pour se le procurer.
Sinon, pour vous donner envie de le voir, la bande d'annonce est disponible avec le lien suivant (vaut mieux comprendre l'espagnol car les sous-titres sont en allemand):
http://video.google.de/videoplay?docid= ... 2301220791
Et enfin un petit CR qui vous donnera, j'espère, encore plus envie de voir ce documentaire. Perso, c'est le plus beau documentaire que j'ai vu sur Cuba (bon c'est vrai j'en ai pas vu 300 non plus, mais j'en ai vu quelques uns, en particulier ceux mentionnés dans le topic ci-dessus, qui sont très intéressants historiquement, mais nuls sur le plan artistique, c'est du docu Arte classique avec voix off soporifique au possible, faut s'accrocher pour tenir jusqu'au bout, surtout à l'heure tardive où ils sont diffusés en général, mais bon ils font ce qu'ils peuvent à Arte, faut pas leur en vouloir non plus). Trêve de bla bla voici le CR:


"La Havane : une vie dans les ruines." Allemagne, 2006. (Réalisateur : Florian Borchmeyer. Producteur : Matthias Henschler) Prix Bavarois du meilleur documentaire 2006.

Des images magnifiques et des témoignages émouvants nous font découvrir l’autre face de La Havane, la réalité qui se cache derrière ces façades décrépites qui nous parlent d’une splendeur passée et que les touristes ne se lassent pas de photographier. Des hommes et des femmes qui ont choisi, dans une certaine mesure, de vivre ici, et qui nous racontent leur Havane. Des histoires ordinaires et étonnantes à la fois, des gens simples, mais des mots justes, une parole sans fioriture mais dont émane une poésie du dépouillement, à l’image de ces murs fissurés qui menacent à tout moment de s’effondrer, mais qui, au réveil, tiennent toujours ; combien de temps encore ? Une parole qui déchante tout en chantant malgré tout l’amour pour une ville qui s’écroule mais qui résiste encore, vacillante mais vaillante, face à la mer, et qui un jour peut-être renaîtra de ses cendres.
Misleidys, « la loca », « la puta », a quitté un mari millionnaire, une demeure avec piscine et jacuzzi pour aller trouver le bonheur auprès de son amour de jeunesse et des vieilles pierres du passé. Elle a bien reçu un jour dans son sommeil un morceau de plâtre sur la tête, mais elle continue d’aimer cet appartement, « pour les bons souvenirs », tout en avouant aussi n’avoir pas vraiment d’autre endroit où aller.
Totico-y-sus-palomas, plombier, homme à tout faire, est amoureux des oiseaux plus que de sa femme. Elle le quitte, mais c’est elle qui souffre car lui continue de rêver de liberté dans son pigeonnier sur les toits alors qu’elle part s’enterrer à Alamar, quartier qui n’aura jamais d’âme pour celle qui n’y a pas grandi.
Reinaldo dans son théâtre danse au son des orchestres du passé, vous ne les entendez pas mais il les voit, il les applaudit même, assis au premier rang d’une scène effondrée depuis longtemps. Son théâtre, Rocamor, il le fait vivre dans son esprit, et sa maison c’est ici : pas d’eau, pas d’électricité, mais un immense espace baigné d’ombre et de lumière, que la caméra rend encore plus majestueux peut-être dans sa décadence actuelle que dans sa splendeur d’antan. Quelques images d’archives font alors revivre le passé. Mais le cadrage et la lumière évoquent, appellent, invoquent ces fantômes avec plus de force encore.
Nicanor, compañero révolutionnaire de la première heure mais aussi parmi les premiers prisonniers du nouveau régime, traîne ses béquilles sur ce qui reste des terres de la finca de son père. « Délabrée », oui, c’est le mot qui lui convient désormais, mais Nicanor se contente de dire que « les choses changent », l’histoire lui a sans doute appris à se taire. Il accepte son sort avec fatalisme et sauve ce qu’il peut de ces vieux murs que l’armée a occupés sans ménagement.
Tous mettent des mots sur cette réalité qui a la beauté sombre et vibrante du désespoir et de l’espoir. Ils sont tous, à l’image de l’écrivain Antonio José Ponte, « ruinologues » et construisent sur ce qui se déconstruit une poétique des ruines.
Des visages, des mots, des ruines… ainsi pourrait se résumer ce documentaire qui par une subtile alchimie parvient à montrer toute la détresse d’un pays sans jamais glisser dans le sordide ou dans le sentimentalisme gratuit.
Un fond sonore réduit à presque rien, quelques notes à peine quand nos témoins se taisent, mais leurs mots résonnent dans le silence des murs.
Ils parlent, ces Cubains, et tout en clamant leur amour pour leur terre (ils sont restés, eux – nombreux sont ceux qui sont partis), ils se livrent devant la caméra comme ils ne peuvent le faire nulle part ailleurs. Jamais ils ne se plaignent, mais ils parlent enfin.
L’écrivain réduit au silence (pas de pire châtiment pour un homme de mots) se voit offrir un espace pour dire son texte et nous livre sa théorie des ruines, une analyse poético-politique de l’urbanisme de La Havane, émaillée de citations ou d’allusions à Thomas Mann, Henry James ou Rimbaud, mais qui ose évoquer la mort de Fidel, ruine suprême du pays, dont on attend l’effondrement, entre révolte silencieuse et résignation.
Portraits d’habaneros dans leurs murs, dans leurs ruines, qui ont préféré le royaume des ombres à l’exil, mais qui osent enfin parler, défiant les autorités et bafouant le discours officiel.
Et l’on se prend à rêver aux autres visages, aux autres destins, aux autres mots et aux autres silences que les fissures de La Havane nous laissent entrevoir.
La Havane, dont le cœur bat derrière les ruines.
Combien de temps encore ?
Modifié en dernier par magalay le jeu. nov. 29, 2007 3:29 pm, modifié 1 fois.


Répondre