Page 3 sur 4

Posté : jeu. mai 29, 2008 6:16 pm
par EL_GATITO

Dernier message de la page précédente :

Pour parler de musique cubaine, rien de mieux qu'un cubain. Je passe donc sur ce qu'à pu dire Daniel Chatelain, spécialiste de la musique cubaine (qui n'interfère en rien ce que disent les autres, quand on prends le temps de lire son oeuvre, mais on choisit ce qu'on veut lire, je crois).

Donc, en opposition deux Cubain dans leurs dires :

d'une part, Sandra Otero, Diplomée en communication, et qui a réalisé une étude sur la musique et la culture cubaine entre autres ;

d'autre part, le Docteur Olavo Alén Rodríguez, qui a crée et continue à diriger le "Centro de Investigación y Desarrollo de la Música Cubana" ; ET Radamés Giro, auteur du "Panorama de la música popular cubana" et " Diccionarion Enciclopédico de la Musica en Cuba".

Dans tout ce Ramdam, j'ai fait mon choix.

Posté : jeu. mai 29, 2008 8:29 pm
par pbooj
Un résumé concis sur le Danzon<< et ses origines<<

Posté : jeu. mai 29, 2008 11:31 pm
par pbooj
Quelques références concernant le danzon et son histoire :

•La música en Cuba, Alejo Carpentier
•Diccionario de la Musica Cubana, Helio Orovio
•Orovio Helio El danzón, el mambo y el chachachá, Helio Orovio
•Le danzon. Danse nationale de Cuba, Didier Ferrand.
•Sur les convergences et les fusions culturelles lire aussi les ouvrages du théoricien de la "transculturation", Fernando Ortiz : La africanía de la música folklórica cubana, La música afrocubana. et ses excellents fascicules sur Los Instrumentos de la Musica Afrocubana.

Posté : ven. mai 30, 2008 10:35 am
par pbooj
dans la série posté par Negrita voici la contradanza<< qui transformée donnera le danzon. (par le ballet folklorico de Camaguey)

Posté : ven. mai 30, 2008 1:23 pm
par EL_GATITO
Je les connais déjà, je voulais en parler justement, puisqu'ils disent tous la même chose.

Mais que veux-tu signifier en les citant, puisqu'ils disent le contraire de toi ?

A noter, l'excellent coffret de 10 cd's de Maria Teresa Linares, Prix spécial Cubadisco 2007, Antologia de la Musica Afrocubana.

Musicologue, elle nous livre ceci :

En el momento actual en las provincias orientales, principalmente Santiago de Cuba y Guantánamo, se encuentran restos de esclavos dahomeyanos, que vinieron de Haití con los colonizadores franceses a partir de 1783, ya transculturados con la cultura francesa, que por las condiciones de desarraigo y el temor que infundían a las autoridades coloniales los sucesos de Haití, se autodenominaban «franceses». Hablaban con sus amos y entre ellos mismos un francés «acriollado», el patois. Fundaron las sociedades de recreo y ayuda mutua llamadas «tumbas francesas», las cuales se extendieron por toda la isla, hasta La Habana. Sólo quedan hoy en Santiago de Cuba la sociedad «La Caridad», y en Guantánamo «La Pompadour», bajo la advocación de Santa Catalina de Ricci.

Tumba francesa es el apelativo que se da a «unos tambores y por extensión ciertos bailes y cantos... en los que se canta y baila a imitación del más elegante francés petit maître... El baile francés era para ellos [los esclavos] una expresión de rango social. Era baile negro pero no africano, baile cortesano criollo, cruzado, típico de Haití que se envanecía de decirse francés... En las actuales tumbas francesas aún se conserva cierto viejo aire de alcurnia. Los hombres visten correctamente... y hasta con la elegancia que les es posible. Las mujeres generalmente en sus tradicionales sayas blancas (o floreadas), con enaguas de hilo, bordadas y lujosas. Sus cabezas invariablemente van tocadas con pañuelos de vivos colores. Para las tumbas las mujeres se tocaban con el fulá o el madrás, poniéndose el nudo o lazo en la parte posterior... esta era una manera más modesta y así es la común de hoy día».

Posté : ven. mai 30, 2008 2:13 pm
par pbooj
Rétrospective Officielle des Musiques Cubaines<<

Coffret 4 CD’s & Livre 80 pages

Dans les années 1980 le CIDMUC (Centro de Investigación y Desarrollo de la Música Cubana) avait entrepris de faire le tour de Cuba afin d’enregistrer toutes les manifestations musicales du folklore cubain. A cette époque vivaient encore de nombreux descendants directs d’esclaves africains, les danzoneros étaient de jeunes sexa-septuagénaires, les campagnes étaient des sanctuaires des traditions d’origine espagnole. C’était le moment idéal pour prendre cette photographie sonore de l’île.

...

CD 4 est dédié à : Contradanza, danza, danzón, cha-cha-chá

Posté : sam. août 30, 2008 11:52 am
par Lindasuave

Posté : sam. août 30, 2008 4:49 pm
par Leonel
Les grands esprits se rencontrent :D

Effectivement le Danzon est un genre musical cubain essentiel que certains classeront probablement dans les classiques voire dans les vieilles manifestations de la musique cubaine..

Pourtant la Danzon revient a la mode !

Comme le dit si justement notre Claudion, re-devient a la mode ce qui etait vieux mais excellent.. C'est le cas du Danzon !

Je n'en veux pour preuve que les exemples suivant :

Pupy y Los Que Son Son et leur Danzon "Bethoveenien" !
Image

Soneros All Stars avec le Danzon de Mandy Cantero " Besos de Miel "
Image

Maikel Blanco & Suprema Ley avec la Danzon "Como El Aire" de Pablo Milanes :
Image

Mamborama avec la Danzon de Pepito " Ave Maria Por Dios " :
Image

Havana Power Band avec le Danzon " Time after Time" :
Image

Mais il ya aussi la genialissime interpretation du classique du Danzon "Almendra" par Changuito dans Telegrafo Sin Hilo :
Image

Tout comme les version extraordinaoire d'un autre classique du Danzon "Angoa" par La Ritmo Oriental dans Euforia Cubana :
Image

ou encore celui de Miguel ANGA Diaz, "Pueblo Nuevo" dans Echu Mingua
Image

Et comment ne pas citer le tres élégant et magnifique "Danzon Barocco" de Orlando Maraca Valle dans Tremenda Rumba ! :
Image

Mais aussi l'interpretation Danzon-Son-Jazz par Lazaro Valdes (Bamboleo) avec Jose Luis Cortes (NG La Banda) et Pancho Amat (ex-Adalberto Alvarez y su Son) du Danzon de Antonio Maria Romeu, " La Flauta Magica ", dans le CD en hommage a Franck Emilo Flynn "Amor & Piano" :
Image


Vive le Danzon ! Vive le Danzon modernisé !

Posté : dim. août 31, 2008 12:12 am
par pbooj
Vive le danzón :

Image
"El Danzón" Egrem/Edenways EDE 1077-2, 1997

une compilation bien choisie et interprété par des orquestres de légende (Il manque seulement Arcaño y sus Maravillas et José Fajardo) :
1° Su Majestad el Danzón*** par la Orquesta Aragón
2° Rey de Reyes*** (Papa Montero) par Siglo XX
3° Gladys*** par la Orquesta Aragón
4° Popurrit de Danzones par la Orq. Antonio María Romeu
(chant: Barbarito Diez)
5° Mambo*** par la Orquesta Aragón
6° Almendra*** par la Orquesta Aragón
++7° El Mago de las Teclas par Siglo XX
8° Mi Danzón*** par la Orquesta de Neno González
9° Caimitillo y Marañón par la Orquesta Sublime
10° Recuerdos de Mirta par La Charanga Rubalcaba
11° Flauta Mágica par la Orquesta de Antonio María Romeu
12° 13°
12° La Reina Isabel*** par la Orquesta Aragón
13° Isora Club*** par la Orquesta Aragón
14° Sol y Sombra par la Orquesta de Neno González
15° Tres Lindas Cubanas*** par la Orq. Folklórica Cubana
16° Las Ninfas par Melodías del 40
17° Verdad par La Charanga Rubalcaba
18° Por un Cerro Mejor par Melodías del 40
19° Union Cienfueguera par la Orquesta Aragón
20° Las Alturas de Simpson par la Orquesta Folklórica Cubana

Et si les vacances vous ont laissé quelques thunes le must pour moi c'est :

Image
Egrem CD0225, 1961/1997
Les plus grands danzónes composés (sauf la 10) et interprétés par Cachao et là c'est du très très lourd :
1. Ni por manteca ni por mantequilla
2. Melodía brillante
3. Arriba cubano
4. Conciencia musical
5. El señor violín
6. Carlos, Yera y Pascualito
7. Año del 61
8. El estío
9. Santa
10. Máximo Gómez

Posté : dim. août 31, 2008 6:28 pm
par Leonel
Et que dire du Danzonette modernisé ?

Je te propose le fameux ROMPIENDO LA RUTINA inteprété par VANIA

Dans HAVANA ALL STARS - CHARANGA :
Image

ou
Dans SONEROS DE VERDAD & RUBALCABA - PRESENTE y PASADO :
Image

Mais aussi

TRES LINDA CUBANA

Dans DESCARGANDO CON .... RICHARD EGUES (le genial flutiste de Orquesta Aragon décédé en 2006)
Image

ou dans
NUEVAS ESTRELLAS DE AREITO avec SIXTO LLORENTE "EL INDIO" et JOSE HERNANDEZ de Manolito
Image

Posté : lun. sept. 01, 2008 11:48 pm
par Lindasuave
encore une fois, merci pour toutes ces références.

Posté : mar. sept. 02, 2008 7:08 am
par ricco
Leonel, tu peux nous expliquer exactement ce qu'est la danzonete par rapport au danzon?
quelle est l'évolution?
merci de nous apporter toutes ces informations!

Posté : mer. oct. 01, 2008 3:37 am
par Leonel
D'apres la litterature, Le Danzonette est apparu en 1929 a Matanzas lorsque Aniceto Diaz introduit dans un Danzon une partie vocale.... pour changer de la routine quoi :wink:

De fait ce Danzonette s'est appelé "Rompiendo La Rutina" !

Probablement les Danzonettes ont prosperé pendant les années folles car les voix féminines qui les ont souvent interpreté ont égayé les Danzons plus austeres car purement instrumental.

Il est aussi probable qu'avec l'avénement et le succes du Son chanté a La Havane dans la meme période, les Tipicas et le Charangas qui jouaient du Danzon ont du réagir et innover pour garder leur audience...

Néanmoins les musiciens virtuoses qui menaient les charangas ont fini par se débarasser des chanteurs et des chanteuses au bout d'une dizaine d'année afin de garder la gloire pour eux grace a leur virtuosité et leur excellence musicale...

Ainsi commence l'ere d' Arcano y su Maravillas d'ou sont issus Oreste et Israel Lopez Cachao et Enrique Jorrin ou Felix Reina !!! qui vont petit a petit moderniser les Danzons, et inventer le Mambo puis le Cha Cha Cha, etc..
Sous la pression montante du Son-Montuno !

Ces format de Charangas vont s'exporter a New York et jetter les fondations des peres de la Salsa New-Yorkaise...

Charlie Palmieri, le frere d'Eddie, forme la première Charanga new-yorkaise "La Duboney" avec 3 violons a la fin de 1959 alors que les Charangas sont populaires a Cuba depuis avant les années 20 !

La Botija Del Abuelito par la Tipica 73 , un succes des ESTRELLAS DE LA FANIA est en fait un oeuvre de Rudy Calzado, le propre oncle de David Calzado et fait une magistrale lecon d'histoire musicale en passant de la Charanga Cubaine a la Salsa New-Yorkaise...

Mais la, on est deja bien loin du Danzon

Posté : mer. oct. 01, 2008 3:59 am
par Leonel
Pour en revenir a des Danzons Modernisés ....

Il me semble avoir oublié 2 autres exemples intéressants :

NG LA BANDA dans le CD "Cabaret Panoramico" : Danzón Rio Sumida

Image

MARAVILLA DE FLORIDA dans le CD "El Agua Coge su Nivel " : le Danzon Classique Almendra mais orchestré par Manolito Simonet

Image

Posté : mer. oct. 01, 2008 7:10 am
par ricco
On ne cesse de te remercier Leonel pour toutes cette histoire de la musique Cubaine que tu nous relate...
n'arrétes pas svp... :wink:

Posté : mer. oct. 01, 2008 9:47 am
par Kiriku
ricco a écrit :On ne cesse de te remercier Leonel pour toutes cette histoire de la musique Cubaine que tu nous relate...
n'arrétes pas svp... :wink:
+1 :smt023