Son Trinidad et Trinidad la Banda : deux orchestres pour le prix d'un seul

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Concerts

Son Trinidad et Trinidad la Banda : deux orchestres pour le prix d'un seul
L'idée est simple, mais il fallait y penser : faire se succéder sur scène deux formations, un septet de Son et un orchestre de Timba, dont le premier constitue le noyau du second. En ajoutant un chanteur, une seconde trompette, un trombone et un saxo, en remplaçant le tres et la guitare par un piano et une batterie, le tour est joué : Son Trinidad devient Trinidad la Banda.
Ayant assisté à un concert des deux orchestres le 8 juin dernier, je peux témoigner que cela « fonctionne » très bien, chacune des deux formations restituant avec justesse l'âme d'un style musical différent. Et le public réagit avec enthousiasme, dansant et chantant en chœur devant la scène, puis saluant à la fin du concert les artistes par une vibrante ovation.

Conga Libre : Toulouse, l'autre capitale de la culture cubaine en France

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Concerts

Conga Libre : Toulouse, l'autre capitale de la culture cubaine en France

La présence de la culture latine et cubaine en France ne se limite pas à la région parisienne. Depuis quelques années, Toulouse est également devenu l’épicentre d’une activité intense, aussi bien au niveau de la danse que de la musique, avec des orchestres tels qu’Afincao, La Mecanica Loca, Okilakua… et Conga Libre.

Créée il y a sept ans, cette formation nous propose une Timba Made in France aux compositions originales, dont la qualité n’a cessé de s’améliorer pour nous offrir aujourd’hui une sonorité incroyablement cubaine. Sa vitalité rythmique, ses cuivres éclatants et ses tumbaos vigoureux de piano suscitent régulièrement l’enthousiasme de « fans » de plus en plus nombreux.

 

 

Yemaya la banda : une « Salsa consciente » à la mode française

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Concerts

Douze artistes venues d'horizons variés, qui se sont rencontrées à Paris il y a une petite quinzaine d'années, pour créer une musique mélangée, cuisinée à plusieurs autour d'une base de rythmes caraïbes. Douze femmes engagées, dont les chansons veulent nous faire rêver d'un monde nouveau, plus humain et plus juste, façonné par la rencontre pacifique entre les cultures. Douze amies qui ont fait de leur groupe une source de bonheur partagé, à la fois entre elles et avec un public fidèle. Douze interprètes mettant en valeur leurs qualités musicales par d'amusantes petites mises en scènes pleines de trouvailles et d'humour. C'est le groupe Yemaya la Banda.

Pendant plusieurs mois, dans le cadre du projet « Salsa cubaine made in France » de Fiestacubana, j'ai observé leur travail. J'ai assisté à leurs répétitions et à leurs concerts, j'ai mené avec elles de longs entretiens, j'ai attentivement écouté leur CD, j'ai recueilli sur elles des archives sonores et visuelles, j'ai même réalisé des clips vidéos sur leur orchestre... Et je vous livre ici le résultat de ces investigations, devenues, au fil des mois, de plus en plus amicales.

LA COMBINACION DE LA HABANA revient à Que Velocidad !

Écrit par Leonel le . Publié dans Actualité

Image

COMBINACION DE LA HABANA Gerson VALDES, directeur musical de l’orquestre, nous présente sa nouvelle « Combinacion » et leur prochain album « Que Velocidad » !!!

En décembre 2012, Gerson Valdes, directeur musical de LA COMBINACION DE LA HABANA, accorde une interview exclusive à Fiestacubana.net pour nous présenter leur prochain album dont la sortie est prévue pour juin. Dynamisme et fraîcheur sont les mots qui pourraient définir l’évolution de l’orchestre au cours de ces deux dernières années. Force et transparence caractérisent leur musique.

Mesdames et Messieurs, préparez-vous ! LA COMBINACION DE LA HABANA revient a toda velocidad (à toute vitesse) !!!

Luis Chacon « Aspirina » : une incarnation vivante du génie populaire cubain de passage en France

Écrit par Fabrice Hatem le . Publié dans Interviews

Image
Le grand danseur et percussionniste Luis Chacon « Aspirina », l'un des représentants les plus prestigieux du folklore afro-cubain de ces 50 dernières années, va participer au début du mois de juin prochain au festival Cubanyando de Toulouse. Il sera également de passage à Paris les 8 et 9 juin.

J'ai profité de cette occasion pour demander à Madeline Rodriguez, organisatrice de Cubanyando, de me mettre en contact avec cet artiste. Je l'ai avidement interviewé pour Fiestacubana sur l'histoire de la famille Aspirina à laquelle il appartient, sur sa jeunesse dans le quartier de Guanabacoa, sur son rôle dans la reconnaissance des traditions Afro-cubaines comme phénomène culturel majeur.

Je vous livre ici la teneur de ces entretiens, complétés par quelques recherches sur le web et auprès de mes amis cubains. Bonne lecture !! Mais surtout, ne manquez sous aucun pretexte l'occasion qui vous est donnée de rencontrer en France cette légende vivante de la culture populaire cubaine !!