Danser sur la clave ? Essayons de lever un mythe...

Écrit par Kiriku le . Publié dans Evènements

Claves

Pourquoi cet essai ?

Qui n’a pas entendu un prof de salsa nous parler de "danser sur la clave" en cours de danse ou en stage ?

En général on écoute et on acquiesce, même si on ne comprend rien. Et quand on ose poser des questions, on n'a pas forcément des réponses très claires.

Et cela s'assombrit et devient souvent confus quand on commence à parler de clave de son, de rumba, de clave 3-2 et de clave 2-3...


Je vais essayer de vulgariser ci-dessous ce que j'ai compris, après de nombreuses lectures et échanges avec les amis danseurs et musiciens (merci les amis !!!)...

Merci donc de lire cela avec un peu d'indulgence et de recul, et surtout que les musicos ne me tapent pas trop sur les doigts, le but étant de vulgariser un maximum pour les danseurs.


Pour celles et ceux qui veulent approfondir, des liens sont disponibles en fin d'essai.


A noter
:

Cet essai n’a pas pour vocation de définir ni de référencer les différents types de claves, ainsi que les différentes façons dont celles-ci sont actuellement jouées par les musiciens.

Il s’agit d’apporter des éléments de réponse à l’expression “danser sur la clave”, ou plus précisément “danser sur le temps ou le contretemps de la clave”.

Cette expression se base sur les règles du Son "traditionnel" cubain.


Or, comme nous le verrons dans la partie “prise de chou”, dans les musiques plus modernes, les musiciens se sont mis à “jouer” avec la clave, de telle façon qu’elle peut être perçue comme étant “inversée” (à juste titre ou pas). Les repères du danseur qui se base uniquement sur la clave peuvent donc être confus par rapport à la musique, ou le ressenti de la phrase musicale, c’est pourquoi la clave doit être utilisée comme un repère parmi d’autres (piano, congas, etc...).


Si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur la clave, elle a elle-même un sujet sur le forum.


L'objectif n'est donc pas de définir une vérité absolue, mais de démystifier la clave et sa relation avec le danseur, en replaçant l'expression "danser sur la clave" dans le contexte dans lequel elle a été à la base utilisée.



1er postulat : le danseur et ses comptes


Pré-requis
: rester humble par rapport aux notions de solfège, qui sont bien complexes pour les non musiciens.

Pour de ne pas nous perdre dans des considérations de partitions ou autres subtilités, intéressons nous à ce qui est important pour le danseur : les repères sur ses comptes.


Afin d’avoir un référentiel cohérent, nous compterons le cycle d’une clave et d’un pas de base sur 8 comptes, 8 comptes qui encadreront aussi une phrase musicale.


On appellera “temps” les comptes impairs (1, 3, 5, 7) et “contretemps” les comptes pairs (2, 4, 6, 8).



2nd postulat : se mettre d’accord sur les Claves (Son, Rumba, 3-2, 2-3...)


Un autre postulat, côté musique...

A la base, dans la musique cubaine, on parle de clave de Son, et de clave de Rumba. Les notions des 3-2 et 2-3 seraient surtout dues aux normalisations américaines de la clave, et sont surtout utilisées dans les musiques plus modernes.
A la base, la clave se notait en 2/4. Elle est désormais notée en 4/4.
Dans des notations 4/4, ces claves ont la forme suivante :

Clave de Son

Clave Son 4-4

Clave de Rumba


Clave Rumba 4-4

Avec les comptes :


Comptes Claves

On voit que dans les deux partitions de ces claves, on a 3 notes (appelées "tresillo") dans la 1ère mesure, et 2 notes dans la seconde mesure.
⇒ On parle donc de clave 3-2.

Dans la musique cubaine moderne, avec comme groupe précurseur La Charanga Habanera, les musiciens se donnent la possibilité d'inverser les deux mesures de la clave de Son, et donnent naissance à une forme 2-3 :

Clave Rumba 2-3

De par la multiplicité des appellations et notations, une certaine confusion est fréquente chez les danseurs, dont certains finissent par appeler la clave de Son : "clave 3-2" et la clave de Rumba : "clave 2-3", ceci à cause de la sonorité de la clave de Rumba (les 3 dernières frappes de la clave de Rumba sont rapprochées à l'écoute).


Pourquoi ce rappel ? Parce que même si la clave se décline de différentes façon dans la musique moderne, l’expression “danser sur la clave” tire sa quintessence de la clave “traditionnelle” de Son en 3-2.


Maintenant que les choses ont été éclaircies côté clave, on passe à la danse...


Danser sur la clave - musique traditionnelle

Ces expressions s'appliquent de manière traditionnelle à la clave de Son, dans sa forme 3-2 donc, clave utilisée de façon majoritaire dans les chansons cubaines sur lesquelles on dansait le Son, puis le Casino.

Les explications suivantes correspondent à mon avis au sens premier de l'explication de l'expression : "danser sur le temps ou le contretemps de la clave".


Danser sur le contretemps de la clave

On a vu que les danseurs comptaient les paquets de phrase sur 8 comptes.

Sur ces 8 comptes, les comptes de la clave de Son sont 1 / 2,5 / 4 / 6 / 7.

Comptes Clave Son

Sur ces 8 comptes, les danseurs posent 6 appuis.

Ce qu'on appelle danser sur le contretemps de la clave, c'est danser sur les comptes 2 / 3 / 4 / 6 / 7 / 8.


Les temps 4 / 6 / 7 sont donc communs au pas de base sur le contretemps et à la clave.


Quand on danse sur la clave à contretemps, il est plus simple de démarrer sur le premier compte en commun, le temps 4, troisième tape du tresillo, qui sera un premier appui "long", suivi des deux autres pas, calés sur les deux tapes 6 et 7.

⇒ le démarrage sur la dernière tape du tresillo laisse au danseur le temps de démarrer et préparer les deux pas suivants, en harmonie avec les deux dernières tapes de la clave.
Les pas 8, 2 et 3 ne sont pas explicites sur la clave, même si implicitement il est facile de placer le pas sur le compte 8 (3ème pas du pas de base, respiration entre la fin d'une clave et la suivante), et de reprendre son cycle de pas de base dans la continuité. (Autre repère pour le 8 : les percussions, et notamment les congas.)

Se pose maintenant la question de : sur quel pied on démarre ?

Plusieurs réponses possibles : l'un ou l'autre, tant que tu es en rythme, les deux sont justes, ou pied gauche sur le 4 pour le garçon (donc droit pour les filles), car c'est comme ça de façon traditionnelle... Mais de manière traditionnelle pour le voisin, cela peut-être l'inverse.


Au final, si l'on souhaite vraiment normaliser, le pied gauche garçon sur le 4 semble le plus approprié, et reste cohérent avec l'exécution de mouvements ou déplacements sur la phrase musicale.


Exemple : un dile que no de Son sera alors calé sur les comptes "2 3 4 - 6 7 8", donc dans un paquet cohérent de la phrase musicale (et non pas à cheval sur deux phrases musicales).


A noter : j'ai déjà entendu dans des cours de Son avec un prof qui ne se cale pas sur la clave mais sur la phrase musicale, qu'il faut démarrer pied droit garçon sur le compte 8, ce qui revient au même que de démarrer à gauche sur le 4.


Remarque
: le démarrage sur le contretemps de la Clave n’est bien sûr facilité qu’avec la Clave de Son, puisque le temps 4 n’est pas explicitement marqué dans la Clave de Rumba ⇒ pour celle-ci, surtout utilisée dans la musique dansante moderne, on préférera danser sur le temps... C’est pourquoi certaines personnes qui appellent à tort la clave de Rumba “clave 2-3” disent qu’ils dansent forcément sur le temps sur la clave 2-3.

Le schéma ci-dessous reprend une préconisation, et reste “une” vérité parmi d’autres :


Démarrage contretemps

Danser sur le temps de la clave

Rappel : les temps de la clave de Son sont 1 / 2,5 / 4 / 6 / 7.


Danser sur le temps de la clave, c'est danser sur les temps 1 / 2 / 3 / 5 / 6 / 7.


Les temps 1 / 6 / 7 sont donc communs au pas de base sur le temps et à la clave.


De façon à commencer le pas de base sur un appui long, pour être plus élégant avec sa cavalière et ne pas la "surprendre", il est conseillé d'utiliser le temps 7 pour démarrer (fin de la clave). Le cycle de pas de base redémarrant sur le temps 1 (démarrage de la clave).


Afin de conserver un cycle de pas de base avec 1 pied gauche pour les garçons, il leur est conseillé de démarrer sur le 7 pied droit.


Remarque
: danser sur le temps de la clave avec les repères évoqués est très facile avec la clave de Rumba, qui partage les comptes 1, 6 et 7 avec le pas de base. C’est l’utilisation de la clave de Rumba dans les musiques cubaines dansantes qui a certainement favorisé la danse sur le temps. Il n’est pas impossible que certains danseurs choisissent de danser à contretemps quand ils entendent une clave de Son (jouée par la clave, ou transpirant des autres instruments, comme sur “Me Mantengo” de Los Van Van), et sur le temps quand ils entendent une clave de Rumba.

Démarrage temps

Pourquoi danser sur le temps de la clave n'est pas danser sur les temps 1 / 3 / 4 / 5 / 7 / 8 ?

Je crois que c'est un débat aussi à Cuba.


Cette façon de danser est appelée "montado" par certains, à interpréter “à cheval”, entre deux temps. (Cette expression est également utilisée par les danseurs lorsque certains dansent le chachacha de façon décalée sur la musique.)


On serait tenté d’expliquer ceci par la cohérence de l'exécution de mouvements ou des déplacements avec la phrase musicale (1 dile que no sur 1 phrase comptée).


De plus, quand on apprend le pas de base, on l’apprend majoritairement sur un cycle “vite-vite-lent”, compté “1-2-3 et 5-6-7” ou “1-2-3 et 4-5-6”, voire “1, 2, 3 et 1, 2, 3”, mais je n’ai jamais entendu compter “3-4-5 et 7-8-1” ou vice-versa. Que les pas soient en phase avec la phrase musicale semble logique.


Autre bémol : je ne vois pas non plus comment caler son départ en pas de base sur la clave quand on est atrevesado. En effet,
il n’y a pas deux comptes consécutifs du pas de base en harmonie avec la clave, contrairement aux 4/6 sur le contretemps et 7/1 sur le temps. Vu les débats entre les danseurs sur le 1 et les danseurs sur le 3 (= 1 côté), il doit bien y avoir une justification, mais je ne la connais pas...

Une des explications entendue sur cette façon de danser, serait une interprétation dérivée du pas de Son sur des repères musicaux qui sont passés du contretemps au temps (repères musicaux sur certaines lignes de basses, qui seraient passées du contretemps au temps lors du voyage de la musique de l’Oriente vers la Havane).


Quoiqu’il en soit, mes limites sur ce sujet sont largement atteintes.


Cependant, je vous fais part de cette anecdote intéressante : un prof Cubain que je connais dansait tout le temps “atrevesado” en s’époumonant “la clave, la clave”, et quand je lui posais la question, il me répondait “la clave” (sous-entendu, tu peux pas comprendre, c’est un truc de Cubain). Les dernières fois où je l’ai vu danser, il dansait sur le 1 ;-)


Prises de chou sur la clave

Ceci étant dit, il faut à présent être conscient que ces notions de danser sur la clave sont pertinentes sur les musiques traditionnelles cubaines, notamment le Son traditionnel, sur lequel la clave est très présente et constitue un repère aisé.

Cependant, sur les musiques actuelles, même si la rythmique de la clave transpire dans l'interprétation musicale, que ce soit sur les accents musicaux de certains riffs de cuivre, de tumbaos de piano, etc, l'instrument caractéristique en lui-même n'est plus présent tout le long du morceau, et il est difficile, pour celui qui apprend à danser, de danser "sur la clave".


C’est pourquoi il est préférable pour le danseur d’appréhender la phrase musicale plutôt que de chercher la clave à tout prix.


De plus, on va le voir plus bas, mais l’appréhension du sens de la clave et/ou de la phrase musicale, peut changer en cours de morceau.

Qu’est-ce qui se passe ? Je commence sur le 1, je me retrouve sur le 5 puis je reviens sur le 1 (ou pas) ;-)


⇒ Ma perception de la phrase musicale est perturbée


Super fréquent sur du Van Van, ou par exemple sur “Tengo” de Pachito Alonso y sus Kini Kini

Exemple sur “Tengo” : sensation de passage du 1 au 5 à la 47ème seconde, et retour du 5 au 1 à 1 min 17


Que se passe-t-il ?


D’après ce que j’ai compris, cette perception peut être induite par une anacrouse : la partition musicale commence par un silence.


Dans ce cas, le danseur, qui compte quand il entend la musique, ne sait pas que celle-ci est décalée d’une mesure. A l’occasion d’un break, ou d’un pivot de la partition (la première partie s’arrêtant sur un nombre de mesures jouées impaires), on a le sentiment que la musique “change de 1”.


Si la partition commence en anacrouse, la première partie de la clave débutera par un silence, et l'on entendra en début de morceau les 2 tapes de la clave 3-2, et l'on commencera à compter la phrase musicale à partir de ce moment-là. On aura donc l'impression que la phrase musicale est articulée sur une clave 2-3.

Pour le musicien, la clave reste une clave de Son classique.
La perception de la clave de Son pour le danseur est donc dans ce cas une perception de clave 2-3.

On a vu plus haut que la phrase musicale pouvait pivoter.

On voit maintenant que la clave est fixe sur la partition.
Cela explique pourquoi, lorsque la phrase pivote, l'on a l'impression que la clave a "changé" de sens. Alors que sur la partition la clave ne change pas.

Les explications précédentes sont vraies dans la majorité des cas, mais dans la musique moderne, il y a de plus en plus d'exception, de changements de sens de la clave en plein morceau, etc. Le repère de la clave pour danser est, selon moi, de plus en plus un moyen de vérifier que l'on est cohérent rythmiquement avec la phrase musicale, qu'un moyen pour chercher le fameux "1".

Quand un danseur se cale toujours de la même façon sur la clave, en considérant qu'elle est toujours 3-2, on aura donc parfois l'impression qu'il danse sur le "5". Lui dira de ceux qui dansent sur ce que l'on ressent comme le "1" sans tenir compte du sens de la clave, qu'ils sont "atrevesado", c'est-à-dire "à travers de la clave".

Le principal quand on danse étant de respecter un rythme de la musique, qui est cohérent et que l’on n’est pas le seul à entendre ;-)

Merci d'avoir tout lu !

Pour les retours et commentaires sur cet article, on se retrouve sur le forum ;-)

Kiriku

Sources :

Wikipedia - La Clave

Wikipedia - Le rythme de la Clave

Wikipedia - Anacrouse

Wikipedia - Mesures

Les mesures et les temps

Timba.com - Study - The 4 Great Clave Debates

Timba.com - Study - Clave Changes

Timba.com - Study - Clave Analysis of Tremendo Delirio

Forum FC.Net - [Instrument/Rythme] - La Clave

Forum FC.Net - 1-2-3-4-5-6-7-8 : sur quel temps je danse ma salsa cubaine ?